VOUS AVEZ DIT ISLAMOPHOBIE ?

Islamophobe, c’est la dernière invective à la mode « à gauche ». Mais qu’est-ce exactement que l’Islamophobie ? « Hostilité envers l’Islam, les musulmans » dit le Larousse… et toute l’ambiguïté du mot, et donc du débat, est dans cette définition plus qu’approximative. Hostilité envers l’Islam et hostilité envers les musulmans, ce n’est pas la même chose.

On peut être hostile à une religion, et même à toute religion quelle qu’elle soit, parce qu’on considère que la religion c’est « l’opium du peuple », que c’est un asservissement des hommes, et encore plus des femmes, à un loi soi-disant « divine », que c’est le meilleur prétexte que les démagogues de tous poils ont toujours trouvé pour diviser et faire se battre les peuples, etc. Cette hostilité relève de la « liberté de conscience », garantie par la Loi de 1905, et il n’y a aucune raison de faire une exception pour l’Islam.

Par contre être hostile aux musulmans seulement parce qu’ils pratiquent l’Islam, est également contraire à leur « liberté de conscience » , elle aussi garantie par la Loi de 1905. Et il s’agit alors d’une forme de racisme qu’il faut condamner. J’emploie ici le terme de racisme au sens d’une « attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes » comme défini par le Larousse, au-delà du sens sens historique de ce mot.

Cet amalgame (qui n’est peut-être pas fortuit) entre les deux notions rappelle étrangement celui que certains tentent de faire entre antisionisme et antisémitisme pour empêcher toute critique de la politique colonialiste de l’État d’Israël.

Alors cessons de nous diviser et essayons de sortir de cette ambiguïté en parlant de « racisme anti-musulman », et en luttant contre lui, et conservons le terme d’Islamophobie, aux côtés de ceux de Christianophobie, de Judéophobie, etc. pour désigner l’hostilité légitime à une religion. Nous pourrons alors nous unir, croyants et incroyants, pour lutter contre les politiciens et leurs donneurs d’ordres financiers qui profitent de nos divisions pour mieux nous exploiter.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.