mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mer. 4 mai 2016 4/5/2016 Édition du matin

Edwy Plenel quitte Mediapart pour La Croix

Des bruits suintaient dans les sacristies ces jours derniers, on a d’abord cru croire à une rumeur latine (le coup du latin !) mal interprétée par des ecclésiastiques usés par le vin de messe. Monseigneur Stiegler l’a pourtant confirmé : « Il faut moderniser l’Église, et d’abord à travers ses organes (de presse). Instiller à tout prix un pharmakon * dans cette institution rancie. » Le diacre Gaillot insiste : « L’entriste Plenel est le seul à pouvoir faire admettre le mariage pour tous à la communauté catholique. » « Nous avons besoin de lui ! » cria-t-on partout, mais sans un mot, de Notre Dame de la Cité à la Crypte camouflée de Taverny.
Pour l’heure, la rédaction de Mediapart reste coite. Quel renversement !
Quoique désormais lointain, Bruno Frappat se signerait des quatre mains.

Concomitamment, encore impensable il y a deux jours, jusqu’à l’étreinte télévisuelle de On n’est pas couchés, on commence à parler de l’arrivée de Henri Gaino à la rédaction de Mediapart. Un coup dur pour les abonnés mélenchonistes, qui n’en finissent plus d’avaler des Tugny de travers. Prions pour que ces échauffés reviennent enfin à la raison, sans dire laquelle.
L’heure est grave mais le leurre doit être absolu. S'il a toujours excellé dans l'art et la bannière, la dernière ruse de Plenel ne vous en épate pas moins, eh bien je le confesse : moi aussi !

* rappelons qu'en Grèce ancienne ce terme désigne à la fois le remède et le poisson, et le bouc émissaire.


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

J'ai eu peur. Me suis dit : "Edwy devient fou lui aussi". Mais ce ne fût qu'un tiers de milliardième de seconde.

Encore merci Médiapart pour Cahuzac. Droite, Gauche et les Autres : on lâche rien. Tous les malhonnêtes y auront droit.

J'ai été tellement surprise de voir les embrassades et accolades des amis de Cahuzac et de tous bords il y a peu de temps dans l'hémicycle.

Il y a baleine sous la montagne ... Y'en a qui ont la trouille, c'est sûr !Clin d'œil

 

 

 

 

.