Une vision du champ de bataille au réveil...

Ce matin plus qu'un autre jour, au détour d'un commentaire idiot, la France se révèle devant moi pour ce qu'elle est...

Ce matin plus qu'un autre jour, au détour d'un commentaire idiot, la France se révèle devant moi pour ce qu'elle est: d'un côté des réactionnaires qui ont de plus en plus peur, qu'ils soient dominant ou pas d'ailleur. D'un autre des "gens modernes" qui n'ont plus aucune pensée politique à apporter face à cela. D'un autre encore de plus en plus de neo-pauvres, que l'on effraie avec la peur de la relégation ultime en ligue SDF, qui doivent accepter des conditions de vie de plus en plus pourries et n'ont plus même le temps soit de penser soit d'exprimer cette pensée. Tout en haut la classe dirigeante, bouffie et totalement hors sol.

A l'exterieur, pas forcément des frontières mais du débat, les radicaux qui ne voient plus de solution à l'intérieur de ce système et adoptent une pensée de type anarchiste totalement inaudible. Et bien sur, les pauvres des pauvres, les SDF, les Voldemort du capitalisme dont on ne doit pas dire le nom.

Pour l'instant, tout va bien..

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.