Julia Cagé: une juste analyse de la situation!

Julia Cagé était l'invité de Charline Vanhoenacker sur France Inter (l'une des seules émissions supportables sur cette radio). Je mettrai cette émission en ligne dès qu'elle sera disponible. Professeur d'économie atypique, elle enseigne, cependant, à Science-Po... Elle a publié un gros pavé passionnant: “Le Prix de la démocratie”.

Pour sauver la démocratie, limitons le financement privé  des partis politiques, suggère Julia Cagé car le plafond de 7500 euros est remboursé pour plus de 60% par les impôts de la plèbe! Autrement dit, c'est nous qui payons le financement octroyé par les riches aux partis politiques! Et évidemment comme ce sont les riches qui choisissent les destinataires.... Les partis de la vraie gauche font fissa ! Pour ceux là le financement est d'abord relevable des militants... C'est sans doute ce qui explique les perquisitions dans les locaux de la France Insoumise et chez les représentants de celle-ci!

Si l'on se penche sur la campagne de Macron, on constate que celle-ci a été financée presque exclusivement par des dons "au plafond" (7500 euros pour la France)... Évidemment ce ne sont pas des militants à qui le patronat offre "généreusement" environ 1500 euros par mois pour survivre qui peuvent donner 7500 euros d'un coup!
Donc, d'abord, Macron a été presque exclusivement été financé par des très riches... Sans doute en échange de quelques promesses!

Mais le plus rigolo en parlant du financement de la campagne de Macron c'est que la plus grosse partie de celui-ci est issue de la finance londonienne... 800 000 euros qui viendrait de la City: le paradis fiscal le plus important au monde! Donc Macron a été en partie financé par des évadés fiscaux! On peut aussi s'interroger sur les volumineuses offrandes libanaises à Macron (600 000 euros qui sont en fait des dons masqués de l'Arabie Saoudite).

Doit-on, alors, s'étonner que nos ventripotents sénateurs aient supprimés l'exit taxe (crée par Sarkozy! Il était naïf le petit!) qui tapait sur les fonds déplacés de France vers l'étranger (et notamment, et comme par hasard, vers la City...)? Quant à l'impôt sur la fortune, de l'extrême droite au soces-dems, il n'est pas un seul député qui ne souhaite la rétablir en l'ajustant à la hausse pour qu'enfin il y ait un peu d'équité en ce qui concerne les impôts!

Julia Cagé - La France qui gronde | le1hebdo © Le1hebdo

Tout ce petit monde prétentieux de la finance au langage ésotérique qui cache des vilénies abjectes, et qui, tranquillement, qui fait crever le peuple s'est évidemment réjouis que le gandin Macron gagne les élections!

Les législatives qui ont suivi ont aussi été perverties par le fric des riches. On peut donc dire que tout la frange de Le Pen à Hamon est constituée de vendus au grand capital... Les sénateurs désignés par des grands électeurs sont eux aussi des vendus!

A l'heure actuelle les 4/5 ème de l'assemblée nationale sont donc constitués de crapules! Pas étonnant qu'il ne s'y trouve aucun ouvrier! Nous n'avons pas de représentation démocratique véritable! La seule parole du peuple se situe dans la rue!

Tous ces gens ont tablé cyniquement sur Macron en sachant que sa gueule de premier de la classe et le jeunisme ambiant auréolés du prestige des écoles réputées (parce que très chères) ou très chères (parce que réputées) entrainerait la frange la plus con et la plus soumise à ses relais, les médias crapuleux (du Monde au Figaro, de Médiapart à France-inter) à poser le "bon" bulletin dans l'urne!

L'utilisation médiatique des affidiés à l'église ultramlibérale de Macron ne s'est jamais ralentie: il suffit de réécouter les commentaires fielleux des petits barons médiatiques de la macronie à propos des gilets jaunes!

Lisez et écoutez Julia Cagé: son discours est vraiment éclairant!

i

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.