Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

263 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 nov. 2010

« Bling-bling One », le nouvel avion présidentiel

Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© iXPS
© iXPS

Vidéo humoristique « Sarko à bord du Bling-bling One »Notre « Divin et Ô combien vénéré président » s’est envolé à bord du « Bling-bling One » pour présider la réunion du G20 qui se tient le 11 et 12 novembre à Séoul, en Corée du Sud.Vous imaginez « Bling-bling » descendant majestueusement la passerelle du « Bling-bling One » ?...Ouah !... Bluffant !...Notre président est en effet attendu par l’ensemble des présidents de la planète !...Incroyable !... Quelle réussite !...De quoi effectivement se balader dans un palace volant qui a coûté près de 180 millions d’euros d’après les révélations du Canard Enchaîné de cette semaine."Entièrement désossé, il a été réaménagé et décoré aux frais du ministère de la Défense", souligne le Canard qui ajoute que l'appareil "compte désormais une soixantaine de fauteuils de type 'classe affaires' contre 324 en version bétaillère".Ils sont quand même supers au ministère de la défense !... D’ailleurs, cet avion relève presque du secret-défense car le rapporteur de la « commission de la Défense nationale et des forces armées», Jean-Claude Viollet, a examiné le budget de l’armée de l’air et a demandé à voir l’avion. Une fin de non recevoir lui a été opposée par l’Elysée : « On m’a expliqué qu’il y avait des problèmes de disponibilité et que ce n’était pas possible », dit Jean-Claude Viollet. Dans son rapport, il écrit: « Ce refus s’ajoute à une communication malheureuse, laissant l’impression d’une opération que l’on voudrait confidentielle ».M’enfin tout de même !...Un peu plus et il demandait à se vautrer dans le lit de notre « Bling-bling » !...Et pourquoi pas avec Carla pendant qu’il y était ?...C’est tout de même incroyable ce manque de savoir-vivre !...Mais il précise: « Je ne remets pas du tout en cause l’acquisition d’un avion longue distance, autonome et sécurisé pour le président». Il n’aurait plus manqué que cela !...Il se contente de compter, et le « Bling-bling One » c’est une note de 176 millions d’euros : 60 millions pour l’achat, 91.5 millions pour l’aménagement, 20,5 millions pour la sécurisation des communications et les systèmes d’écoutes et 4 millions pour la qualification de l’appareil.Son entretien doit coûter 49 millions d'euros pour les trois premières années d'utilisation, puis 10 millions par an au-delà de 2013.C'est-à-dire que pour l’achat et les trois premières années d’exploitation la note monte à 225 millions d’euros !...Mais il est vrai qu’avoir un tel génie aux manettes, notre « Bling-bling », cela n’a pas de prix !...Le « Bling-bling One » est surtout adapté à la dimension planétaire de notre « Ô combien vénéré président » : il a une autonomie de plus de 12.000 kilomètres, en 14 heures de vol environ. D’ailleurs, même Obama en est bluffé car voler à bord du « Bling-bling One » cela doit être fabuleux (voir la vidéo).C’est tout de même autre chose que de croiser un « Pov’Kon » au salon de l’Agriculture.Il va en faire des jaloux notre président, car il pèse lourd : 2.000 milliards de dettes publiques et sociales, et 150 milliards de déficit budgétaire pour 2010 !...Il n’est pas comme Hu Jintao, le président chinois, qui prend Air China lors de ses déplacements internationaux. Il est vrai que la Chine, c’est 2.000 milliards de réserves monétaires !...Exactement l’inverse de la France !...Aussi, je me demande si notre « Bling-bling » ne devrait pas essayer de refourguer le « Bling-bling One » à Hu Jintao car j’ai bien peur que d’ici l’année prochaine l’armée de l’air n’ait même plus les moyens de mettre du kérosène pour embarquer notre « Divin et Ô combien vénéré président » à l’autre bout de la planète !...D’ailleurs, je vais vous faire une confidence.Lorsque le « Capitaine Haddock » sera élu en 2012 la première chose qu’il fera sera de vendre le « Bling-bling One » et d’acheter des trois-mâts barques à la place !...Parce que le « Capitaine Haddock » il veut un voilier Présidentiel !...Tonnerre de Brest !...Pas question de continuer à creuser le déficit budgétaire avec un avion présidentiel au-dessus de nos moyens !...Car bientôt, nos moyens ce sera la Marine à voile.Pas beaucoup plus.Alors vous me direz : « T’es vraiment pas gêné Haddock !... Il te faut un trois-mâts barque Présidentiel !... »Et bien oui !...Tout simplement parce que je mettrai à bord des "voyous". Vous savez ceux à qui « Bling-bling a déclaré la guerre » !... Et bien oui, ce sera mon équipage.Et puis vous savez, ils vont se tenir tranquilles, les "voyous", encadrés par des commandos de marine...Et oui, « Bling-bling » et le « capitaine Haddock », cela n’a vraiment rien à voir : je n’arriverai jamais à être aussi génial.Aussi, pour le prix du « Bling-bling One », j’ai décidé de faire construire cinq voiliers du type Statsraad Lehmkuhl après la prochaine présidentielle.Ces navires seraient armés par la Marine Nationale (c’est le projet Euroclippers).Je les affecterai aux Antilles, à la Réunion et en Polynésie.Il y aura, bien sûr, la cabine de « l’Amiral » qui me sera réservée à bord de chaque navire pour mes déplacements Outre-mer.Des cabines qui seront aussi disponibles pour les invités de marque mais aussi, chaque année, pour des "Pov’Kons" tirés au sort.Oui, vous avez bien lu : Pour des « Pov’Kons » tirés au sort.D’ailleurs notre « Bling-bling », il aurait pu embarquer quelques « Pov’Kons » tirés au sort pour son voyage en Asie !...Cela aurait été bien pris par le public car ce sont les « Pov’Kons » qui payent son tapis volant de luxe à notre héros planétaire.Et ce serait tout à fait normal que quelques "citoyens de base" bénéficient, une fois dans leur vie, des mêmes avantages que ceux qu’ils ont élus.Capitaine HaddockAvertissement : les notes signées « Capitaine Haddock » sont des textes satiriques et humoristiques.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Assurances : les résultats s’envolent, pas les salaires
Depuis plusieurs mois, des mouvements sociaux agitent le monde des assurances où les négociations salariales sont tendues, au niveau des entreprises comme de la branche professionnelle. Les salariés réclament un juste partage des bénéfices, dans un secteur en bonne santé.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Gauche(s)
Éric Coquerel : « Je veux travailler davantage sur l’évasion fiscale »
Élu au terme d’un scrutin à suspense, le nouveau président insoumis de la commission des finances revient sur la manière dont il envisage son mandat. Il promet un changement de pratique profond.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
Des élus veulent continuer de bétonner en paix
Des élus locaux, qui ont le pouvoir de rendre constructibles des parcelles de terre, mènent la fronde contre de nouvelles dispositions les empêchant de bâtir à tour de bras. Mais la protection des terres et du vivant ne devrait-elle pas constituer une priorité plutôt que de construire un nouveau centre logistique ou un énième hypermarché ? 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra