Jean-Christophe MATHIAS
Auteur
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

5 Éditions

Billet de blog 29 avr. 2015

Jean-Christophe MATHIAS
Auteur
Abonné·e de Mediapart

Incinération et tri mécano-biologique : les deux mamelles de la pollution

Les politiques publiques menées en France concernant la gestion des déchets ménagers se décomposent en trois grands volets : le dépôt d'ordures en décharges, l’incinération et l’épandage sur les terres agricoles.

Jean-Christophe MATHIAS
Auteur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© Mathias

Aucune de ces pratiques n’est anodine, mais les deux dernières sont sans doute pires que la première car, outre leur caractère irréversible, elles laissent croire à la population non seulement que les déchets qu’elle produit disparaissent, mais en plus qu’ils sont utiles à amender les sols et à produire de l’énergie, sans conséquence sanitaire visible.

C’est sans doute pour cette raison qu’un projet d’usine de déchets porté par Vinci et par le Syndicat Intercommunautaire du Littoral (SIL) a vu le jour en Charente-Maritime, à l'embouchure du fleuve Charente.

© Mathias

L’établissement d’une Zone A Défendre (ZAD) sur le site de l’incinérateur d’Echillais marque la cristallisation du conflit qui oppose une partie de la population, emmenée par l’association Pays Rochefortais Alerte (PRA), aux élus locaux décisionnaires.

Cet exemple illustre à bien des égards les enjeux sociétaux qui sont à l’œuvre dans les grands projets nuisibles. Rencontrés sur le site de la ZAD anonymement, ou bien soigneusement à l’écart de cette dernière, des citoyens engagés dans un combat inégal témoignent de leur prise de conscience et de leur refus d’une société ayant pour fondement la négligence envers leur terre et leurs enfants.

© Mathias

Roland Lopez, conseiller à la Communauté d'Agglomération de Rochefort Océan (CARO) et délégué au SIL, est bien placé pour brosser les grands enjeux du projet.

  • Enjeux politiques :

    Propos recueillis par JC Mathias

  • Enjeux économiques :

    Propos recueillis par JC Mathias

  • Enjeux politico-économiques :

    Propos recueillis par JC Mathias

© Mathias

Il faut se rendre sur site pour se rendre compte de la tension qui règne dans la région. Un membre de PRA resté anonyme parvient à parler malgré l'établissement d'une barricade à l'utilité douteuse aux pieds du micro par un zadiste se prenant pour un anarchiste espagnol, humblement remis en place par un autre zadiste lui faisant remarquer fort à propos que leur combat commun contre un incinérateur n'avait quand même pas tout à fait le même sens historique.

Propos recueillis par JC Mathias

C'est bien loin de la ZAD que Xavier Boulard, porte-parole intarissable de PRA, conserve le dossier complet de l'association. Engagé de fraîche date dans la lutte environnementale, cet ingénieur dans le secteur du bâtiment a pris conscience des questions écologiques par le biais de ce projet industriel sous ses fenêtres ; mais loin de s'en contenter, il a étudié de près cette question, et ses révélations dépassent parfois l'imagination.

Parcours thématique dans le labyrinthe d'un Grand Projet Inutile (GPI).

  • Les élus, leur (in)compétence...

    Propos recueillis par JC Mathias

  • et leurs voyages touristiques!

    Propos recueillis par JC Mathias

  • Vinci, ses us...

    Propos recueillis par JC Mathias

  • et coutumes!

    Propos recueillis par JC Mathias

  • Le paysage...

    Propos recueillis par JC Mathias

© Mathias
Propos recueillis par JC Mathias
  • la mondialisation...

    Propos recueillis par JC Mathias

  • et les économies (d'énergie)!

    Propos recueillis par JC Mathias

 La découverte essentielle faite par Xavier Boulard, c'est la merveille du Tri Mécano-Biologique (TMB) :

Propos recueillis par JC Mathias

 ... dont même la très officielle Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) condamne l'emploi à mots à peine couverts :

« La capacité d’un TMB à produire un compost conforme aux exigences réglementaires dépend des performances des collectes sélectives pour capter les indésirables physiques et chimiques. Les meilleures techniques de tri doivent être utilisées.Par rapport à un compostage de biodéchets collectés sélectivement, le TMB permet de produire davantage de compost, mais de qualité moindre. La méthanisation d’ordures ménagères résiduelles est plus coûteuse et moins maîtrisée que le compostage et les risques sur la qualité du compost sont plus élevés.
La pertinence économique de certains TMB peut être compromise si le compost non-conforme doit être éliminé avec les refus du traitement. Or, les exigences réglementaires de qualité des composts seront renforcées à moyen terme. Avec les règles actuellement en vigueur, de nombreux TMB ne réussissent pas à remplir les objectifs de qualité et de rendement en compost. L’ADEME appelle donc les collectivités à la prudence : le TMB est-il localement la meilleure solution pour les OMR ? Si oui, les exigences et garanties maximales sont-elles alors posées pour le montage juridique des dossiers, la conception du process, la limitation des nuisances et la qualité de l’exploitation ? En conséquence, l’ADEME a décidé de ne pas apporter de soutien financier aux projets de TMB avec production pour retour au sol de composts ou de digestats issus d’OMR. » (source : site Internet de l'ADEME)

Ce « retour à la terre » comporte trois étapes :

  • la pollution...

    Propos recueillis par JC Mathias

  • la dépollution...

    Propos recueillis par JC Mathias

  • et la résolution!

    Propos recueillis par JC Mathias

En réalité, le Tri Mécano-Biologique est une imposture dans son nom même, car il ne s'agit ni de "tri", ni de "biologique" : le compost qui sort de ces usines est un mélange indistinct de matières, et l'appellation qui conviendrait est bien plutôt celle de Composé Mécano-Chimique.

Petite démonstration extraite du film-documentaire « Alerte rouge sur la tulipe » : 

COMPOST URBAIN © Alerte Rouge sur la Tulipe

Mais là où le représentant de Pays Rochefortais Alerte est imparable, c'est sur son sujet de prédilection : la sécurité des bâtiments.

Et là, Xavier Boulard provoque un véritable tremblement de terre :

  • catégoriel...

    Propos recueillis par JC Mathias

  • pédagogique...

    Propos recueillis par JC Mathias

  • et parasismique !

    Propos recueillis par JC Mathias
    Tout est fait pour laisser penser que l'on a affaire à une sorte de grande ferme pédagogique biologique, les bâtiments étant classés comme hangars agricoles, avec fabrication de compost pour amender les champs et de chaleur pour chauffer des serres de tomates. Une imposture par laquelle nul citoyen informé ne saurait se laisser... enfumer.

© Mathias

Boîte noire sur la ZAD :

Propos recueillis par JC Mathias

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Congrès EELV : Marine Tondelier en passe de prendre « la suite »
L’élue municipale à Hénin-Beaumont et cadre dirigeante de longue date est arrivée largement en tête du premier tour du congrès d’Europe Écologie-Les Verts. Mélissa Camara, candidate proche de Sandrine Rousseau, arrive troisième derrière la proche de Yannick Jadot, Sophie Bussière. 
par Mathieu Dejean
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard
Journal — Défense et diplomatie
Ukraine : cette gauche qui n’a rien appris
Une partie de la gauche radicale aborde la guerre en Ukraine avec des grilles de lecture vieillottes. Celles-ci négligent excessivement la nature des régimes en compétition sur la scène internationale. 
par Joseph Confavreux et Fabien Escalona
Journal — Asie et Océanie
La Chine fait face à une vague de protestations inédites contre les mesures anti-Covid
Dans tout le pays, des manifestations ont eu lieu pour réclamer la fin des mesures de confinement à la suite d’un incendie mortel à Urumqi jeudi soir, dans la capitale du Xinjiang. Les protestataires, au premier rang desquels des étudiantes et étudiants, jugent qu’elles ont retardé les secours.
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens