Pourquoi il faut abolir l'exploitation animale

Amis médiapartiens, journalistes médiapartiens, il faut abolir l'exploitation animale et tout particulièrement lorsqu'elle prend la forme ultraviolente de l'expérimentation ou vivisection et ce pour plusieurs raisons qui forment un tout cohérent qui pourrait bien, dans les mois à venir, convaincre la commission européenne, lieu du véritable pouvoir en Europe !

Depuis 2013, il existe une procédure légale qui permet aux citiyens européens que nous sommes d'alerter cette commission et de s'adresser à elle sur un sujet d'intérêt public. La condition pour qu'elle prenne en compte cette demande citoyenne est d'obtenir un million de signatures dans toute  l'Europe. C'est la seule et unique condition pour que cette institution s'intéresse à cette demande populaire et démocratique !

Or, pour ce qui concerne l'expérimentation animale, nous avons jusqu'au 1 novembre pour recueillir donc ce million de signatures, mais nous en sommes encore loin puisqu'aujourd'hui nous n'avons pas encore atteint les 50 % requis !

La faute à qui ? Aux médias principalement qui ne relayent pas cette initiative citoyenne, honneur de nos institutions européennes peu démocratiques...Le seul média, à ma connaissance, qui ait eu le courage de parler de cette infamie qu'est la vivisection, pour la dénoncer, a été Europe 1 !Aucune radio publique, aucune, ce qui est proprement scandaleux, n' a évoqué  cette action en cours !

Et comment ne pas dire ici ma profonde déception à l'égard de Médiapart, dont je suis un fidèle lecteur de la première heure et avec qui je partage tous ses combats, qui n' jamais évoqué cette action historique en cours, pas une ligne, pas un mot, rien !

N'aurait-il pas été admirable que Michel de Praconta, excellent journaliste scientique par ailleurs, écrive un article en vue d'informer les 75000 abonnés ? A moins que ce même journaliste considère que la vivisection est défendable...Mais au moins qu'il le dise avec des arguments !

Quoi qu'il en soit, notre devoir moral est de signer ce texte sur le site "Stop vivisection" et d'atteindre le quota nécessaire...Nous ne devons pas accepter la banalisation de cette violence scientifique sous peine de mettre en question toute idée d'éthique ouverte sur et à l'animal. L'éthique ne doit pas s'arrêter aux portes de l'animalité sinon il n'y a pas d'éthique digne de ce nom !

Votons donc pour un jour mettre fin à l'exploitation des animaux, cela est devenu non seulement pensable, mais possible !

jaquis

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.