jamesinparis
"Où l'esprit ne déracine plus mais replante et soigne, je nais. Où commence l'enfance du peuple, j'aime." René Char
Abonné·e de Mediapart

113 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 oct. 2015

Surveillance de masse : la Cour d'appel de Paris condamne Qosmos une deuxième fois

Aujourd'hui, le 14 octobre 2015, la Cour d'appel de Paris a confirmé le jugement rendu par le juge départiteur aux Prud'hommes de Paris, le 5 mars 2015, reconnaissant ainsi une deuxième fois mon ancien employeur Qosmos coupable de licenciement abusif, "sans cause réelle et sérieuse".

jamesinparis
"Où l'esprit ne déracine plus mais replante et soigne, je nais. Où commence l'enfance du peuple, j'aime." René Char
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aujourd'hui, le 14 octobre 2015, la Cour d'appel de Paris a confirmé le jugement rendu par le juge départiteur aux Prud'hommes de Paris, le 5 mars 2015, reconnaissant ainsi une deuxième fois mon ancien employeur Qosmos coupable de licenciement abusif, "sans cause réelle et sérieuse".

J'ai été licencié le 13 décembre 2012, pour avoir dénoncé l'implication de Qosmos dans la fourniture des technologies de surveillance de masse au régime syrien de Bachar El-Assad, dans le cadre du programme Asfador.

J''étais également soupçonné, dans ma lettre de licenciement, d'être à la source de la plainte de la Fédération Internationale des Droits de l'Homme (FIDH) et la Ligue des Droits de l'Homme (LDH) : plainte qui a donné lieu à l'ouverture d'une enquête préliminaire en juillet 2012.

Après 20 mois d'enquête, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire visant l'entreprise Qosmos pour "complicité de torture" en avril 2014, confiée aux magistrats du Pôle Crimes contre l'humanité du Tribunal de Grande Instance de Paris. En avril 2015, après une année d'information judiciaire, Qosmos a été mis sous le statut de "témoin assisté" dans le cadre du l'information la visant. 

Ayant fourni des preuves documentaires à la justice française, j'ai été entendu, le 23 mai 2013, par la vice-procureur en charge de l'enquête préliminaire aux Pôle Crimes contre l'humanité, concernant l'implication de Qosmos dans la fourniture des technologies de surveillance de masse au régime dictatorial de Bachar El-Assad en Syrie. 

Une semaine après, Edward Snowden a dévoilé au monde entier l'étendu de la surveillance, de la NSA, du GCHQ (UK), de la DGSE (France), du BND (Allemagne), et des 'Five Eyes'. The rest is history. Je lui en remercie du fond du coeur pour son acte courageux, qui a eu pour conséquence de briser le silence terrible qui regnait à l'époque autour de ces activités.

On n'imagine pas se trouver un jour devant des tels faits. On n'y est pas du tout préparé. Et le parcours est douleureux, compliqué et long. Trop long.

Je suis abonné de Mediapart depuis le pré-site créé en amont pour préparer le lancement commerial de Mediapart. Et c'est grâce aux abonné(e)s de Mediapart que j'ai trouvé le soutien qui m'a permis de mener à bien le défi devant moi.  

Cette victoire d'aujourd'hui est donc tout d'abord la victoire des abonnées de Mediapart et la victoire de CAMedia, le Collectif des Abonnés de Mediapart. Sans vous, sans ce "nous" commun, je ne serais pas arrivé jusqu'au bout. Aujourd'hui, on y est.

Les ennuis passent, la victoire reste.

Soyons en fier.

James Dunne

Abonné.

 A lire également :

Victoire du lanceur d'alerte James Dunne contre son ancien employeur, Qosmos

16 OCTOBRE 2015 |  PAR JÉRÔME HOURDEAUX

http://www.mediapart.fr/journal/france/161015/victoire-du-lanceur-dalerte-james-dunne-contre-son-ancien-employeur-qosmos 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Rennes, la justice malmenée
En pleine mobilisation du monde judiciaire, des magistrats rennais racontent leurs désillusions et leurs regrets face à leurs propres insuffisances. Cernés par les priorités contradictoires, ils examinent chaque dossier en gardant un œil sur la montre. 
par Camille Polloni
Journal
Hôpital : « On prêche dans le désert, personne ne nous entend »
Les hospitaliers ont, une fois encore, tenté d’alerter sur les fermetures de lits, de services d’urgence, la dégradation continue des conditions de travail, leur épuisement et la qualité des soins menacée. Mais leurs manifestations, partout en France samedi, sont restées clairsemées.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Valérie Pécresse, l’espoir inattendu de la droite
La présidente de la région Île-de-France a remporté le second tour du congrès organisé par Les Républicains, en devançant nettement Éric Ciotti. Désormais candidate de son camp, elle devra résoudre l’équation de son positionnement face à Emmanuel Macron.
par Ilyes Ramdani
Journal — Extrême droite
Chez Éric Zemmour, un fascisme empreint de néolibéralisme
Le candidat d’extrême droite ne manque aucune occasion de fustiger le libéralisme. Mais les liens entre sa vision du monde et la pensée historique du néolibéralisme, à commencer par celle de Hayek, sont évidents.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
J'aurais dû m'appeler Aïcha VS Corinne, chronique de l'assimilation en milieu hostile
« J’aurai dû m’appeler Aïcha » est le titre de la conférence gesticulée de Nadège De Vaulx. Elle y porte un regard sur les questions d’identité, de racisme à travers son expérience de vie ! Je propose d'en présenter les grands traits, et à l’appui d’éléments de contexte de pointer les réalités et les travers du fameux « modèle républicain d’intégration ».
par mustapha boudjemai
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et la compagnie Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre