Demande de contact à M. Xavier Niel

Pour XAVIER NIEL Copie de ce courrier à Larry Page, Eric Schmidt Ma première lettre ne vous a pas interpellé, j’espère être plus convaincant dans celle-ci. C’est en tant que petit actionnaire d’Iliad que je vous sollicite. En effet, j’ai étudié pendant plus de 10 ans le géant Google et je suis arrivé à la conclusion que dans sa partie technique de recherche, dans son algorithme, ils sont vraiment intouchables et en avance sur le siècle. Mais dans leur partie business, économie, publicité, référencement, leur partie rentable, ils ne sont pas protégés, ils ne peuvent pas se protéger, ils ont une faiblesse patente qu’ils masquent et qu’ils ne peuvent que masquer par l’immensité de leur technique. A ce jour, j’ai trouvé la stratégie, technico-économique qui va révolutionner la publicité sur internet et qui va priver Google de ses rentrées publicitaires sur le référencement et la publicité. En France, je vous ai choisi pour 2 raisons : - votre courage provocant - votre ambition conquérante qui ont fait de vous la une médiatique dans la sphère économique Le projet : Freeman pour la France rapportera - dans son incubation plus de 300 millions d’euros cash, aucun investissement (c’est grâce à Google qui a réalisé des milliards d’investissement) - dans son application plus du milliard d’euros de marge en France Imaginez le même projet dans 100 pays du monde dotés d’internet et de publicité. Je vous laisse rêveur. Mais du rêve à la réalité, il existe une frontière que Google ne nous laissera pas dépasser. En moins de 6 mois, ils imposeront leur force financière et nous rachèteront le projet pour plus de 10 milliards d’euros (il deviendra le projet Googleman), moitié pour moi Ohnouna Jacques, moitié pour vous Iliad. En tant qu’actionnaire d’Iliad, je vous demande un rendez-vous pour vous exposer mon projet qui va décupler notre action « Iliad » et qui va faire de vous Xavier Niel la première fortune de France. Comme dans ce genre de programme il n’existe pas de protection, en cas de mouvement de votre part qui n’irait pas dans le sens de notre association, je balancerai le projet sur internet. Il sera ouvert à tout le monde comme l‘a été Linux pour Microsoft. Je n’aurai peut être pas reçu d’argent pour le fruit de mon travail acharné, mais j’aurai la notoriété mondiale du tombeur de Google ou je serai tout simplement racheté par Google. Salutations. Dr Ohnouna Jacques 06 10 33 02 65

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.