Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

263 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 avr. 2014

Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

22 avril 2014 : début d’une semaine décisive…

Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Le dossier du détournement des 7 milliards de dollars des indemnités de la guerre du golfe de 1991 vient d’être transmis au syndicat « Magistrats pour la Justice ».

En valeur actuelle, ce détournement de fonds publics représente près de 15 milliards d’euros.

Le site Alerte éthique a été créé exclusivement pour révéler au public ce détournement.

Les informations disponibles sur Alerte éthique sont reprises sur MEDIAPART. La dernière synthèse est disponible dans la note « Lettre humoristique à Edwy Plenel » mise en ligne le 22 décembre 2013.

Vous y découvrirez des courriers envoyés depuis 1998 à différents ministres des finances dont Dominique Strauss-Kahn.

Il me semble nécessaire de faire le point car une nouvelle étape a été franchie avec l’information du New York Times selon laquelle 84 milliards de dollars ont été virés, au titre des frais de guerre, par les banques centrales du Koweït, des Emirats arabes-Unis et l’Arabie Saoudite, aux pays de la coalition de l’Opération Tempête du Désert, les USA, la Grande Bretagne et la France.

Des informations plus précises sont disponibles dans les archives de l’ONU, en particulier celles de la Commission d’Indemnisation des Nations-Unies (CINU).

De plus, d’après les courriers reçus du ministère des finances et du ministère des armées par une association de militaires en retraite, nous savons maintenant qu’aucune somme n’a été virée à la France au titre des indemnités de la guerre du Golfe !...

Ce détournement de fonds est une réalité !...

L’ensemble de ces documents, notamment les courriers envoyés aux ministres des finances depuis 1998, ont été envoyés au syndicat « Magistrats pour la Justice » dont la présidente-fondatrice est Alexandra Onfray, ancienne conseillère de Rachida DATI, ministre de la Justice.

En fonction de ces informations, il y a deux possibilités :

1/ Le dossier est transmis  par le syndicat « Magistrats pour la Justice » au procureur de la République.

Celui-ci envoie un réquisitoire introductif au président du Tribunal de Grande Instance qui saisira un juge d’instruction pour l’ouverture d’une instruction.

Il s’en suivra alors une information dans la presse et les médias.

C’est-à-dire que la DIVULGATION au public de cette incroyable affaire, celle d’un détournement de fonds publics de près de 15 milliards d’euros, commencera !...

Une crise politique très grave ne peut que s’en suivre.

Elle permettra aux citoyens d’exiger de faire de profondes modifications dans nos institutions afin de pouvoir repartir sur des bases saines.

Parmi celles-ci, et afin de développer de réels contre-pouvoirs, devraient apparaître le tirage au sort d’une partie des représentants du peuple (ex : les sénateurs), la limitation à deux mandats des élus, et deux mandats différents (avec une période de carence de 1/3 pour ceux qui voudraient être réélus), la création de parlements régionaux (comme en Allemagne) et le paiement au SMIC de tous les élus !...

De quoi créer une Assemblée Constituante par tirage au sort comme en Islande !...

2/ Le totalitarisme mafieux dans lequel nous sommes immergés a encore suffisamment de nuisance pour étouffer cette affaire, tant au sein de la Magistrature qu’au sein de la presse et des médias, et il ne se passera rien !...

Dans ce cas-là, l’actualité sera bien plus paisible et notre pays continuera sa lente dégringolade économique, morale et financière, pour évoluer, un peu plus, vers une société où la « peste brune », caractérisée notamment de l’extinction des libertés, va continuer à se développer.

Aussi, la semaine qui commence est celle où l’Histoire peut changer de direction : d’un côté, le retour vers la démocratie, et, de l’autre, la poursuite de la dégringolade vers un enfer totalitaire.

Pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur les dessous de cette affaire, je vous recommande le billet « Pour "mes" Présidents » de « I-Cube » qui a développé plusieurs hypothèses romanesques sur ce détournement de fonds auquel s’ajoute l’escroquerie sur l’extinction des puits de pétrole en feu au Koweït en 1991:

http://infreequentable.over-blog.com/article-pour-mes-presidents-123356822.html

Bonne lecture !...

Jean-Charles DUBOC

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En France, une nouvelle menace plane sur Deliveroo
Déjà condamnée cette année, la plateforme de livraison de repas est à nouveau en « discussions » avec l’Urssaf, qui pourrait lui réclamer une ardoise potentiellement fatale. Le parquet de Paris étudie le versant pénal du dossier. L’entreprise a missionné Jean-François Copé et un administrateur judiciaire.
par Dan Israel
Journal
La COP biodiversité tentée par la marchandisation des écosystèmes
À la COP15 de la biodiversité de Montréal, qui s’ouvre le 7 décembre, les Nations unies pourraient promouvoir un mécanisme global de compensation des atteintes à la biodiversité par leur marchandisation. Un mécanisme illusoire et dangereux.
par Romaric Godin
Journal — Agriculture et alimentation
L’UE interdit l’importation de produits issus de la déforestation
Le Parlement européen et les États membres de l’Union européenne ont trouvé un accord dans la nuit de lundi à mardi pour interdire l’importation de plusieurs produits, comme le cacao, le café ou le soja, lorsqu’ils contribuent à la déforestation.
par La rédaction de Mediapart avec AFP
Journal
YouTube songe à sanctionner les vidéastes accusés de viol
Après l’ouverture d’enquêtes préliminaires pour viol visant deux célèbres créateurs de contenus, Norman et Léo Grasset, YouTube n’exclut pas de « prendre des mesures » pour sanctionner des comportements qui auraient eu cours en dehors de la plateforme.
par Yunnes Abzouz

La sélection du Club

Billet de blog
Rap et théorie postcoloniale : sur « Identité remarquable » de Younès Boucif
« Un Arabe qui fait du rap y’a pas grand-chose d’original », rappait Younès dans « J’me rappelle ». Mais quid d’un Arabe qui rappe, joue (au cinéma, au théâtre), écrit des romans, manage et se fait parfois, à ses heures perdues, documentariste ? À l'occasion de la sortie de son album, retour sur la trajectoire d'un artiste aux talents multiples.
par Matti Leprêtre
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar
Billet de blog
Anne Sylvestre : manège ré-enchanté
Tournicoti-tournicota ! On savait l'artiste Anne Sylvestre facétieuse, y compris à l'égard de ses jeunes auditeurs, fabulettement grandis au rythme de ses chansons, alors qu'elle ne cessa pas de s'adresser aussi aux adultes irrésolus que nous demeurons. Presque au point de la croire ressuscitée, grâce à l'initiative de la publication d'un ultime mini album.
par Denys Laboutière
Billet d’édition
2. B.B. King et la légende de Lucille
Il suffit d’avoir admiré son jeu tout en finesse et en agressivité contenue, d’avoir vécu l’émotion provenant du vibrato magique de sa guitare, d’avoir profité de sa bonhomie joviale et communicative sur scène, de son humilité, et de sa gentillesse, pour comprendre qu’il n’a pas usurpé le titre de King of the Blues.
par Zantrop