LA ZÉTÉTIQUE CENSURE... EST-CE LA "POLITIQUE" DE CEUX QUI ONT TRAVERSÉ LA RUE???

J'ai longtemps apprécié les vidéos de la "Tronche en Biais"... Mais maintenant les démanteleurs de "fake news" dans le domaine scientifique que j'aimais sont devenus de simples biaiseurs ordinaires comme il en a tant dans la presse conventionnelle...

Zététique et Santé [Table ronde] -- Nuit Zététique 03 © La Tronche en Biais

Voici donc le commentaire qui m'a valu la censure de ces gens que, par ailleurs, j'apprécie plutôt!

"Un des problèmes de la médecine c'est le fric! (oui! oui!)... 

Alors pourquoi ne pas revenir à l'ancien mode chinois?

On paye une obole à son médecin TANT que l'on n'est PAS MALADE... Où plutôt la sécu verse aux médecins des salaires au prorata du nombre de patients en bonne santé!
Ça changerait la donne s'pas???

Mettons pour un cabinet  de 3 médecins et d'un secrétariat gérant une population de 30000 personnes et ayant 20000 euros de frais (14000 euros de salaire 6000 euros location local et frais de dossier). Cela coûterait à l'assurance sociale 0,666 euros par affilié! Que dalle donc! Et si j'augmente un peu les frais (peut-être suis-je trop optimiste) à mettons 2 euros par personne on voit bien que malgré ce surcoût la sécu n'aurait plus de trou la-la, trou la lère! 

Qu'attendent donc tous nos donneurs de leçon???? 

Ah oui, le train de vie d'un médecin c'est... 10 000 euros mensuels! Ben voyons! 

Pas étonnant que les gus qui font des boulots VRAIMENT pénibles et dangereux soient sous-payés avec ces fils de parvenus héritiers du népotisme parental et qui nous coutent si cher! 

Notez en passant que c'est cette population de travailleurs assidus sous-payés qui forment la cohorte des accidentés du travail... 
Or donc, là encore, la sécu y gagnerait puisque les malades dans le temps de leur maladie ne payeraient plus les médecins... Ni les médocs (caisse associée à celle des médecins)!

En outre, les médecins qui soigneraient le mieux pourraient bénéficier d'un bonus... 
Et par conséquent ceux que l'on qualifie de "charlatans" dans la "belle" société maqueroniste conservant malgré leurs médisances leur population en bonne santé seraient non seulement gagnants du point de vue financier mais aussi en ce qui concerne leur réputation (les escrocs gouvernementaux seraient très rapidement remis en place!)...

Oui, je sais, avec des "si" on mettrait Paris en bouteille..."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.