Que reste t-il de la nuit du 4 août 1789?

C'est en France, pendant la nuit du 4 août 1789 que fut proclamé l'abolition des privilèges... "Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune (1789)" Mais que reste t-il de cette flamme????"

Les conversations roulent sur la corruption... "Tous pourris!" Chacun y va de sa petite cantilène sur le sujet... Commerçants roublards, notaires bombés, prolos prêts à voter Le Pen, buveurs d'eau dans les bars...

On le dit et le redis: le pays est dirigé par une classe corrompue qui pille les richesses publiques pour le bénéfice d'une petite oligarchie financière (Affaire Cahuzac, relations Fillon/Lacharrière, affaire Dassault, crapulerie Laguarde/Tapie, multiples escroqueries Sarkozi, utilisation ultra rapide des fonds "Macron", les Le Pen et leurs détournements,  sans compter ceux qui forment la légion des évadés fiscaux...ou, encore, ces députés qui vont chercher de l'argent frais dans les émirats...)

Plus grave, le bal de la rouerie, le sabotage, est organisé avec le consentement du peuple français... Justifié par le vote, toujours truqué puisque non proportionnel... Et avec des secteurs judicieusement redécoupés... Durant le mandat de notre gras président on en est même arrivé jusqu'à faire voter sur un projet non validé par les deux chambres (élections départementales ! https://blogs.mediapart.fr/buridan-18/blog/090315/departementales-ils-se-foutent-de-nous) et ce avec l'accord de tous les partis (FDG compris!)... Quand j'ai dit que je refusais de voter puisque les modifications n'étaient pas arrêtées c'est moi, évidemment, qui était l'irresponsable (si tout le monde fait comme toi la "gôôôche" perdra!)

En effet une majorité de français votent contre leur propre intérêt au profit des rentiers et des politiciens qui les exploitent sans contre-partie, sans vergogne...

Une partie des recettes fiscales (axées sur l'impôt indirect le plus injuste: la TVA) est redistribuée aux milliardaires de ce pays, tel le fameux milliardaire Lacharrière (pardon DE Lacharrière!), qui non-content de jouer contre son pays au travers de son agence de notation, reçois des subsides de l'état pour ses propriétés (Vaux le Vicomte par exemple)!

Malgré la dette "record" dont nous serions redevable et qui nous est attribuée, à nous le peuple, par les médiacrâtes et les politiciens véreux... Malgré une pauvreté grandissante...

Et pendant ce temps "Moi président" plastronne... Nos deux derniers présidents de la république: des robin des Bois à l'envers! Car ces petits personnages sont les valets dévoués des plus fortunés qui pervertissent et ruinent notre modèle social... Et les premiers ministres (Fillon, Valls...), les ministres des finances (Macron...) et autres ronds de cuir surenchérissent en criant haut et fort leur amour au MEDEF!

Leur économie est à l'image de leur choix libéraux: le marketing, le trading, les banques privées, les compagnies d'assurances, le NASDAC et autres crapuleries ne créent, globalement, aucune richesse... C'est une évidence d'autant plus dramatique que ces mêmes concourent au désastre écologique qui pointe (et dont on ne parle que de façon évasive sur les médias pour ne pas affoler le péquin qui fait plus confiance à son téléphone qu'à son intelligence).

Alors ils ferment les hôpitaux, les crèches, les bureaux de poste, les écoles publiques tout ce qui ne profite pas directement aux portefeuilles d'actions des privilégiés... Une autodestruction soutenue par les politique et  louée quotidiennement par les médiacrâtes qui s'empressent de descendre tout ce qui de près ou de loin s'apparente à un constat intelligent de la situation... Trop alarmiste, disent-ils!

Et personne (ou presque) ne tire la sonnette d'alarme!!! (Même ici, à Médiapart!)

Les français ne se soucient guère que du football et des vedettes du show-business.... Les programmes télé et radios se font de plus en plus les chantres d'une voix unique... L'accès à la culture est de plus  en plus monétarisé (exemple Beaubourg dont on fête le 40 ème anniversaire d'accès gratuit à l'origine et payant aujourd'hui, exemple le Louvre accessible gratuitement autrefois tous les dimanches et jeudi et Adopi est promu par la FNAC pour que les "sans-dents" n'aient plus accès à aucune culture...)...

C'est pathétique!

La propagande de masse assénée quotidiennement par des journalistes rétribués par l'état, Patrick Cohen, David Pujadas, etc. arrivent à culpabiliser les travailleurs sur leurs acquis sociaux en même temps qu'ils jouent le jeu pervers de la montée du Front National pour contrer (sans jamais en avoir à en discuter) les idées progressistes défendues par un Mélenchon (mais pas que...). On lui préfère son succédané Hamon (qui s'apprête à plier aux exigeances des Macron, Valls et Hollande...)...

Lamentable!

D'autant que les acquis sociaux, le peuple ne les doit qu'à lui-même... Et il s'en laisse tranquillement dépouiller... Tant on lui décrit les syndicalistes comme des violents incapables de discuter... Le gouvernement Hollande est le premier, depuis bien longtemps, à avoir laissé condamner des syndicalistes en lutte pour conserver les emplois de leur entreprise!

Les drogués médiatiques qui constituent hélas aujourd'hui une majorité n'ont pas conscience du haut niveau de compétitivité et de productivité des travailleurs français!

La France est un pays très riche qui se laisse dépouiller par les capitalistes à dents longues qui font le pont entre la City et la Bundesbank! Un pays riche... Mais pas les français!

On leur parle de leur dette faramineuse, mais ils ignorent qu'elle provient UNIQUEMENT de la confiscation de leur droit monétaire régalien. La France ne peut plus obtenir de l'argent pour elle-même via la Banque européenne (à taux très bas)... Elle ne peut qu'emprunter aux SEULES BANQUES PRIVÉES qui, évidemment, prêtent à l'état à des taux bien plus élevés... Taux d'ailleurs fluctuant en fonction des avis des agences de notation (dont l'une est dirigée, je le redis, par Mme de Lacharrière)... Avis modulés évidemment en fonction de la couleur politique des demandants...

LA DETTE, TOUTE ENTIÈRE, PROVIENT DES BANQUES PRIVÉES! ELLE N'EST PAS PUBLIQUE... ET NE RÉSULTE NULLEMENT DES BUDGETS ALLOUES AUX SERVICES PUBLICS!

Les français que l'on culpabilise en permanence sur cette dette, n'y ont rien à voir! Les politiciens qui n'arrêtent pas de nous en rebattre les oreilles sont des falsificateurs! Ils sont à l'origine d'une pathologie nouvelle LE SYNDROME DU LARBIN...

Un larbin prend systématiquement la défense des classes les plus favorisés au détriment de celle dont il est issu! En france il est courant que des individus (notamment les économistes qui ont eu le crâne bourré des mêmes idées dans les mêmes écoles) militent pour supprimer l'impôt sur la fortune, pour augmenter la TVA, pour saccager les protections sociales, pour privatiser l'école publique et les services publics en les rendant ainsi bien plus coûteux (frais de pub, des grossium - le plus souvent - à particule qui les dirigent, etc...) Et les pauvres larbins, quoique non imposables, militent pour de telles idées!

Et ce n'est pas tout! Les fins stratèges qui dirigent les larbins refusent toute idée de protectionnisme et ils offrent tout le tissu industriel de notre pays aux spéculateurs qui préparent les traités transatlantiques (Canada, USA...) Faites entrer, messieurs, le loup dans la bergerie!

Et ceux-là préfèrent importer des produits bas de gamme résultant de l'esclavage de la réserve capitalistique de pays très pauvre (un choix cynique des capitalistes financiers - qui implique des enfants esclaves crevant à la tâche). Ils préfèrent cela que de sauvegarder les emplois et les industries, ici, en France... Chômage, dumping, en résultent!

En augmentant l'âge de la retraite, donc de la durée des cotisations, nos têtes d’œuf sont ainsi sûr(e)s que presque personne n'aura droit à son taux plein... Puis remplacement du régime par répartition par celui par capitalisation... Entrée en lice des assureurs et des banques... Les caisses de retraites c'est 500 milliards... Une bonne affaire!

Ces fins stratèges sont dogmatiques, incultes et résignés... Les larbins larbinent, puis vont voter pour des imbéciles qui les spolient, détruisent leur environnement, les font crever dans la pollution...

Je le redis, cela est à l'origine du chômage de masse... Il est planifié, voulu, entretenu pour justifier ce qu'ils appellent le coût du travail...

Ainsi, en France, moins on a de travail, plus on doit travailler! Et quand on a un peu de travail, on s'y épuise (baisse de la durée de la vie - statistiques de l'an dernier)

 C'est d'autant plus choquant que la main d’œuvre française est reconnue comme étant très qualifiée... Mais cela ne sera bientôt qu'un souvenir puisque les hautes études ne sont plus réservées qu'aux riches issus de réseaux très fermés...

Oyez, braves gens, le népotisme bat son plein! D'où une certaine isotropie idéologique!

Oyez, braves gens, cette société est l'image la plus claire que la "lutte des classes" est plus que jamais à l'ordre du jour...

Et puis, il y a un petit grain qui grippe ces rouages bien huilés... C'est l'Histoire!

N'oublions jamais que c'est en France, que pendant la nuit du 4 août 1789 fut proclamée l'abolition des privilèges...

"Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune." (1789)

La solution réside dans l'entretien de cette flamme!

La solution c'est la reprise en main de nos intérêts... Ce n'est certainement pas dans la recherche de nouvelles têtes d'oeuf providentielles sans une seule idée nouvelle et qui rament à droite en s'égosillant pour faire croire qu'ils ont de gauche... La solution réside dans le coeur et la générosité... Le partage parceque qu'aucun d'entre nous n'a besoin, pour vivre, de consommer dix mille fois plus que son voisin! Parce que aucun d'entre nous ne vaut, par son travail, dix mille fois plus que son voisin...

POUR L'EGALITE, LA FRATERNITE ET UNE LIBERTE QUI SOIT NOTRE, RESTONS INSOUMIS!

NB: Ce texte s'inspire des propos tenus par le professeur Mehlan Chang  dans une courte vidéo ayant pour sujet son livre intitulé "La patrie des droits de l'homme en déclin"... J'y ai apporté quelques petites modifications liées à l'actualité. Lien vidéo: http://www.dailymotion.com/video/xfg8fv_le-syndrome-de-larbin_fun

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.