jamesinparis
"Où l'esprit ne déracine plus mais replante et soigne, je nais. Où commence l'enfance du peuple, j'aime." René Char
Abonné·e de Mediapart

113 Billets

0 Édition

Lien 20 déc. 2009

jamesinparis
"Où l'esprit ne déracine plus mais replante et soigne, je nais. Où commence l'enfance du peuple, j'aime." René Char
Abonné·e de Mediapart

Fenêtres de Gaza

Fenêtres de Gaza de l’art contemporainhttp://www.artwfg.ps/windows.htm Pour visualiser le diaporama, cliquer ici  C’est un groupe de jeunes artistes d’art plastique qui se sont réunis grâce au rapprochement d’idées, de lieu géographique et d’autres choses. Ils croient à l’importance du travail collectif et de l’unité du groupe concernant les décisions afin de développer le coté créatif du mouvement d’art plastique. Ces artistes cherchent toujours la rénovation d’art et des manières de le présenter pour qu’il serve à incarner leur imagination. Grâce aux rencontres régulières, aux projets nationaux et internationaux et aux chantiers/ateliers artistiques, ils ont effectué un grand nombre de participations nationales et internationales au titre collectif et individuel ce qui renforce leur culture, leur concept artistique et leur recherche incessible de communiquer avec autrui.

jamesinparis
"Où l'esprit ne déracine plus mais replante et soigne, je nais. Où commence l'enfance du peuple, j'aime." René Char
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.flickr.com/photos/30837739@N04/show/

Fenêtres de Gaza de l’art contemporain

http://www.artwfg.ps/windows.htm

Pour visualiser le diaporama, cliquer ici

C’est un groupe de jeunes artistes d’art plastique qui se sont réunis grâce au rapprochement d’idées, de lieu géographique et d’autres choses. Ils croient à l’importance du travail collectif et de l’unité du groupe concernant les décisions afin de développer le coté créatif du mouvement d’art plastique. Ces artistes cherchent toujours la rénovation d’art et des manières de le présenter pour qu’il serve à incarner leur imagination. Grâce aux rencontres régulières, aux projets nationaux et internationaux et aux chantiers/ateliers artistiques, ils ont effectué un grand nombre de participations nationales et internationales au titre collectif et individuel ce qui renforce leur culture, leur concept artistique et leur recherche incessible de communiquer avec autrui.

Pourquoi « fenêtres de Gaza ? »

La réponse donnée par le groupe ‘fenêtres’:

"le lieu est limité pourtant les idées sont nombreuses. On cherche la manière de mieux communiquer avec autrui et de respirer à travers de petites fenêtres qui transmettent notre langue artistique et culturelle à partir de cet endroit étroit " Gaza ".

Qui est le groupe « fenêtres de Gaza? «

Le groupe fenêtres regroupe cinq artistes contemporains. Chacun a son propre caractère et ses propres outils qui le distinguent de ses collègues.

Majed Shala

Il jouit d’une expérience très répandue depuis 1992. Il a commencé à appliquer les idées d’existentialisme à travers le tableau et la couleur. Ensuite, Shala s’est engagé dans le domaine de l’abstraction. A partir de ce moment, l’artiste Shala est arrivé à choisir ses nouveaux outils contemporains comme la photographie et il a produit plusieurs travaux photographiques et il travaille toujours dans ce domaine.

Bassel Al Maquossi

Il travaille plutôt avec le tableau et la couleur. Il a déjà acquis de nombreuses expériences en art plastique depuis 1995 juste après avoir obtenu son diplôme du programme de beaux arts à la société des jeunes chrétiens, à Gaza. Il a effectué des efforts considérables afin de développer ses capacités ce qui lui permet de mieux communiquer avec l’art contemporain. Al Maquossi a participé dans plusieurs expositions internationales. D’abord dans le cercle d’art à Amman où il s’est bien représenté à travers ses tableaux. Ensuite, il a essayé le domaine de la photographie afin de pouvoir juger les choses autrement. Il a produit divers œuvres photographiques inspirées de l’environnement autour de lui. Son dernier projet “l’enfant et l’imagination” est inspiré de son entourage familial.

Shreef Sarhan

Bien que Son expérience ressemble à celle de ses collègues, Sarhan a pu, à travers sa vision unique, ses outils et ses projets d’art plastique réaliser son but présenté dans les tableaux. Il a vécu des expériences particulières lors de son voyage à l’étranger et de sa recherche de rénovation. Sarhan a participé à plusieurs expositions nationales et internationales.

Mohammed Joha

Dans son travail, il présente ses idées par les tableaux. Il a eu plusieurs expériences d’art plastique depuis 1995. Son style est spécifique car il utilise les lignes arbitraires qui ressemble, dans une certaine mesure, aux lignes d’un enfant. Il a déjà produit un grand nombre de travaux dans ce domaine. Joha a déjà reçu le prix de ‘Hassan Horani’ de l’artiste de l’année 2004, ce qui lui a permi d’obtenir une bourse pour la cité des arts à Paris.

Hazem Harb

Depuis 1995, et plus précisément, à partir du programme des beaux arts à la société de jeunes chrétiens à Gaza, il a pu amélioré ses outils par la recherche continue de tout ce qui est nouveau et contemporain. Il a vécu plusieurs expériences dans le domaine de la vidéo art et de la photographie. Il a eu la possibilité d’aller à Paris et d’y présenter son travail.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal
Au moins 25 % des chômeurs ne réclament pas leur allocation
Entre 390 000 et 690 000 personnes ne demandent pas d’allocation chômage alors qu’elles y ont droit, soit de 25 % à 42 % de taux de non-recours, essentiellement chez les plus précaires. Des chiffres communiqués au Parlement par le gouvernement.
par Cécile Hautefeuille
Journal — France
« Ruissellement » : la leçon de Londres à Emmanuel Macron
Le gouvernement britannique a dû renoncer ce lundi à une baisse d’impôts sur les plus riches sous la pression des marchés. Une preuve de la vacuité du ruissellement auquel s’accroche pourtant le président français.
par Romaric Godin
Journal — France
Sélection à l’université : « Quand réfléchit-on au droit à la réussite ? »
Des écarts scolaires qui se creusent avant le bac, un financement inégalitaire dans le supérieur et un régime de plus en plus sélectif symbolisé par Parcoursup : la « démocratisation des savoirs » prend l’eau, s’inquiètent les sociologues Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec, dans leur livre « L’université qui vient ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost