Albert Memmi, Le Racisme : Description, Définition, Traitement (1982)

Ce petit livre, Le Racisme : Description, Définition, Traitement, publié en 1982, peut être vu comme un bilan des conceptions que Memmi a développé dans ses ouvrages les plus célèbres, comme Portrait du colonisé et Portrait du colonisateur (1957) ou Portrait d'un juif (1962), L'homme dominé (1968) et autres.

Albert Memmi (1920-2020) décédé le 20 2020, un peu avant d'avoir atteint l'âge de cent ans, avait été mon professeur dans les années 1980. À l'occasion d'aller récupérer un mémoire chez lui dans le Marais, près de Beaubourg, il m'avait dit que ce n'était pas la peine d'en avoir fait autant, ajoutant que c'était aussi le cas pour sa fille. Il trouvait que les étudiants travaillaient beaucoup, contrairement à ce qu'on dit d'habitude.

Memmi, juif tunisien, était le dernier des grands noms des théoriciens français de la décolonisation, seul survivant de la lignée des Césaire, Senghor, Fanon, Camus, Sartre, Genet. Un « Colloque international du Centenaire d'Albert Memmi, à l'occasion du 1er anniversaire de sa mort » s'est tenu en conférence Zoom du 23 mai au 25 mai 2021 sous les auspices du Centre de Recherche Français à Jérusalem. Le programme est disponible aussi sur Fabula.org

Un intérêt à relire cet ouvrage de 1982 est qu'il semble répondre à la situation actuelle, avec la différence notable que Memmi commençait son livre en disant que « personne ou presque ne se veut raciste » (p. 13), alors qu'il semble que ce soit devenu une possibilité largement partagée selon de nombreux sondages. L'attitude défensive qui suscitait un déni de la part des racistes a été remplacée par la mise en accusation quasi quotidienne des antiracistes ! Contrairement à ce que disait Memmi en introduction : « le discours raciste devrait paraître ennuyeux, périmé : mille et mille fois sa réfutation a été faite et refaite, par des spécialistes de tout genre » (p. 13), c'est finalement le discours antiraciste qui a fini par lasser. Le propre des livres de Memmi est de s'intéresser au vécu des acteurs sociaux en situation. Il précise d'emblée qu'« il faut bien écouter [le raciste] » (p. 14), même s'il part, comme ................

Lire la suite sur Exergue.com:

Albert Memmi, Le Racisme : Description, Définition, Traitement (1982)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.