Jean Claude MEYER du 18
Vieux râleur emm...dant!
Abonné·e de Mediapart

503 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 avr. 2020

ON ACHÈVE BIEN LES VIEUX... PAR AUTORISATION MACRONIENNE!

Le rivotril (clozanépram) contrôlé très sévèrement (prescription seulement pour des maladies précises ordonnancées par des spécialistes) peut maintenant (depuis une ordonnance datant du 29 mars 2020) être "administré" dans les cliniques et Ehpad par les équipes médicales sans contrôle sérieux....

Jean Claude MEYER du 18
Vieux râleur emm...dant!
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cela me rappelle les nouvelles de SF de ma jeunesse....

On administre aux personnes âgées en détresse respiratoire du rivotril en sachant que, pour les plus fragiles, cette décision signe UNE MISE À MORT!

Je recopie le papier publié sur Info-Israel-news concernant cette mixture:

02/04/2020

Un nouveau décret a été publié sur le site du ministère français permettant d’utiliser le Rivotril ce 29 mars 2020 suite à l’épidémie de coronavirus.

« La spécialité Rivotril sous forme injectable en ampoules (clonazépam 1 mg/ml) peut faire l’objet d’une dispensation par les pharmacies d’officine jusqu’au 15 avril 2020 en vue de la prise en charge des patients atteints ou susceptibles d’être atteints par le virus SARS-CoV-2 dont l’état clinique le justifie. Le décret du 28 mars 2020 paru au Journal officiel du 29 mars indique que cette dispensation ne peut se faire que sur présentation d’une ordonnance médicale portant la mention « Prescription hors AMM dans le cadre du covid-19 ». Lorsqu’il prescrit cette spécialité en dehors du cadre de son AMM -le traitement d’urgence de l’état… »

En résumé, les personnes âgées seront autorisées à SE (c'est moi qui mets les majuscules) faire prescrire et délivrer ce médicament hors AMM, pour prendre en charge la dyspnée ou la détresse respiratoire chez les patients COVID-19 ou suspects, dont l’état clinique le justifie. Jusqu’au 15 avril 2020, les médecins peuvent prescrire ce médicament chez des patients atteints ou susceptibles d’être atteints par le SARS-CoV-2, pour la prise en charge de la dyspnée et la prise en charge palliative de la détresse respiratoire.

Qu’est ce le Rivotril ?

Ce médicament qui est du Clonazépam est un anticonvulsivant non barbiturique qui appartient à la famille des benzodiazépines. Il est utilisé dans le traitement de certaines formes d’épilepsie en association avec un autre antiépileptique. Il est parfois utilisé seul de façon temporaire.

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

1 – insuffisance respiratoire grave         ( Covid 19)
2 – syndrome d’apnée du sommeil
3 – insuffisance hépatique grave, myasthénie.

Le CNP de gériatrie a plaidé en cette période de Covid 19 la mise à disposition de molécules habituellement réservées à l’usage hospitalier, comme le midazolam ou le Perfalgan, ou en rupture d’approvisionnement chez nombre de répartiteurs (Scoburen, Rivotril, Primperan). Ces produits sont jugés indispensables pour prendre en charge « dignement » la détresse respiratoire asphyxique des résidents ne relevant pas d’une hospitalisation.

Mais pour d’autres le Rivotril qui ne doit pas être utilisé en cas d’insuffisance grave permet de donner la mort aux gens pour libérer des lits, et contenir le virus…

A l’heure actuelle ou pas moins de 570 personnes agées sont mortes hier dans les Ehpad du Grand Est, les gériatres appellent à faciliter la réalisation de tests PCR auprès des personnes âgées en EHPAD ou à domicile, dans de bonnes conditions de réalisation (masque FFP2 pour les préleveurs). Objectif : un diagnostic précis dans cette population exposée.

Le CNP appelle également à « renforcer l’encadrement médical et soignant » des EHPAD (IDE, aides-soignantes) en mobilisant les libéraux et la réserve sanitaire. La mise en place d’une permanence de gériatre 24/24 h par territoire est également recommandée.

Actuellement, les EHPAD sont « dans l’incapacité logistique et matérielle d’assurer une prise en soins appropriée et conforme aux grands principes de l’éthique » et ne disposent ni des ratios en personnel soignant, ni d’une permanence soignante nocturne, ni des moyens matériels nécessaires, rappellent les gériatres. Le principe est donc de recourir à une filière gériatrique de proximité pour garantir l’accès au service le plus adapté."

MAINTENANT je vous soumets la vidéo suivante:

Dr Serge Rader - "On achève nos personnes âgées dans les ehpad par sédation Rivotril" © Sud Radio

Perso, je suis habituellement très réservé sur André Berkoff... Mais je dois avouer que ses interviews dans le cadre de la pandémie sont particulièrement éclairantes donc utiles...

Le Docteur Serge Rader est très clair... Le Rivotril est utilisé comme soin "palliatif" pour des malades âgés (qu'est-ce qu'un malade "âgé") souffrant de déficiences respiratoires dues au Covid (alors que c'est une contre-indication à l'utilisation de ce "breuvage")... Sont fournis prioritairement les Ehpad! En d'autres termes on achève SCIEMMENT des malades... Ou plutôt selon l'expression IGNOBLE de Macron: des "INACTIFS"...

A l'incompétence manifeste, à l'imprévoyance totale, au mépris absolu, ce gouvernement TUE EN CATIMINI.

Pas d'annonce, pas un mot, de la part des personnalités proche de notre président méprisant , les Sibeth, Philippe et autres Castaner qui "occupent" tous les médias 24 heures sur 24!...

Personnes de plus de 70 ans qui n'êtes pas milliardaires, sachez que vous êtes autant menacés par le Covid 19 que par l'agité du bocal Macron!

RÉVOLTEZ-VOUS! Le meurtre des vieux est légalisé par ordonnance à travers l'autorisation  du Rivotril! Même si ce décret n'est POUR L'INSTANT, qu'ordonné que jusqu'au 15 avril! IL FAUT INTERDIRE AUX MEURTRIERS D'AGIR! NOTRE VIE EST MENACÉE PLUS ENCORE PAR MACRON QUE PAR LE COVID 19!

...

POUR CONTINUER SUR L'INCOMPÉTENCE DES MARQUIS DU CAPITAL QUI NOUS GOUVERNENT REGARDEZ DONC CETTE AUTRE VIDÉO! Comment on casse des machines pour fabriquer des masques sanitaires "pour éviter la concurrence"!

Les machines de fabrication de masques ont été tronçonnées pour ne pas servir à d'autres © La France insoumise

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Marche contre Monsanto-Bayer : face au système agrochimique, cultivons un autre monde !
« Un autre monde est possible, et il est déjà en germe. » Afin de continuer le combat contre les multinationales de l’agrochimie « qui empoisonnent nos terres et nos corps », un ensemble d'activistes et d'associations appellent à une dixième marche contre Monsanto le samedi 21 mai 2022, « déterminé·es à promouvoir un autre modèle agricole et alimentaire, écologique, respectueux du vivant et juste socialement pour les paysan·nes et l'ensemble de la population ». 
par Les invités de Mediapart