Mes réponses au questionnaire de Macron...

32 questions.... Telles qu'elles sont formulées sur le site de France-Info... C'est long à rédiger... Est-ce utile????

Avant d'aborder le questionnaire je dois souligner qu'il représente un exemple parfait de la démocratie telle qu'elle est entrevue par l'énarcie... Le discours de Macron paternaliste interroge de façon technocratique: coût des administration, coût, coût... De plus pour mettre un peu plus le feu dans les discussions vient le problème de l'immigration... Sujet qui n'est pratiquement jamais abordé dans le questionnement de la majorité des français.

Pas un seul mot sur les retraités... On est des inactifs pour ces tête d’œuf (comme on disait en 68)!

Pas un mot sur les femmes aussi...

Rien sur le pouvoir d'achat, la CSG,..

Un questionnaire froid...

J'y ai répondu néanmoins... Qui sait, mes réponses intéresseront peut être? Je n'en suis absolument pas sûr... J'ai l'impression très nette que ces réponses seront très rapidement fichues à la poubelle.

Néanmoins je les expose pour poser ma petite contribution dans une réflexion de plus en plus nécessaire et urgente!

Sans illusion sur les motivations de Macron... Qui ne donne aucune garantie sur la suite donnée à ce questionnaire... Et qui sert tranquillement des maires, intermédiaires les plus proches des citoyens... De plus on n'a pas besoin de grands manitous désignés par Macron pour conduire le débat.

...

puzzle-impossible-finding-dory-puzzle-1000-pieces-55761-2-fgs

QUESTIONS ET REPONSES

Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ?

La réponse est simple : supprimer les impôts indirects (injustes par nature et fonctionnellement). A commencer par la TVA. Et compenser la perte induite par un impôt direct plus agressif pour les très riches (multiplication des tranches d’impôts) … Ceci n’est nullement idéologique mais simplement logique… De plus dans un premier temps il faut restaurer et renforcer l’ISF ! Interdire un écart entre le plus haut revenu et le plus inférieur à 10… Aucun humain ne « vaut » dix fois un autre être humain !

 Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ?

Tous les impôts INDIRECTS sont non seulement à baisser mais essentiellement a SUPPRIMER! Car ce sont les plus inégalitaires!

Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaires à faire ?

Supprimer les revenus à vie et autres avantages pour les parlementaires, ministres, et autres chefs de l’état. Confisquer les biens de ceux qui ont fait des crapuleries durant leur mandat (Giscard et le sacre de Bokassa financé par la France, Giscard et la TVA, Giscard et sa complicité pour détruire l’or en tant que référent monétaire et en acceptant sa conversion en dollar, Sarkosy et Macron quasiment pour les mêmes raisons). Supprimer toutes les dépenses somptuaires qui, non seulement, coûtent très cher au peuple, mais nous rendent ridicule aux yeux des autres pays. Pénaliser les banques qui ont trafiqué (via certaines compagnies pétrolière) avec Daech, et qui sont donc objectivement complices des attentats (par exemple il faut juger François Villeroy de Galhau qui fut à l’origine de ce trafic !)

Faut-il supprimer certains services publics qui seraient dépassés ou trop chers par rapport à leur utilité ?

Question plombée où la réponse se voudrait dans la question…. De fait il faut renationaliser tous ce qui concoure à l’existence humaine… Basiquement, le fric, l’eau, les énergie, les transports, l’éducation, la culture (sans ordre voulu, la culture s’avérant la première nécessité humaine !)… Donc nationalisation des banques privées regroupée en UNE SEULE BANQUE DE FRANCE (frappant monnaie… j’y reviendrais si le questionnaire me le permet), nationalisation des compagnies des eaux et regroupement en un seul organisme d’état (avec ministère afférant), nationalisation des sources d’énergies (géothermie, énergies renouvelables et part du nucléaire de plus en plus réduite), déplacement : nationalisation totale du réseau routier (pour dissiper les inégalités) y compris les autoroutes, nationalisation total du ferroviaire et du fluvial ; Éducation nationalisée et accessible gratuitement à tous ; Culture Musées et patrimoine national accessibles à tous… etc.

 A l'inverse, voyez-vous des besoins nouveaux de services publics et comment les financer ?

Il n’est pas besoin de créer de nouveau service public : ceux qui ont été créés au sortir de la guerre (légèrement modifiés suffiraient amplement) Pour ce qui est de la financiarisation, il suffirait que les capitaux cachés dans les paradis fiscaux soient rapatriés, que les dividendes donnés aux actionnaires soient réduits à minima de moitié et récupérés par l’état, que les tranches d’impôts taxant les grands capitalistes soient multipliées… Ceci dans un premier temps : pour financer une réforme gigantesque… Mais dès que celle-ci serait mise en place elle se financerait d’elle-même par la consommation populaire !  Le budget serait en équilibre.

 Comment mieux organiser notre pacte social ? Quels objectifs définir en priorité ?

Le pacte social repose sur une base incontournable : le droit à une vie épanouie pour tous… Donc cela impose la suppression de TOUS les privilèges (énoncés plus hauts) et parfois même des restitutions de biens volés (Vaux le Vicomte – Lacharrière, l’homme des agences de notation !)

Y a-t-il trop d'échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ?

Encore une question piège, biaisée…

Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d'action au plus près des citoyens ? A quels niveaux et pour quels services ?

La décentralisation, actuellement, est organisée pour redistribuer inéquitablement les dettes réalisées par les très grands fonctionnaires de l’Etat, sis à Paris ! C’est aux ministères de redistribuer équitablement les ressources de façon à ce qu’aucune partie de la France ne soit oubliée… Les maires sont les agents de l’état les plus nécessaires… Bien supérieurs, même s’ils ont en charge de très petites communes, au chef de l’état (de quelque nature soit-il : président, roi, que sais-je encore)… La pyramide hiérarchique doit être complètement inversée, d’abord les citoyens, ensuite les maires, les députés et au à la pointe renversée de la pyramide les ministres et le président… La fonction de président de la République serait limitée à la seule représentation de la France... Le même rôle que celui d'Elisabeth II d'Angleterre (sans l'aspect somptuaire et avec une rétribution bien moindre!)

Comment voudriez-vous que L’État soit organisé et comment peut-il améliorer son action ?

1 – RIC. 2 – Changement de constitution et appel à une assemblée constituante (membres tirés au sort), comités législatifs épaulés par les juristes et gestionnaires compétents…

2 – Suppression du sénat, suppression des grands électeurs.

3 – Remplacement de celui-ci par une chambre des « réponds » où les représentants seraient tirés au sort !

4 – Ministère de l’environnement avec une puissance de contrôle des industries considérablement accru.

5 - Ministères ne prenant en charge que les actions vitales qui touchent TOUS les citoyens.

Faut-il revoir le fonctionnement de l'administration et comment ?

Encore une question piège. Ce n’est  pas le fonctionnement des administrations qu’il faut revoir, mais bel et bien la pérennités de ceux qui les dirigent et qui sont mis en place par les sbires du gouvernement… Pour chacun de ceux-ci la désignation devrait se faire, au sein de ministères, par élection !

Comment L’État et les collectivités locales peuvent-ils s'améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté et que proposez-vous ?

Il est aberrant que les premières décisions de « notre président » ait été de rétablir les chasses présidentielles et de diminuer de moitié le coût du permis de chasse et de pêche en les rendant gratuits pour les jeunes ! La nature est donc pour celui-ci un « terrain de jeu »… Donc interdiction de la chasse, de la pêche, des corridas et autres cruautés où la souffrance animales fait jouir un minorité de crétins sadiques… On ne peut invoquer une tradition « millénaire » puisqu’après abandon ces supplices ont été rétablis au milieu du XIX ème siècle sous les crapules Napoléon III et Thiers…

Pour les collectivités locales c’est aux maires de proposer des améliorations…

Comment finance-t-on la transition écologique : par l'impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ?

Autre question piège qui voudrait contester l’origine du mouvement des Gilets Jaunes : la taxe sur le diesel… Il est évident que c’est d’abord le productivisme qui pollue… Interdire déjà l’obsolescence programmée et la multiplication des emballages… Contrôler la nature du contenant et son rapport de prix à l’emballage (où le contenu revient souvent moins cher que le contenant). Limiter les intermédiaires. Favoriser les circuits courts… Regrouper certaines industries de très haute technologies (armement, fabrication des moteurs de compétition, pompes pour l’industrie lourde pour parler de mon environnement local) pour développer la géothermie qui est une source inépuisable d’énergie (à l’échelle humaine évidemment), qui est potentiellement exploitable sur TOUT LE TERRITOIRE NATIONAL et qui permettrait à tous les français d’avoir chauffage et eau chaude GRATUITE (ou à très faible coût)… Mais il y a aussi l’énergie des marées (la France est en taille le 2 ème territoire maritime au monde) qui pourrait très rapidement remplacer le nucléaire (pour l’électricité)… Sans compter ce qui déjà a été "cédé" aux lobbies étrangers (éolien, photopiles, etc…)

Le financement d’abord assez lourd ne peut être activé que par la saisie des hyper-revenus… La forge des inégalité doit cesser !

Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ?

D’abord en interdisant l’obsolescence programmé. On sait fabriquer des ampoules à combustion éternelles. On sait construire des moteurs à eau, à gaz qui non seulement sont propres et qui se s’usent que très peu… Il faut généraliser, et imposer, la standardisation des pièces de rechange….

Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ?

Déjà évoqué. Je n’y reviens pas.

Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ?

Encore une question pièce… Se déplacer, se chauffer se loger sont des action qui doivent être envisagées au niveau national. La nourriture exige évidemment des circuits courts ! Le niveau de cette question (double ou triple emploi). Sa formulation relève surtout de l’ignorance de celui qui la pose ! Nos gouvernants ne sont pas « intelligents ». Ils sont juste dogmatiques !

Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ?

Question doublon donc idiote. J’ai déjà répondu plus haut à cette question… La complexité des choses exige la simplicité dans leur appréhension !

Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à l'égard de la biodiversité ?

Ce n’est évidemment pas seulement scientifiquement que l’on peut espérer retrouver une biodiversité déjà et tragiquement fort entamée. Désastre que les comités de scientifique dénoncent régulièrement. C’est au travers d’une véritable action internationale qu'il convient d'agir… Comme d’ailleurs pour la justice sociale…C’est donc au travers de l’expression des peuples du monde que cette action pourra, ou ne pourra pas se faire ! De ce point de vue le mouvement des gilets jaunes qui gagne de nombreux autres pays  est un formidable espoir !

Comment faire partager ces choix à l'échelon européen et international pour que nos producteurs ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?

Encore une question qui oriente la réponse… Bref une question piège ! Il est quasiment impossible d’y répondre formellement. Ces choix doivent d’abord être mis en place par la France… En espérant un effet d’entrainement sur les autres régions du monde… A noter que cette obsession des grandes migrations humaines n'affecte nullement les mouvements d'oposition actuels et notamment les Gilets Jaunes... C'est plutôt dans la tête de Macron que vit cette ritournelle ignoble!

Faut-il reconnaître le vote blanc ?

Ça va de soi… Non ? Quand on ne vote pas ou que l’on vote blanc cela veut simplement dire qu’aucun des choix proposés ne nous convient… Quelle perte de temps que de répondre à des questions aussi stupides !

Faut-il rendre le vote obligatoire ?

En matière de choix personnels (et qui ne nuisent pas à autrui) l’obligation de se conformer à une attitude, la soumission à un ordre formulé par un autre, devient de la tyrannie… Le vote obligatoire est pratiqué en Belgique… Informez-vous ! C'est une stupidité qui disqualifie intellectuellement Macron!

Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques ?

Encore une question piège. La proportionnelle serait, dans le cadre actuel, la solution la moins néfaste… Elle donnerait la parole aux sans voix… Mais le vote est une délégation de pouvoir acceptée par le citoyen. Le vote n’est pas une fin en soi TANT QU’IL N’EST PAS RÉVOCATOIRE !

Faut-il, et dans quelles proportions, limiter le nombre de parlementaires ou autres catégories d'élus ?

Il faut deux assemblées de représentants : élus pour l’une, tirés au sort pour l’autre… Enfin il faut, après adoption d’une nouvelle constitution, qu’un comité (constitué de légistes) pour vérifier la constitutionnalité des décisions prises par les assemblées. Les départements impliquent un nombre précis de parlementaires. Il faut conserver, protéger, ces structures (communes, cantons, préfectures, départements) qui constituent le tissus du pays! Le nombre de ces derniers n'est pas un problèmes c'est la rénumération astronomique et perpétuelle des plus inutiles (présidents et ministres) qui est un scandale!

Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental (Cese), doivent-ils jouer pour représenter nos territoires et la société civile ?

Comme je l’ai dit plus haut, le sénat dans sa forme et dans son mode de désignation de ses participants (qui équivaut à une cooptation) doit être supprimé. C'est une assemblée cooptée par des pairs (les grands électeurs de merde!) et complètement vérolée par les lobbies. Un scandale réactionnaire et conservateur… Et pour les mêmes raisons, plus encore d’ailleurs, le Cese !

Faut-il les transformer et comment ?

1 – RIC. 2 – Changement de constitution et appel à une assemblée constituante (membres tirés au sort), comités législatifs épaulés par les juristes et gestionnaires compétents…

2 – Suppression du sénat, suppression des grands électeurs.

3 – Remplacement de celui-ci par une chambre des « réponds » où les représentants seraient tirés au sort !

4 – Ministère de l’environnement avec une puissance de contrôle des industries considérablement accru.

5 - Ministères ne prenant en charge que les actions vitales qui concernent TOUS les citoyens

Quelles évolutions souhaitez-vous pour rendre la participation citoyenne plus active, la démocratie plus participative ?

Un mixte élections proportionnelle (chambre des député, président de la république) et tirage au sort (Chambre des réponds) est incontournable… La désignation des ministres selon moi, devrait se faire par tirage au sort (au sein des corporations concernées par le ministère)… Le premier ministre serait élu par le conseil des ministres. Tous seraient soumis au régime révocatoire. Celui-ci pourrait se faire par appel pétionnaire (250 000 signatures au minimum)

Faut-il associer davantage et directement des citoyens non élus, par exemple tirés au sort, à la décision publique ?

C’est une évidence… Non ????

Faut-il accroître le recours aux référendums et qui doit en avoir l'initiative ?

S’il s’agit d’interroger le peuple sur des questions précises, évidemment… D’ailleurs ne pourrait pas y avoir de « référendum » consécutif à des pétitions (500 000 signatures par exemple) ?

Mais le référendum du type cinquième république, qui est en fait une recherche de plébiscite, doit être abandonné… (on sait ce qu'en fit Sarkozy, l'ignoble!). Napoléon III fut un champion du plébiscite et … un tyran !

Que proposez-vous pour améliorer l'intégration dans notre Nation ?

Poser cette question c’est déjà tenir le discours du RN. La terre est UNE. Elle appartient à toute l’humanité. Le métissage est le moteur du renouvellement et de l’invention… La seule chose qui doit être combattue, et refusée, c’est le dogmatisme !

En matière d'immigration, une fois nos obligations d'asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?

Non! non! Et non! Voila la question puante qui lorgne clairement vers les racistes du RN !

Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

Devant les modifications liées au réchauffement climatique le déplacement des populations est inexorable… Ne pas le comprendre c’est avancer en terrain miné justifiant les pires aspects du racisme humain ! La Terre appartient à tous ! Un point c’est tout !

Comment renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l’état et les religions de notre pays ?

Les représentants de l’état ne doivent se conformer à aucune des règles des églises et religions… La religion doit rester en dehors de la constitution... Le président de la République ne doit pas accepter des titres honorifiques à connotation religieuse (chanoine)... Les statuts particuliers de l'église d'Alsace doivent être abandonnés. L'état n'a pas à rétribuer des représentants religieux! La règle, c’est la constitution qui protège clairement le droit de tout individu à choisir pour lui-même, strictement dans la sphère privée, ses conviction spirituelles. Le prosélytisme DOGMATIQUE doit être combattu… De même que le droit pour chaque religion à avoir ses temples, églises, mosquées et autres….

Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

En réduisant les inégalités… En ne méprisant pas les plus défavorisés… En ayant une presse libre de toute influence du capital… En ayant des écoles accessibles à tous… En permettant à tous les citoyens d’accéder à la culture…

En chassant Macron parce qu’il ne respect aucun de ces principes !

 

Et bien entendu je terminerai par la revendication qu'aucune question macronnienne n'évoque: la question bancaire!

IL FAUT, LE PLUS IMMÉDIATEMENT POSSIBLE (avant même la constituante instaurant la 6 ème république) NATIONALISER TOUTES LES BANQUES PRIVÉES...

Non seulement, par ce biais, on tiendra tous les "Macron" potentiels par les coucougnettes (comme on dit de par chez moi), mais on empêchera la fuite des capitaux... De plus on gèrera nous même nos emprunts (qui se feront à de taux très faibles) et en conservant un référent d'échange (l'écu c'était pas si mal) la BdeF pourra à nouveau frapper monnaie... C'est cette action qui me semble primordiale! Urgente!

ane-245920

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.