A 18%, MELENCHON TOURMENTE SERIEUSEMENT LE TRIO DE TÊTE

Selon la dernière mesure du 13/02 par Filteris - Euromediation, publié par Entreprendre.fr, la physionomie des prévisions prend une toute autre forme...

S'il ne s'agit là, que, d'un "sondage"(1) il est malgré tout à méditer, tant l'écart séparant Mélenchon de Hamon est quasiment inversement proporionnel à celui que nous donnent nos instituts traditionnels avec leurs métodes de redressement particulièrement discutables. Retrouver l'analyse ICI

(1)"La méthode qui avait permis de prévoir la victoire du Brexit ou celle de Donald Trump, ou encore l'élimination de Nicolas Sarkozy dès le premier tour des Primaires, est encore peu utilisée en France, où les sondages "traditionnels" continuent à fleurir malgré leurs résultats de plus en plus souvent démentis par les urnes.

La spécificité de la méthodologie exploitée par Filteris EuroMediations réside dans le fait de ne pas constituer d'échantillons, de ne pas poser de questions qui orientent les réponses, de ne pas opérer de redressements hasardeux auxquels les sondeurs doivent inévitablement se plier. Au contraire, la méthodologie de Filteris Euromediations permet de capter et d'analyser les opinions publiques sur les réseaux sociaux et d'en dégager des tendances certaines à court, moyen et long termes."

sondage1302

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.