Jean-Christophe PICARD
Attaché principal territorial | Conseiller municipal de Nice et conseiller métropolitain de Nice Côte d'Azur (groupe écologiste) | Membre de l'équipe scientifique de l'Observatoire de l'éthique publique (OEP) | Auteur de "La Colère et le Courage" aux éditions Armand Colin
Abonné·e de Mediapart

433 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 oct. 2013

Jean-Christophe PICARD
Attaché principal territorial | Conseiller municipal de Nice et conseiller métropolitain de Nice Côte d'Azur (groupe écologiste) | Membre de l'équipe scientifique de l'Observatoire de l'éthique publique (OEP) | Auteur de "La Colère et le Courage" aux éditions Armand Colin
Abonné·e de Mediapart

NICE / Pire que les Gens du voyage : les Amis de Nicolas Sarkozy !

Jean-Christophe PICARD
Attaché principal territorial | Conseiller municipal de Nice et conseiller métropolitain de Nice Côte d'Azur (groupe écologiste) | Membre de l'équipe scientifique de l'Observatoire de l'éthique publique (OEP) | Auteur de "La Colère et le Courage" aux éditions Armand Colin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Christian Estrosi vient de demander 630 000 € de dédommagement aux Gens du voyage pour l’occupation sans titre, pendant un peu plus de deux jours, des terrains de rugby des Arboras.

Le maire de Nice serait bien inspiré de s’attaquer à une autre sorte de squatteurs : les Amis de Nicolas Sarkozy.

En effet, ces derniers ont occupé les Jardins des Arènes de Cimez, les 24 et 25 août 2012. C’est l’arrêté n° 2012-00347 – curieusement non daté – qui est censé avoir réglementé « les conditions d’occupation du domaine public consentie à l’association Les Amis de Nicolas Sarkozy ».

Or, ce document ne délivre aucune autorisation pour la journée du vendredi 24 août 2013. Il faut donc en déduire que l’organisation d’un grand dîner, à cette date, dans les Jardins des Arènes de Cimiez, a été faite sans droit ni titre.

Pour ce qui est de la journée du samedi 25 août 2013, l’arrêté autorise seulement une occupation de 12 m2. Or, selon les chiffres donnés par Christian Estrosi lui-même, la manifestation a accueilli 3 000 personnes ! Et des dizaines de tables, des centaines de chaises et un écran géant avaient été installés. À l’évidence, les Amis de Nicolas Sarkozy ont donc, là aussi, occupé le domaine public sans droit ni titre.

Les contribuables niçois seront heureux d’apprendre que, pour la durée totale de la manifestation, la ville de Nice a facturé, aux Amis de Nicolas Sarkozy, la somme exorbitante de… 46,80 € ! On est loin des 630 000 € réclamés aux Gens du voyage.

Lire aussi :

« Bêtes et méchants » (07/07/13)

« Ouverture d’une enquête préliminaire » (27/05/13)

« Les contribuables niçois n’ont pas tous envie d’être les amis de Nicolas Sarkozy ! » (20/04/13)

« Devinez qui a payé ? » (12/10/12)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB