Bientôt 40 ans que ça dure, ça suffit !

Déclaration des Gilets Jaunes invités par l'intersyndicale au départ de la manifestation du 09/01 à Rodez

Bientôt 40 ans que ça dure, ça suffit !

Depuis les reculades de Mitterrand face aux chantages des puissances financières nous n’en finissons pas de subir.

Réforme après réforme notre république sociale et démocratique (article 1er de la constitution de 58) est défigurée par une classe politique complètement déconnectée des réalités populaires et complice du pillage par l’oligarchie des richesses produites par notre travail.

80 à 120 milliards d’€ au minimum d’évasion, de fraude fiscale et de fraude sociale tous les ans !

Et on vient nous demander de nous serrer la ceinture, de travailler toujours plus longtemps pour des retraites toujours plus réduites,  parce que le régime général des retraites actuel sera soit disant déficitaire en 2025, entre 8 et 17 milliards d’€.

De qui se moque-t-on ?

Où sont les privilégiés ?

Où sont les régimes spéciaux ?

Où sont les voyous ?

dsc-2848

Aujourd’hui, nous sommes tous en lutte contre une réforme qui est une véritable déclaration de guerre sociale ouverte.

Une guerre déclarée contre les principes et les valeurs de notre république, établis et approuvés par le peuple au sortir de la 2ème guerre mondiale.

Après avoir mutilé l’assurance chômage, il s’agit de massacrer l’assurance vieillesse avant d’achever l’assurance santé : les trois piliers de notre sécurité sociale.

L’hôpital public est à l’agonie.

Les jeunes au chômage sont poussés vers l’esclavage des contrats précaires et de l’auto-entreprenariat.

Et les vieux bientôt poussés à mourir au travail, jusqu’aux professions libérales !

dsc-2849-2

(Fin de la manif devant le palais de justice avec prise parole de la délégation des avocats)

Et pendant ce temps, messieurs Arnault, Pinault, Niel, Bolloré, Bouygues et compagnie, entassent leurs milliards dans les paradis fiscaux,  à la course avec les Bill Gates, Warren Buffet et autres Jeff Bezos, tous voyous de la finance mondialisée. 

Et pendant ce temps, les peuples du tiers monde pillés depuis des décennies, réduits en esclavage, dans les usines BOSCH que l’on ferme chez nous, se révoltent et sont massacrés.

Et pendant ce temps la planète brule, elle brule au Brésil, elle brule en Australie, elle grille en Afrique depuis des décennies.

Une dictature de plus en plus féroce se met en place aux quatre coins du monde.

Et Emmanuel 1er, roi de France, et de la marche arrière, vient nous vendre une réforme des retraites qui n’a qu’un seul but, piller l’épargne des travailleurs au profit des bandits de la BlackRock, de leurs compagnies d’assurance privées et de leurs fonds de placement spéculatifs.

Il est temps, il est grand temps de dire STOP !   

Vous avez déclaré la guerre.

La guerre est déclarée.

La guerre de l’intelligence contre la bêtise.

La guerre de la solidarité contre la compétition.

La guerre de la fraternité contre toutes les violences de toutes les exploitations.

Les femmes, les hommes, les enfants et les vieux du monde entier n’en peuvent plus.

Les animaux, les plantes, l’air, l’eau… la terre entière n’en peut plus.

Alors en France nous allons dire stop ! ASSEZ !

Et tous ensembles, dès demain nous allons mettre un coup d’arrêt.

Nous allons commencer par gagner la bataille des retraites.

Nous allons commencer par une première victoire.

Chacun comme il peut, à la mesure de ses moyens, nous allons tous être solidaires avec nos camarades grévistes.

Ceux qui peuvent vont se mettre en grève eux aussi.

Et tous les autres donneront 1, 2, 5, 10, 20 €, peut-être plus, pour les caisses de solidarité.

Et après demain, samedi, nous nous retrouverons tous, avec nos gilets jaunes, rouges et vert pour envahir les places, les ronds points et les boulevards du pays jusqu’au retrait de la réforme.

C’est au peuple maintenant, au peuple de reprendre la parole, et de la garder.

Jusqu’à la victoire !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.