Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

263 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 avr. 2014

Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

Tolérance zéro pour les drogues

Jean-Charles Duboc
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le « Parti de la mer- Normandie » sera un parti politique du type « libéral contrôlé »  qui proposera de sévères ruptures dans les habitudes sociétales en instituant par exemple une tolérance zéro pour la consommation de drogue.

Pour la consommation des drogues, les lois et décrets mis en place s’inspireront de l’expérience suédoise.

Après une «expérience libérale» de 1965 à 1967, la Suède a décidé d'abandonner l’expérience et de recourir à la sanction.

En Suède, l'objectif est clair: celui d'une société sans drogue.

L'État scandinave respecte de façon stricte les exigences établies dans les trois conventions des Nations unies sur les drogues, et les dépasse même parfois.

Il a d'ailleurs le niveau le plus bas d'utilisation de drogue de l'Union européenne.

Ses performances en matière de taux de criminalité, de maladies, de problèmes médicaux et sociaux résultant de la dépendance placent également Stockholm en tête des statistiques européennes.

En 1965, le pays aux longs hivers, durant lesquels de nombreux habitants dépriment, met en place une «expérience libérale».

Mais deux ans suffisent pour décrédibiliser complètement l'approche de la légalisation. Alors qu'en 1965 20% des personnes arrêtées étaient des toxicomanes, ce nombre a pratiquement doublé en 1967.

En 1968, place à la sanction: la consommation va fortement baisser. Sauf que si cette politique de contrôle est efficace sur les consommateurs occasionnels, elle n'a que peu d'effet sur les toxicomanes.

La politique est aujourd'hui basée sur trois grands piliers: la prévention, la répression et la sortie de la toxicomanie.

Trois quarts des municipalités ont nommé une personne chargée d'organiser la prévention, que ce soit auprès des écoliers ou des parents.

Ces programmes commencent dès l'école élémentaire et figurent à tous les niveaux scolaires. Le cannabis est classé au nombre des drogues dangereuses, car «son usage est considéré comme le point de départ de la toxicomanie».

Depuis 1988, avoir de la drogue sur soi ou aider quelqu'un à en vendre constitue une infraction pénale, très sévèrement punie.

Autant dire que la Suède n'a jamais envisagé d'ouvrir des salles d'injection… Les pharmacies n'ont pas le droit de vendre des seringues sans prescription. Il est possible d'obliger les toxicomanes à suivre un traitement, qui vise l'abstinence complète.

Cette politique a l'appui de tous les partis politiques et de 95 % des citoyens. Mais elle coûte très cher: entre 0,2 et 0,4 % du PIB, selon les dernières données disponibles, datant de 2002. La France, elle, y consacre 0,1 % de son PIB.

La suite sur :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/22/01016-20121022ARTFIG00616-pourquoi-la-suede-n-en-a-jamais-voulu.php

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En France, une nouvelle menace plane sur Deliveroo
Déjà condamnée cette année, la plateforme de livraison de repas est à nouveau en « discussions » avec l’Urssaf, qui pourrait lui réclamer une ardoise potentiellement fatale. Le parquet de Paris étudie le versant pénal du dossier. L’entreprise a missionné Jean-François Copé et un administrateur judiciaire.
par Dan Israel
Journal
La COP biodiversité tentée par la marchandisation des écosystèmes
À la COP15 de la biodiversité de Montréal, qui s’ouvre le 7 décembre, les Nations unies pourraient promouvoir un mécanisme global de compensation des atteintes à la biodiversité par leur marchandisation. Un mécanisme illusoire et dangereux.
par Romaric Godin
Journal — Agriculture et alimentation
L’UE interdit l’importation de produits issus de la déforestation
Le Parlement européen et les États membres de l’Union européenne ont trouvé un accord dans la nuit de lundi à mardi pour interdire l’importation de plusieurs produits, comme le cacao, le café ou le soja, lorsqu’ils contribuent à la déforestation.
par La rédaction de Mediapart avec AFP
Journal
YouTube songe à sanctionner les vidéastes accusés de viol
Après l’ouverture d’enquêtes préliminaires pour viol visant deux célèbres créateurs de contenus, Norman et Léo Grasset, YouTube n’exclut pas de « prendre des mesures » pour sanctionner des comportements qui auraient eu cours en dehors de la plateforme.
par Yunnes Abzouz

La sélection du Club

Billet de blog
Anne Sylvestre : manège ré-enchanté
Tournicoti-tournicota ! On savait l'artiste Anne Sylvestre facétieuse, y compris à l'égard de ses jeunes auditeurs, fabulettement grandis au rythme de ses chansons, alors qu'elle ne cessa pas de s'adresser aussi aux adultes irrésolus que nous demeurons. Presque au point de la croire ressuscitée, grâce à l'initiative de la publication d'un ultime mini album.
par Denys Laboutière
Billet de blog
L'amour trouvera un chemin
Dans la sainte trinité du jazz, et sa confrérie du souffle, on comptait le Père (John Coltrane), le Fils (Pharoah Sanders) et le Saint-Esprit (Albert Ayler). Il est peu dire que le décès de Pharoah Sanders, le 24 septembre dernier, est une grande perte. L'impact de son jeu, du son qu'il a développé, de ses compositions et de sa quête vers la vérité, est immense.
par Arnaud Simetiere
Billet de blog
Rap et théorie postcoloniale : sur « Identité remarquable » de Younès Boucif
« Un Arabe qui fait du rap y’a pas grand-chose d’original », rappait Younès dans « J’me rappelle ». Mais quid d’un Arabe qui rappe, joue (au cinéma, au théâtre), écrit des romans, manage et se fait parfois, à ses heures perdues, documentariste ? À l'occasion de la sortie de son album, retour sur la trajectoire d'un artiste aux talents multiples.
par Matti Leprêtre
Billet de blog
Playlist - Post-punk et variants
Blue Monday infini et températures froides bien en dessous de celles d'Ibiza en hiver. C'est le moment idéal pour glorifier le dieu post-punk et ses progénitures art rock ou dark wave, fournisseurs d'acouphènes depuis 1979. Avec Suicide, Bauhaus, Protomartyr, Bantam lyons, This heat, Devo, Sonic Youth...
par Le potar