Jean-Christophe PICARD
Attaché principal territorial | Conseiller municipal de Nice et conseiller métropolitain de Nice Côte d'Azur (groupe écologiste) | Membre de l'équipe scientifique de l'Observatoire de l'éthique publique (OEP) | Auteur de "La Colère et le Courage" aux éditions Armand Colin
Abonné·e de Mediapart

405 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 févr. 2021

Éric Ciotti, un questeur qui sait être pudique

Le questeur Éric Ciotti a obtenu l'augmentation de 15% de la dotation matérielle des députés, qui passe donc de 18 950 € à 21 700 € par an. Le député se gardera bien de communiquer sur cette petite victoire et fournira une explication lunaire.

Jean-Christophe PICARD
Attaché principal territorial | Conseiller municipal de Nice et conseiller métropolitain de Nice Côte d'Azur (groupe écologiste) | Membre de l'équipe scientifique de l'Observatoire de l'éthique publique (OEP) | Auteur de "La Colère et le Courage" aux éditions Armand Colin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Comme chacun a pu s'en rendre compte, Éric Ciotti (LR) ne quitte pas les plateaux télé. Il donne son avis sur tout et donne surtout son avis...

Pourtant ce monsieur n'est pas un vulgaire choniqueur. Il est député. Surtout, il est un des trois questeurs de l'Assemblée nationale. Ces derniers établissent et exécutent le budget de l’Assemblée. Ils ont notamment en charge des conditions matérielles de l’exercice du mandat de député.

Pour exercer les fonctions de questeur, Éric Ciotti perçoit d'ailleurs une indemnité spéciale de 5 024,49 € brut qui s'ajoute à l'indemnité de 7 239,91 € par mois versée à chaque député (à laquelle il faut ajouter l'avance de frais de mandat de 5 373 € par mois et les crédits collaborateurs de 10 581 € par mois).

Très curieusement, Éric Ciotti n'évoque jamais son activité à la questure...

Ainsi, lorque l'affaire des homards du président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, éclate, c'est silence radio ! Les dispositions figurant dans le réglement de l'Assemblée nationale sont pourtant particulièrement légères : « Les frais de réception et de déplacement du président de l’Assemblée nationale ainsi que les rémunérations et les frais de mission des membres de son Cabinet font l’objet de crédits inscrit au budget de l’Assemblée nationale. » Le questeur n'avait vraiment rien à dire sur cette question ? Il n'avait absolument aucune proposition à faire pour éviter les abus ?

Le 14 janvier 2021, lors d’une réunion du bureau de la questure, il obtient avec le soutien d'un autre questeur, Florian Bachelier (LaREM), l'augmentation de 15% de la dotation matérielle des députés, qui passe donc de 18 950 € à 21 700 € par an. Toujours aussi pudique, Éric Ciotti se gardera bien de communiquer sur cette petite victoire... Il faudra attendre une fuite dans La Lettre A, le 25 janvier dernier, pour que l'information commence à circuler...

Devant la polémique, le questeur Éric Ciotti fournira une explication lunaire dans Nice-Matin : « Avec la crise et le télétravail, de nombreux députés ont vu leurs dépenses d’informatique et d’affranchissement augmenter » ! Dans le même article, on apprend que le député « assume ». Ce n'était pas évident.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le « wokewashing », la nouvelle stratégie des majors pétrolières
La justice raciale, le féminisme et les droits LGBT+ sont de plus en plus mobilisés par les géants pétroliers pour convaincre des bienfaits de leurs activités fossiles. Une pratique récente baptisée « wokewashing » et qui n’a qu’un seul objectif : retarder l’action climatique pour continuer à nous abreuver de pétrole.
par Mickaël Correia
Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal — Libertés publiques
« Une gestion exclusivement policière de la crise sanitaire »
« La logique aurait voulu que les autorités adoptent une approche sanitaire et sociale » pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, pointe la professeure de droit public Diane Roman, qui regrette que, « désormais, tout se résolve en termes de mesures policières ».
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal