Jacqueline Cimaz
Abonné·e de Mediapart

13 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 sept. 2017

D'accord avec toi Paul !

Une aberrante instrumentalisation est en marche quant à l'apprentissage de la lecture ignorant tant les recherches scientifiques sur la formation de l'enfant et de l'adolescent que les expérimentations des mouvements pédagogiques, notamment, mais non exclusivement du GFEN (groupe français d'éducation nouvelle)

Jacqueline Cimaz
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

On sait, que là dessus, études, suivis, recherches convergent depuis des décennies.

La question fondamentale est celle du sens, lié aux pratiques de l'entourage, notamment familial mais pas seulement...

Tout à fait d'accord donc pour les propositions de formation que tu fais, Paul.

Je suggérerais, que de plus, on revienne, en formation  des enseignants et information du public, sur "La reproduction" de Bourdieu.

Une clé qui n'a pas pris une ride, pour comprendre la relation de l'enfant au sens, en fonction des pratiques familiales et sociales...et scolaires... Personnellement, parallèlement à l'Université, ce sont les enfants (portugais) du bidonville de Villeneuve-le-Roi qui, en classe dite "de perfectionnement",  m'ont le plus appris.

Il y a certes les pratiques se rapportant à la lecture de livres en présence du jeune enfant et au jeune enfant, il y a la lecture de l'image - des expositions au simple paysage ou aux "illustrations"... Lectures qui aussi passent par l'écriture photographique, vidéographique, sonore, calligraphique... et aussi par la simple transcription de ce que raconte oralement l'enfant... et sa mise en forme "livre"etc... Et la valorisation de ses productions, même imparfaites... La lecture du paysage...(cf aussi les pratiques en maternelle, de  la conception, avec les enfants, de l'étiquetage des coins jeux...à l'invention d'une histoire qui sera enregistrée puis transcrite par l'enseignant(e) et publiée sous forme livre après discussion sur  1ère et 4ème de couverture...  à partir  de la manipulation des livres de la bibliothèque d'école... etc...

Il y a aussi celle de ces enfants ardéchois d'il y a une ou deux ou trois générations qui apprenaient à lire seuls dans la bible familiale. Dans un contexte fort et vivant de luttes pour la liberté de conscience rendu omniprésent par la transmission de la mémoire des guerres de religion, encore à la base de l'identification des quartiers dans maints villages ardéchois. Où lire est se rebeller et affirmer son autonomie, sa liberté ...au péril de... Comme l'ont fait les ancêtres... C'est aussi accéder au savoir de ses adultes...

Bref il convient de recenser les pratiques qui font sens, de repérer leurs usages, dès la petite section de maternelle...Sens utilitaire et sens fictionnel, d'exploration et d'action (cf le performatif dans le théâtre et les jeux à l'école...)

Observer et écouter les enseignants des diverses classes y compris "spécialisées" quand les difficultés obligent à innover... Bien en amont de l'exercice formel de la combinatoire qui ne peut intéresser que lorsqu'on a envie de s'approprier un texte...

N'est-ce Charmeux qui disait, à propos de l'apprentissage de la lecture  : "On n'apprend pas à nager en faisant des mouvements sur un banc..."

Privilégier la technique au détriment du sens c'est donner le champ libre aux inégalités culturelles familiales, ce qui ne peut que se renforcer dans ces CP à treize qui excluent encore plus une mixité sociale bénéfique pour tous.

Une IA-IPR retraitée et néanmoins atterrée! qui, Paul, sera le 12 sous nos banderoles en Ardèche, pour la défense des jeunes enfants et aussi des enseignants...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
Le courage des Afghanes face aux talibans : « Manifester est bien plus risqué qu’il y a un an »
Un an après leur retour en Afghanistan, les talibans ont mis au pas et invisibilisé les femmes et, pour elles, manifester est de plus en plus risqué, comme on l’a vu ces derniers jours. Entretien sur ce sujet mais aussi sur la grave crise sociale et économique que traverse le pays, avec Hervé Nicolle, codirecteur du centre sur les migrations Samuel Hall.  
par François Bougon
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - L’inventaire (2/9)
Des manuscrits dont plusieurs inédits, son livret militaire, des lettres, des photos, des dessins, un dossier juif, tout ce que l’homme et l’écrivain Céline laisse chez lui avant de prendre la fuite le 17 juin 1944. Un inventaire fabuleux.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat