Apologie d'Emmanuel...

Après une sympathique semaine de paralysie intellectuelle et... et quoi d'autre au fait? J'ai décidé, une fois n'est pas coutume de dédier, mon petit espace personnel à E. M. (qui se reconnaitra, j'en suis sûr!)

Comme ma littérature laisse  à désirer, tant par la forme que par le contenu...Et sachant que je n'occuperai jamais la tête de gondole si convoité par les gondolés... Vous savez, ceux qui se contorsionnent de toutes les façons possibles pour être vus, regardés, admirés, ovationnés et qui espèrent un jour remplir les gradins du stade de France... J'ai donc mis mon ego minuscule in my pocket (ça c'est juste pour montrer que je cause english) et je laisse place à la dithyrambe magnifique de Constance, chroniqueuse dont je suis accro...

E. M. ça y est: voici la louange que je t'adresse... En différé et nonobstant l'accord de Constance que je n'ai point requis!

Le gros con, une menace pour la planète - La chronique de Constance © France Inter

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.