Anticor renouvelle son conseil d’administration et conserve son président

Anticor a tenu son assemblée générale ordinaire. Les participants ont approuvé les rapports moral et financier puis renouvelé les membres du conseil d'administration.

L’association nationale de lutte contre la corruption Anticor a tenu son assemblée générale ordinaire, le 24 mars 2018.

Les participants ont approuvé, à l'unanimité, les rapports moral et financier.

J'ai présenté le bilan du conseil d'administration depuis son élection, en 2015 : "En plus de l’agrément de la Ministre de la Justice, renouvelé en 2018, l’association a obtenu, en 2016, l’agrément de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). [...] Anticor est actuellement impliquée dans une quarantaine de procédures. [...] En trois ans, le nombre d’adhérents (2 250) a doublé."

Et de conclure : « Pendant ces trois ans, rien ne nous aura été épargné : courriers d’avocats mécontents, articles diffamatoires, élus dénigrant notre action, accusations en tout genre notamment sur les réseaux sociaux... Face à cette pression, les membres du conseil d’administration ont su faire preuve du sang-froid nécessaire. Nous n’avons qu’une ambition : tirer la République vers le haut ! »

Les participants ont ensuite renouvelé, pour trois ans, les vingt-et-un membres du conseil d’administration… La liste que je conduisais ayant été élue, à l'unanimité (avec trois votes blancs ou nuls), je reste président de l’association.

Le nouveau conseil d’administration s’est immédiatement réuni pour élire les autres membres du bureau : Éric Alt, vice-président, Christophe Grébert, secrétaire général, Élise Van Beneden, secrétaire générale adjointe, Christophe Hébert, trésorier, Édith Talarczyk, coordinatrice des groupes locaux, et Jean-Yves Lucas, chargé de l’organisation.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.