J CLOPEAU
Abonné·e de Mediapart

50 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 nov. 2016

Disparition de paul Vergès (communiqué AFP)

J CLOPEAU
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

AFP, publié le samedi 12 novembre 2016 à 11h24

La Réunion: Paul Vergès, fondateur du Parti communiste réunionnais et grande figure de l'île, est mort à l'âge de 91 ans

Paul Vergès, fondateur du Parti communiste réunionnais et grande figure de l'île, est mort samedi à l'âge de 91 ans.

Celui qui était doyen du Sénat - Serge Dassault (LR) l'est désormais - est mort dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé sa famille dans un communiqué. Le "décès de Paul Vergès (est) survenu cette nuit au CHU de Bellepierre (à Saint-Denis) où il était hospitalisé" depuis le 25 octobre, a précisé son fils Pierre Vergès.

"Une grande figure de La Réunion s'éteint. Sa voix manquera dans le débat politique", a réagi le Premier ministre, Manuel Valls, sur Twitter.

Frère du célèbre avocat Jacques Vergès, décédé en 2013 et fils de Raymond Vergès qui a œuvré à la départementalisation de La Réunion et des Antilles-Guyane en 1946, Paul Vergès a profondément marqué la vie politique de La Réunion. Sa mère d'origine vietnamienne était morte en 1928.

Dans le sillage de son père, proche du Parti communiste français, Paul Vergès s'était engagé très vite en politique. Il a 17 ans lorsque aux côtés de son frère Jacques il s'engage dans les Forces Françaises Libres.

Dans les années 50, l'île souffre d'une grande misère sociale et d'un retard de développement économique que la récente départementalisation n'est pas parvenue à soulager. Il entame une carrière politique qu'il n'avait jamais quitté depuis. Conseiller général en 1955, il est élu une première fois député en 1956.

Le tournant de son action politique se situe en 1959, lorsque "pour mieux ancrer la revendication identitaire réunionnaise", il quitte le PCF, fonde le Parti communiste réunionnais (PCR) et lance le mot d'ordre d'autonomie, puisque "la départementalisation est un rêve raté". Il est condamné à plusieurs reprises pour des délits de presse et atteintes à la sûreté de l'Etat, notamment durant la Guerre d'Algérie.

En 1981, à l'arrivée de François Mitterrand à la présidence de la République, le PCR met "en sommeil" son mot d'ordre d'autonomie pour tenter "l'expérience" de la décentralisation.

- 'Véritable monument' -

En plus d'un demi-siècle de vie publique, il aura été conseiller général, député (1956, 1986, 1993), sénateur (1996-2005, 2011-2016), parlementaire européen (1979-1989, 2004-2007), maire (1971-1989), président de région (1998-2010).

Souvent qualifié d'homme politique "visionnaire" y compris par ses adversaires politiques - il a été l'une des premières personnalités à mettre en garde contre le réchauffement climatique -, Paul Vergès a été  "un puissant bâtisseur de La Réunion, portant et concrétisant des projets majeurs de développement de l'île" a souligné la présidente UDI du conseil départemental, Nassimah Dindar, la première à réagir.

"Je salue avec beaucoup d'émotion la mémoire de Paul Vergès. Son combat pour l'égalité a changé le quotidien de tous les Réunionnais", a tweeté la ministre des Outremer, Ericka Bareigts, elle-même Réunionnaise.

"La Réunion pleure un véritable monument de l'histoire de notre île dont l'engagement de tout instant au service de la cité aura eu des retentissements au-delà de nos rivages", a souligné le Conseil représentatif des Français d'outre-mer, pour qui le nom de Paul Vergès "restera attaché aux plus grandes transformations qu'a connues La Réunion depuis les années 50".

"L'engagement de Paul Vergès au service de son île a été constant. Il a été de tous les combats qui ont façonné La Réunion", a salué le préfet de l'île, Dominique Sorain.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les agentes du KGB étaient des Américaines comme les autres
Pendant la guerre froide, Russes et Américains arrivent à la même conclusion. Ils misent sur le sexisme de leurs adversaires. Moscou envoie aux États-Unis ses meilleures agentes, comme Elena Vavilova et Lidiya Guryeva, qui se feront passer pendant dix ans pour de banales « desperate housewives ». Premier volet de notre série sur la guerre des espionnes.
par Patricia Neves
Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal — Santé
Les effets indésirables de l’office public d’indemnisation
Depuis vingt ans, l’Oniam est chargé d’indemniser les victimes d’accidents médicaux. Son bilan pose aujourd'hui question : au lieu de faciliter la vie des malades, il la complique bien trop souvent.
par Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet d’édition
Entretien avec Manuel Bauer, réalisateur du film documentaire « Vida férrea »
Entretien réalisé par Alice Langlois qui a mené un terrain anthropologique dans la région minière traversée par le film et le critique de cinéma Cédric Lépine, à l'occasion de la présentation du film « Vida férrea » à Visions du Réel, festival international du film documentaire de Nyon (Suisse) en 2022.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Relancer les trains de nuit et améliorer l'infrastructure créera des emplois
[Rediffusion] Lorsque le voyageur se déplace en train de nuit plutôt qu’en avion, il génère davantage d’emploi. La relance des trains de nuit peut ainsi créer 130 000 emplois nets pendant une décennie pour la circulation des trains, la construction du matériel et l’amélioration des infrastructures. Bénéfice additionnel : les nouvelles dessertes renforceront l’attractivité des territoires et l’accès à l’emploi.
par ouiautraindenuit
Billet de blog
Les perdus de Massiac
Par quel bout le prendre ? Dénoncer l'incompétence catastrophique et l'inconséquence honteuse de la SNCF ou saluer les cheminots qui font tout leur possible pour contrebalancer l'absurdité du système dont ils sont aussi victimes ? L'État dézingue d'abord chaque secteur qu'elle veut vendre au privé de manière à ce que la population ne râle pas ensuite...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Transition écologique... et le train dans tout ça ?
La transition écologique du gouvernement en matière de transports ne prend pas le train ! Dans un billet, le 3 août, un mediapartien dans son blog « L'indignation est grande », dénonçait le « mensonge d’État » concernant l’investissement ferroviaire. Deux émissions sur France Culture sont révélatrices du choix politique de Macron-Borne ! Saurons-nous exiger le train ?
par ARTHUR PORTO