Georges Clemenceau, L'Église, la République et la Liberté (1903)

J'ai publié ces textes aux éditions Lingua Franca

Ces textes de Clemenceau au Sénat (L'église, la République et la Liberté) et dans la presse (« Toute la liberté », « La thèse de Jaurès », « Croire ou savoir », « L'école et la liberté ») argumentent contre l'influence de la religion dans une période où régnait encore le Concordat napoléonien malgré les avancées de la laïcité à la fin du XIXe siècle. La loi postérieure de 1905 consistera principalement dans l'abolition de ce Concordat et du règlement de la question des biens de l'Église qui devait en découler.

Voir  Georges Clemenceau, L'Église, la République et la Liberté (1903)

 

Clemenceau Clemenceau

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.