NOVEMBRE 1918 : FIN DE LA GRANDE BOUCHERIE... UNE COMMEMORATION?!

Regardez ces importants... Ils viennent célébrer qui, une victoire, qui une armistice... Et jamais ils ne parlent de leurs prédécesseurs qui ont organisé cette boucherie pour le plus grand profit des cartels capitalistes!

Pour moi, le 11 novembre c'est d'abord le souvenir de l'arrêt, très relatif, de la grande boucherie organisée par les de Wendel , Krupp et autres Renault...

Entendez-les étaler les poncifs les plus éculés qui forgent ce qu'ils appellent le roman national: ils vous parleront de ces "vaillants soldats" et de leurs chefs "sublimes" (que n'entrent-ils pas eux-aussi au pan-panthéon!)...

Ils ont oublié ceux qui se terraient la peur au ventre en 1917 dans des trous d'obus au milieu du déluge de fer! Parce que leurs tranchées depuis longtemps avait été laminées par les allées et venues de multiples batailles insensées où il valait mieux être mort que vivant... Et ils tremblaient et ils fraternisaient à coup de baïonnettes avec leurs frères de classe tout aussi terrorisés qu'eux... Oh! combien de capitaines, de lieutenants et d'adjudants ont été abattus par une balle perdue après avoir distribué la gnôle et hurlé le décompte vers la curée...

Un million et demi de morts! Un million et demi de morts s'ils défilaient sur les Champs Élysée cela durerait quinze nuits, quinze jours!

picture1
Je relis les lettres de mes grands oncles sur la Somme, tous les deux morts pour une Patrie rabougrie, convertie aux chants délétères d'un Chronos débile!

Mes deux oncles morts pour la Patrie! Et ils sont tellement oubliés que leurs tombes "inviolables" ont été descellées...

Mais ceux qui ont grossi, qui ont fait florès, ce sont les aïeux de ceux qui nous servent la soupe imbuvable de la dégénérescence triomphante... Tous ces fils de bourges qui ne comprenaient rien à rien et qui, toujours,  ne comprennent rien à rien en nous vendant la même politique hargneuse de la sécurité, des armes et du capital...

Et puis je pense aussi à ceux qui ne voulaient pas la faire (aurais-je eu le cran d'être à leur côté?)...

A ceux qui ne sont pas partis la fleur au fusil!

240 000 mutinés selon les chiffres des historiens officiels aussi crédibles que l'est France Inter chaque matin à 9h15...

images

A cette engeance criminelle qui fleurissait au travers des cours martiales!

2400 condamnés à mort... Selon ces mêmes serviteurs de l'histoire convenue.

exemple-fiche

A ces pauvres, mecs déjà robotisés, qui les ont visés sur le poteau d'exécution!

600 exécutés (on ne connait pas le chiffre exact)... La part de la connerie nivellienne... 

330px-1917-execution-a-verdun-lors-des-mutineries

Oh! Mutinés  vous fleurissez l'humain de votre révolte sacrificielle!

Vous assaillez ma mémoire dans ces temps livides où les traîtres à l'Humain, à la Terre, entonnent les chants "pompiers" de la louange facile de ceux-là, morts silencieux, tristes morts inutiles, morts pour satisfaire aux exigences de l'industrie et du fric.

Ceux-là, j'en suis sûr, s'il rejaillissaient de terre cracheraient à la gueule de ces escrocs!

Oui, en ce 11 novembre, je penserai à ceux qui se révoltèrent contre la guerre... Contre toutes les guerres!

La guerre toujours attendue, préparée, espérée par des criminels qui chantent les louanges des valeurs nationales...

Refusons aujourd'hui d'être les jouets de galonnés, des fabricants de canon, de l'internationale capitaliste...

Héritiers des révoltés de la boucherie de 14/18, crions INSOUMISSION!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.