Moscou-Stalingrad-Berlin

grace à vous

J'ai pu habiller de chair et de sentiments complexes ,avec les livres de Theodor Plievier,cette période dont je lis depuis

cinquante ans.(peut etre parce que je suis né sous un bombardement en 1943,tournant de la guerre),

les descriptions majeures.Ce qui est notamment très frappant, c'est qu'à part les fanatiques,les soldats allemands trouvaient

cette guerre stupide,les russes leur ayant déja vendu tout ce dont ils avaient besoin.

Très peu semblaient trouver"l'expansion de l'espace vital" raisonnable.

 

Trois étapes majeures de la guerre, où Staline a joué sur la corde patriotique pour la montée en puissance de la

production et de l'intensité de la force militaire de l'armée rouge,Staline étant de loin un moins mauvais  commandant

en chef"que le plus grand général de tous les temps"(Hitler).

Sans l'Union Soviétique(que je ne chéris pas spécialement)la guerre était perdue pour les "démocraties".

Ce que M.Macron doit ignorer...

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.