Jean Claude MEYER du 18
Vieux râleur emm...dant!
Abonné·e de Mediapart

459 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 nov. 2021

ZEMMOUR, ON NE DOIT PAS EN PARLER ! MAIS SE TAIRE, C'EST LUI DONNER RAISON !

La haine raciste que suscitent les Zemmour, les Le Pen devraient au minimum les faire condamner. Il n'en est rien. Les crapules ont de forts appuis chez les ultra-riches qui, eux aussi, devraient être condamnés lourdement (ne serait-ce que pour évasion fiscale)!

Jean Claude MEYER du 18
Vieux râleur emm...dant!
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mais Macron s'en fout. La justice s'en fout. Les médias officiels s'en foutent...  Leur argument: Parler de Zemmour c'est lui faire de la publicité!

Le bel argument!

Dans ce silence organisé pour favoriser deux candidats précisément, Macron et Le Pen (les journalistes en sont conscients et ils savent donc que leur silence tue la démocratie) les crapules racistes extrêmes peuvent tranquillement s'exercer à la "guerre civile" sur des cibles choisies (vidéo ci-dessous).

RÉVÉLATIONS : CES AMIS DE ZEMMOUR QUI PRÉPARENT LA GUERRE CIVILE © Le Média

Il y a quelques dizaines d'années (1976) Charlie Hebdo sous l'influence de  Cavanna, Val (de mauvais souvenir), Charb, Cabu, Gébé, Wolinski, etc. avaient organisé une pétition pour que le Front National fut interdit et condamné. Ils obtiennent 173704 signatures.

Ils posent la question toujours d'actualité : " Quelle attitude l’administration républicaine et les élus du peuple devraient-ils adopter face à un parti qui contreviendrait ouvertement aux articles 1, 2, 4, 6, 7 de la Déclaration des droits de l’Homme ?"

Ils furent reçu par un conseiller ministériel qui ne leur laissa aucune illusion : « D’ici deux à trois mois, dès que votre pétition ne sera plus d’actualité, elle sera passée au pilon »

La question après l'arrivée au premier plan médiatique de Zemmour le crispé se pose avec encore plus d’acuité... Comment peut-on laisser s'exprimer un type dont le moindre de ses propos fait offense à la Grande Révolution, à 1848, 1871, le Front Populaire, au Conseil de la Libération, à 1968 et surtout à notre Déclaration des Droits de l'Homme.

Un type qui affirme tout de go que les pauvres migrants embarqués dans des bateaux pneumatiques doivent être, sans conditions préalables, rejetés à la mer est-il un Être Humain???

Un type qui affirme vouloir contrôler la francité des prénoms et interdire une religion est-il simplement sain d'esprit?

Un type qui soutien les flics tabasseurs/éborgneurs de Gilets jaunes et d'anti-passe et depuis quelques temps tueurs impunis est-il un démocrate?

Un type qui met loin derrière les problèmes d'immigration et de sécurité le partage des richesses, l'égalité et l'urgence écologique (le problème qui est en réalité le plus grave et qui condamne déjà toutes les générations actuelles et futures) a-t'il réellement toute sa tête ?

Il suffit d'aller rapidement sur Youtube pour constater que cet état d'esprit (peut-on le définir comme tel?) gagne...

Dans mon entourage j'entends de plus en plus fréquemment les mots mots "bougnoule", "youpin", "crouille" associés à des injures sexuelles ("pédé", etc.). Mais je ne m'étonne pas. Mon patelin vote à plus de 80% pour la droite (dont au moins 30% de lepenistes). D'ailleurs pour les dernières il n'y avbait que deux listes de droite (devinez lesquelles!). Ici partout des et autres ultra-grosses bagnoles, et les chasseurs dictent leur loi! Au moment de la manif contre le mariage LGBT 5 cars pour un bled de 4500... Même si les mâles du coin n'ont aucun complexe pour se balader en jupette écossaise (au moment des fêtes du même nom)... Ou de faire des commentaires émaillées d'une faute d'orthographe par mot!

Par contre le "blabla" y va. La mairesse ne m'a t'elle pas dit un jour "Ah je croyais que vous n'avez pas fait votre service militaire, que vous aviez été objecteur de conscience..." Pourtant je suis pupille de la Nation et orphelin de 'ASFA (La Roche Gyon), ma mère travaillait au "Ministère des Armées" et c'est pour cela que j'ai fait mon service de la BG en Allemagne...

Évidemment toutes les manifs syndicales y sont proscrites... Et le 1 mai se fête à 10 personnes devant les terrasses bondées et rigolardes...

Je parle de ma bourgade pour dire qu'il ne s'agit pas d'un mouvement isolé... C'est un état d'esprit général... Partout la droite raciste relève la tête et la peste fasciste gagne chaque jour du terrain... Même, et surtout, sans doute, en province!

On n'a pas condamné comme il le fallait les idées nauséabondes qu'on entend exposée partout en ce moment. Et un vibrion zizanesque maléfique fait florès sur les sites et télé en recherche de buzz merdiatique.

On donne la parole à Zemmour partout... Sur les réseaux sociaux, sur les chaînes des crapules milliardaires... Mais pas seulement à Zemmour... L'homme du "grand remplacement", Renaud Camus en une seule semaine voit trois émissions qui lui sont consacrées (Cnews, Ctv et TV liberté)... Donner la paroles à de tels individus c'est activer le feu qui va se propager....

Le feu qui embrasera la poudrière de la guerre civile! Guerre civile que désirent déjà la droite qui permettrait de parquer puis d'enfermer les opposants un peu trop lucides et capables de retourner la situation!

Macron, oui, est un dictateur en puissance, tout comme Zemmour... Les deux entretiennent  les idées les plus bassement racistes pour servir la cause des plus riches...Et ils s'entraident l'un l'autre via leur indifférence réciproque (ne vous fiez pas aux propos de surface!)

D'ailleurs les deux ne sont-ils pas soutenus par les même banquiers et les mêmes milliardaires ?!

Face à Éric Zemmour, "la condamnation morale uniquement ne marche pas" pour la gauche © Europe 1

Alors, si la condamnation morale de Zemmour ne fonctionne pas, n'est-il pas temps, avant toute conflagration, d'interdire FERMEMENT (avec de la prison, comme on le fait pour les voleurs de baguette) TOUS LES PROPOS ET INJURES RACISTES ET DISSOUDRE LES PARTIS QUI EN SONT LES HAUTS-PARLEURS ?

On me dira : Et la liberté d'expression??? Je répondrai que les propos qui heurtent la conscience morale universelle, les données de la science ne relèvent pas de cette liberté puisqu'ils bafouent la liberté d'autrui et hiérarchisent artificiellement l'Humanité qui est une...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Le naufrage de Jean-Michel Blanquer, ministre désinvolte
Le voyage du ministre de l’éducation aux Baléares, à la veille d’une rentrée scolaire à haut risque, résume deux années de gestion de la pandémie de Covid-19 : par désintérêt manifeste, il n’a jamais répondu aux craintes et à l’épuisement des enseignants comme des familles. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre
Journal — Industrie
Industrie française : l’attractivité de la rente
Accusé d’être le fossoyeur de l’industrie, Emmanuel Macron entend contre-attaquer : grâce à sa politique, la France aurait retrouvé son attrait pour les investisseurs étrangers. Mais il confond compétitivité-prix et attractivité, qui repose sur des écosystèmes détruits systématiquement par le gouvernement au profit d’un capitalisme de rente.  
par Martine Orange
Journal
La Serbie fait front derrière son héros Novak Djoković
Les aventures australiennes de l’actuel numéro un du tennis mondial, et son expulsion, ont mobilisé la Serbie, qui a défendu bec et ongles son champion. Sûrement parce qu’il incarne depuis plus d’une décennie les espoirs de tout le pays, mais aussi ses profondes contradictions. 
par Jean-Arnault Dérens, Laurent Geslin et Simon Rico

La sélection du Club

Billet de blog
Université et Recherche, fondements d'une VIème République, démocratique et sociale
Emmanuel Macron a prononcé un discours au congrès de la conférence des présidences d’Universités ce jeudi 13 janvier, dans lequel il propose une réforme systémique de l’université. Des chercheurs et enseignants-chercheurs membres du parlement de l’Union Populaire, des députés, ainsi que des membres de la communauté universitaire lui répondent.
par Membres du parlement de l’Union Populaire
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
La gauche et l’éducation : l’impensé des savoirs scolaires
D’un débat entre représentants des candidats de gauche et de l’écologie sur l’éducation ressort l’impensé partagé des savoirs scolaires.
par Jean-Pierre Veran