Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

263 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 nov. 2010

« Bling-bling One », le nouvel avion présidentiel

Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© iXPS
© iXPS

Vidéo humoristique « Sarko à bord du Bling-bling One »Notre « Divin et Ô combien vénéré président » s’est envolé à bord du « Bling-bling One » pour présider la réunion du G20 qui se tient le 11 et 12 novembre à Séoul, en Corée du Sud.Vous imaginez « Bling-bling » descendant majestueusement la passerelle du « Bling-bling One » ?...Ouah !... Bluffant !...Notre président est en effet attendu par l’ensemble des présidents de la planète !...Incroyable !... Quelle réussite !...De quoi effectivement se balader dans un palace volant qui a coûté près de 180 millions d’euros d’après les révélations du Canard Enchaîné de cette semaine."Entièrement désossé, il a été réaménagé et décoré aux frais du ministère de la Défense", souligne le Canard qui ajoute que l'appareil "compte désormais une soixantaine de fauteuils de type 'classe affaires' contre 324 en version bétaillère".Ils sont quand même supers au ministère de la défense !... D’ailleurs, cet avion relève presque du secret-défense car le rapporteur de la « commission de la Défense nationale et des forces armées», Jean-Claude Viollet, a examiné le budget de l’armée de l’air et a demandé à voir l’avion. Une fin de non recevoir lui a été opposée par l’Elysée : « On m’a expliqué qu’il y avait des problèmes de disponibilité et que ce n’était pas possible », dit Jean-Claude Viollet. Dans son rapport, il écrit: « Ce refus s’ajoute à une communication malheureuse, laissant l’impression d’une opération que l’on voudrait confidentielle ».M’enfin tout de même !...Un peu plus et il demandait à se vautrer dans le lit de notre « Bling-bling » !...Et pourquoi pas avec Carla pendant qu’il y était ?...C’est tout de même incroyable ce manque de savoir-vivre !...Mais il précise: « Je ne remets pas du tout en cause l’acquisition d’un avion longue distance, autonome et sécurisé pour le président». Il n’aurait plus manqué que cela !...Il se contente de compter, et le « Bling-bling One » c’est une note de 176 millions d’euros : 60 millions pour l’achat, 91.5 millions pour l’aménagement, 20,5 millions pour la sécurisation des communications et les systèmes d’écoutes et 4 millions pour la qualification de l’appareil.Son entretien doit coûter 49 millions d'euros pour les trois premières années d'utilisation, puis 10 millions par an au-delà de 2013.C'est-à-dire que pour l’achat et les trois premières années d’exploitation la note monte à 225 millions d’euros !...Mais il est vrai qu’avoir un tel génie aux manettes, notre « Bling-bling », cela n’a pas de prix !...Le « Bling-bling One » est surtout adapté à la dimension planétaire de notre « Ô combien vénéré président » : il a une autonomie de plus de 12.000 kilomètres, en 14 heures de vol environ. D’ailleurs, même Obama en est bluffé car voler à bord du « Bling-bling One » cela doit être fabuleux (voir la vidéo).C’est tout de même autre chose que de croiser un « Pov’Kon » au salon de l’Agriculture.Il va en faire des jaloux notre président, car il pèse lourd : 2.000 milliards de dettes publiques et sociales, et 150 milliards de déficit budgétaire pour 2010 !...Il n’est pas comme Hu Jintao, le président chinois, qui prend Air China lors de ses déplacements internationaux. Il est vrai que la Chine, c’est 2.000 milliards de réserves monétaires !...Exactement l’inverse de la France !...Aussi, je me demande si notre « Bling-bling » ne devrait pas essayer de refourguer le « Bling-bling One » à Hu Jintao car j’ai bien peur que d’ici l’année prochaine l’armée de l’air n’ait même plus les moyens de mettre du kérosène pour embarquer notre « Divin et Ô combien vénéré président » à l’autre bout de la planète !...D’ailleurs, je vais vous faire une confidence.Lorsque le « Capitaine Haddock » sera élu en 2012 la première chose qu’il fera sera de vendre le « Bling-bling One » et d’acheter des trois-mâts barques à la place !...Parce que le « Capitaine Haddock » il veut un voilier Présidentiel !...Tonnerre de Brest !...Pas question de continuer à creuser le déficit budgétaire avec un avion présidentiel au-dessus de nos moyens !...Car bientôt, nos moyens ce sera la Marine à voile.Pas beaucoup plus.Alors vous me direz : « T’es vraiment pas gêné Haddock !... Il te faut un trois-mâts barque Présidentiel !... »Et bien oui !...Tout simplement parce que je mettrai à bord des "voyous". Vous savez ceux à qui « Bling-bling a déclaré la guerre » !... Et bien oui, ce sera mon équipage.Et puis vous savez, ils vont se tenir tranquilles, les "voyous", encadrés par des commandos de marine...Et oui, « Bling-bling » et le « capitaine Haddock », cela n’a vraiment rien à voir : je n’arriverai jamais à être aussi génial.Aussi, pour le prix du « Bling-bling One », j’ai décidé de faire construire cinq voiliers du type Statsraad Lehmkuhl après la prochaine présidentielle.Ces navires seraient armés par la Marine Nationale (c’est le projet Euroclippers).Je les affecterai aux Antilles, à la Réunion et en Polynésie.Il y aura, bien sûr, la cabine de « l’Amiral » qui me sera réservée à bord de chaque navire pour mes déplacements Outre-mer.Des cabines qui seront aussi disponibles pour les invités de marque mais aussi, chaque année, pour des "Pov’Kons" tirés au sort.Oui, vous avez bien lu : Pour des « Pov’Kons » tirés au sort.D’ailleurs notre « Bling-bling », il aurait pu embarquer quelques « Pov’Kons » tirés au sort pour son voyage en Asie !...Cela aurait été bien pris par le public car ce sont les « Pov’Kons » qui payent son tapis volant de luxe à notre héros planétaire.Et ce serait tout à fait normal que quelques "citoyens de base" bénéficient, une fois dans leur vie, des mêmes avantages que ceux qu’ils ont élus.Capitaine HaddockAvertissement : les notes signées « Capitaine Haddock » sont des textes satiriques et humoristiques.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal
Les publicitaires font main basse sur les données des élèves partout dans le monde
Human Rights Watch a analysé durant deux ans 164 outils numériques destinés aux élèves de 49 pays durant la pandémie afin qu’ils puissent continuer à suivre leurs cours. 89 % « surveillaient les enfants, secrètement et sans le consentement de leurs parents ». Une enquête réalisée avec un consortium de 13 médias, dont Mediapart, coordonnés par The Signal Network.
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Le casse-tête des enseignants français
Avec seulement deux applications mises en cause, la France fait figure de bonne élève dans le rapport de Human Rights Watch sur la collecte de données durant la pandémie. Mais, dans les salles de classe, la situation est en réalité plus complexe, notamment en raison de l’usage d’outils non validés par le gouvernement.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Fil d'actualités
Au Texas, au moins 21 morts dont 19 enfants dans une tuerie : Biden appelle à « affronter le lobby des armes »
Le président américain Joe Biden, visiblement marqué, a appelé mardi à « affronter le lobby des armes » pour prendre des mesures de régulation, alors que l’Amérique vient de replonger dans le cauchemar récurrent des fusillades dans des écoles.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo