NICE / Le ménage ne fait que commencer !

Alors que Christian Estrosi vient de lancer une pétition élégamment intitulée « Stop à Taubira », il retire ses délégations à Benoit Kandel au motif que ce dernier a mis en cause la police et... la justice ! Cela ne s’invente pas.

Il faut dire, à la décharge du maire de Nice, que le Premier adjoint est également président de la Semiacs qui a la particularité d’avoir son directeur accusé d’harcèlement et d’agression sexuels tandis que sa gestion est visée par une plainte d’Anticor 06 [1].

Ce qui est sûr, c’est que le ménage ne fait que commencer ! En effet, à quelques mois des élections municipales, une petite purge est tout bénef’ pour le futur candidat Estrosi : elle lui permet de se débarrasser de ses colistiers les plus encombrants tout en libérant les places nécessaires au traditionnel renouvellement des têtes. Il n’y a donc aucune raison pour que cela s’arrête…

Dans ce contexte, gageons que l’avenir politique de Joseph Calza [2] et de Daniel Benchimol [3] s’annonce pour le moins compromis.

Notes :

[1] Cf. « Cherchez L’Intrus ! » (07/07/13).

[2] Joseph Calza comparaîtra le 11 octobre 2013, devant le tribunal correctionnel de Nice, pour abus de confiance, complicité d’escroquerie et de mauvais traitement sur des animaux.

[3] Cf. « Plainte déposée dans l’affaire des “Schtroumpfs grognons” » (07/03/13).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.