Jacques Hulu
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 mai 2019

3 raisons de ne pas dormir avec un ventilateur allumé

Pendant l’été, la canicule peut poser des problèmes, notamment au niveau du sommeil, et tout particulièrement pour ceux qui sont sensibles à la chaleur. S’il existe différentes techniques pour se rafraîchir, beaucoup semblent se tourner vers les ventilateurs, car ils offrent de l’air frais, permettant ainsi de se sentir mieux lorsque la température de la pièce est élevée.

Jacques Hulu
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cependant, peu de personnes le savent, mais il est dangereux de laisser nos ventilateurs allumés lorsque nous dormons pendant la nuit et vous allez découvrir les 3 grandes raisons de ce danger dans cet article. 

Les 3 raisons de ne pas utiliser un ventilateur en dormant

1/ Le ventilateur soulève la poussière dans la pièce

Selon un article du docteur Mark Reddick publié sue le site web de Sleep Advisor, dormir avec un ventilateur allumé est mauvais, car il risque d’envoyer toute la poussière, mais aussi le pollen, les germes et les acariens se trouvant dans votre chambre sur vous, si l’appareil se trouve trop près de votre lit. Cela peut donc rapidement devenir dangereux en cas d’allergies, mais aussi d’asthme.

2/ L’air frais envoyé par le ventilateur peut mener à des maux de tête et plus encore

Toujours selon l’article du docteur Marc Reddick, avoir le courant d’air provoqué par le ventilateur directement sur soi peut affecter les sinus, ce qui provoque des maux de tête plus ou moins sévères, mais cela peut aussi mener à une sinusite.

De plus, ce courant d’air froid peut aussi provoquer des crampes, des douleurs musculaires ainsi qu’un torticolis, mais cela peut aussi affecter les bronches et irriter la gorge.

3/ Dormir avec un ventilateur est dangereux pour les personnes âgées

Une étude menée par l’Université Southwestern Center du Texas en 2016 a démontré qu’il est dangereux pour les personnes âgées de dormir avec un ventilateur dans leur chambre. La raison est simple : la température du corps des personnes âgées n’est pas aussi bien régulée que celle des personnes plus jeunes, ce qui augmente largement le risque de problèmes cardiaques pouvant survenir pendant la nuit.

Que faire en cas de canicule alors ?

En cas de canicule, vous pouvez éventuellement mettre le ventilateur dans la chambre, mais attention, celui-ci doit être au minimum de sa puissance, de préférence avec une minuterie afin de vous rafraîchir juste assez pour vous endormir, mais de plus il doit être placé le plus loin possible de vous et vous devez l’orienter de façon à ce que vous n’ayez pas l’air directement sur vous.

Sinon, vous pouvez essayer de dormir avec des draps fins, utiliser des « remèdes de grand-mère » comme le bac rempli de glaçons dans la chambre pour rafraîchir l’air, mais aussi d’aérer la pièce de nuit si vous ne risquez pas un courant d’air direct. Afin d'optimiser au mieux l'utilisation de votre appareil, il est conseillé de lire au préalable un guide d'utilisation ou guide d'achat pour comprendre comment bien utiliser son ventilateur quand il fait chaud. Il est aussi bien entendu possible de se tourner vers d'autres appareils comme les climatiseurs.

Enfin, n’oubliez pas de vous hydrater correctement pendant la journée bien sûr, mais aussi de nuit. Vous éviterez alors la déshydratation et pourrez aussi vous rafraîchir par la même occasion.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B