mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart sam. 27 août 2016 27/8/2016 Édition du matin

Les Verts Allemands invitent le végétarisme à leur table politique.

Les Verts Allemands viennent de faire ce qu'aucun parti écologiste n'a été capable de réaliser jusqu'à maintenant : à quelques semaines d'élections législatives décisives pour le pouvoir conservateur en place, ils ont osé introduire la question végétarienne dans le débat politique en cours !

Les Verts Allemands viennent de faire ce qu'aucun parti écologiste n'a été capable de réaliser jusqu'à maintenant : à quelques semaines d'élections législatives décisives pour le pouvoir conservateur en place, ils ont osé introduire la question végétarienne dans le débat politique en cours ! En proposant comme sujet de discussion politique de faire en sorte que les cantines scolaires de toute l'Allemagne offrent des menus végétariens et/ou végétaliens une fois par semaine à tous les enfants scolarisés ! Du jamais vu dans aucun pays au monde et par aucun parti politique ! Une révolution culturelle et mentale donc ! Rien de moins et à analyser en tant que telle !  

Ce qui pourrait apparaître comme anecdotique voire dérisoire vu d'ici, est en réalité un formidable coup de pied dans la fourmilière de la filière viande allemande qui va des éleveurs jusqu'aux gigantesques entreprises qui vivent de la mise surle marché et de la vente de produits carnés. Autrement dit, cette proposition a été faite aussi pour évaluer l'audience politique du végétarisme en Allemagne et, d'après les enquêtes et témoignages en cours, il apparaît que cette idée subversive n' a soulevé pour le moment que des réactions attendues de ceux qui ne se sont jamais préoccupés de  la souffrance animale, mais seulement de  leur estomac..., à savoir des réactions soit du côté des conservateurs dont l'électorat est pro-viande, soit du côté précisément de ceux qui vivent et profitent de manière éhontée de l'exploitation économique des animaux, principales victimes de la surconsommantion de viande en Allemagne, en Europe et dans le monde. Consommation mondiale carnée qui explosera dans les années à venir avec comme conséquence dramatique que la souffrance animale prenne des formes pires que celles, tragiques, qui sont le lot quotidien des animaux considérés comme des biens économiques et jamais commes des personnes non humaines...

Même la presse la plus sérieuse et la plus réputée a estimé qu'il était temps de penser à toutes les violences et souffrances que produit l'instrumentalisation des animaux à des fins alimentaires ! Quanden France la presse sérieuse s'intéressera à leur souffrance ? Probablement jamais tant que les lecteurs ne mettront pas en question eux-mêmes leur propre relation à la viande...Donc pas demain la veille !

Autrement dit, les Verts Allemands ont réussi à faire du végétarisme une question politique de première importance dans le débat social allemand actuel ! Et ce n'est probablement qu'un début...

Quand on sait qu'il y a environ 10 millions de végétariens en Allemagne (contre à peine un million en France !) , on peut espérer que si beaucoup de députés verts sont élus, avec l'aide des sociaux-démocrates avec lesquels ils seront obligés de s'allier s'ils veulent prétendre gouverner, il devient de plus en plus envisageable de croire que cette proposition pourrait très bien dans les mois à venir devenir quelque chose de l'ordre d'une utopie réalisée... Une révolution politique et culturelle en acte qui aura des conséquences sur l'Europe entière.

Nos Verts français, s'ils étaient aussi courageux que ceux d'Allemagne, pourraient introduire la question végétarienne et surtout animale, dans le débat public...Mais comme on dit, pour le plus grand malheur des animaux exploités par l'industrie agro-alimentaire française, c'est pas demain la veille !

Alors qu'ils auraient tout à gagner  à s'inspirer sérieusement de nos  voisins allemands qui ont su faire preuve d'un courage extraordinaire en affrontant des siècles de culture carnée, de carnisme  et donc de violence  infligée aux animaux !

   Admiration sans bornes,amis allemands ! Vous êtes l'honneur du végétarisme politique européen qui vient de naître !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Cher Jaquis merci pour l'article très interessant,justement cet été je vais voir nos collègues allemands à la Sommerfest dédiée AUX ANIMAUX auvégétarisme au végétalisme...Je vais me sentir comme un poisson dans l'eau...http://vegan-vegetarisches-sommerfest.de/