ASSANGE NE SERA PAS EXTRADE !!!

QUI SAUVE UNE VIE, SAUVE UN MONDE ! Mille mercis à tous les médias qui se sont distingués en se mobilisant ces derniers mois pour contribuer à mettre la pression sur cette décision de la justice britannique.

Le combat n'est pas terminé, loin de là mais, cette première victoire au combien précieuse dans le processus de libération de Julian Assange, écarte tant que faire se peut son imminente condamnation à mort.

Je n'aimerais pas être journaliste aujourd'hui en France. Du moins, faire partie de celles et ceux qui n'ont pas ménagé leur retenue en laissant cette justice britannique bafouer les fondements les plus élémentaires du devoir d'humanité, le droit international, de l'UE et de la Couronne, sans lever le petit doigt, sans émettre ne serait-ce qu'une parole d'indignation ou de protestation... C'est dire où en est le niveau de dépravation moral, intellectuel et idéologique, de ce pilier de nos démocraties sensées montrer l'exemple au reste du monde ! 

Je conclus en soulignant une fois encore, le professionnalisme de la rédaction de RT France, qui, par ses 70 articles, sans compter les dizaines d'itw vidéo sur Assange, au cours de cette année 2020, a démontré qu'il n'y avait pas que de l'indifférence à cultiver sur le cas Assange. Pas d'héroïsme pas de partisanerie, non, ils ont fait leur métier, ni plus, ni moins (sans doute en commettant des erreurs parfois). Mais ils ont informé, avec le soucis de défendre le droit de savoir !

La honte n'a pas fini de planer sur la profession...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.