GPL... Le carburant le moins cher et le moins polluant dont on ne parle jamais!

Pourquoi les voitures à motorisation GPL ne représentent à peine que quelques milliers de ventes en France?

On affirme qu'avec le GPL il y a risque d'explosion... Franchement, avez-vous entendu parler de l'explosion d'un véhicule au GPL??? Cinq  à tout casser sur l'internet... Des cuves non étanches. Des mecs qui fumaient en étant à la pompe!

Alors pourquoi, au moment où tout le monde parle de carburants polluants, les médias oublient volontairement de traiter d'un carburant propre et sans aucun effet pervers: je veux parler du GPL?

Économiques ma brave dame, mon bon monsieur, les arguments!

Pas assez de profits pour les trusts français...

Pourtant le GPL dispose d'atouts qui devraient rendre ce carburant populaire:

Argument 1 : le prix - 78 centimes, contre 1 euro 42 pour le diesel et 1 euro 55 pour le sans plomb 98. Certes, vous consommez entre 10% et 20% de plus qu'un moteur à essence, mais le GPL permet de réduite votre budget carburant d'un bon quart.

Agument 2 : Moins de pollution. C'est à l'heure actuelle le caburant le plus écologique! Car si l'essence et le diesel polluent (production et consommation), et l'électrique tout autant (production des batteries et de l'électricité) le GPL, lui est considérablement moins polluant!

Ce carburant est composé de gaz qui pourrait être, immédiatement, produit à partir de la fermentation de nos déchets! La conception des lieux de production est relativement simple à mettre en œuvre et les moteurs sont déjà performants (quoique très perfectibles). Il est donc possible de produire du gaz par biométhanisation, à partir de matière organique (telle que les déchets agricoles, les déchets organiques récoltés en porte-à-porte...). Dans ce cas, des bactéries dégradent la matière organique pour donner du biogaz qui, une fois purifié, devient du méthane. Mais d'autres gaz pourraient être utilisés... L’avantage par rapport au gaz d'origine fossile : le bilan carbone est pratiquement neutre. Et l’on valorise les déchets d’une façon utile. Mais tout ça ne rapporte pas assez aux industriels! Et surtout cela laisse entrevoir la possibilité de produire soi-même son bio-carburant... L’horreur absolue pour les agents du capital... Comme l'est le moteur à hydrogène pour ces cyniques!

Le GPL ne produit quasiment pas de particules fines et limite les émissions de Nox, responsables des maladies respiratoires. S'il produit des gaz à effet de serre (qui pourraient encore être réduits si la recherche dans ce but était financée), les spécialistes estiment que ceux-ci sont bien moindres (18%) que ceux émis par les moteurs thermiques traditionnels. Et, pour couronner le tout, le GPL est le carburant le moins cher : 0,78 euro le litre, soit 50% moins cher que l'essence et 40% de moins que le diesel!

Pourquoi donc, les voitures à motorisation GPL ne représentent à peine que quelques milliers de ventes en France?  Loin, très loin des niveaux d'autres pays comme l'Italie (30% des ventes), l'Allemagne ou encore la Pologne où le parc GPL s'élève à 2,8 millions de voitures en circulation ! Et l'on est aussi très loin derrière la Turquie : 4 millions de véhicules en Turquie. Car le parc GPL en France est de seulement d'un peu plus de 200 000 voitures, soit une quantité tout à fait négligeable face aux 14 millions de GPL qui sillonnent les routes européennes. Et le phénomène n'est pas ancien puisque le nombre de GPL en circulation en Europe a augmenté de 40% en cinq ans.

Risque d'explosion? Franchement, avez-vous entendu parler de l'explosion d'un véhicule au GPL récemment??? Rouler au GPL est aussi sûr que de rouler avec un véhicule essence. Et depuis 2001, les voitures GPL sont équipées d'une soupape de sécurité et présentent des garanties de sécurité maximales. Les porteurs de flingue eux, par contre, tuent en moyenne une personne par semaine en période de chasse! Sans qu'on en interdise la pratique!

En 2008 était mis en place un bonus de 2.000 euros sur les motorisations GPL. 100.000 unités avaient été vendues en deux ans. Depuis le GPL a été aligné sur le diesel et a vu son bonus supprimé, voire 'malusé' dans certains cas. Résultat: seulement 1.500 véhicules GPL ont été vendus en 2015. La carte grise est restée gratuite dans la plupart des départements sauf dans ceux gérés par des décisionnaires imbéciles, porte-flingues comme dans mon département, le Cher!

Revenons à la voiture électrique rêve de tous les bobos ignares. Une voiture électrique ça marche avec de... l'électricité! Et évidemment il est impossible de maîtriser la nature de l'électricité!  Or, le moyen de production de l'électricité est décisif pour que l'écobilan global de la voiture électrique soit positif. Si l'électricité est produite au charbon, les émissions de CO2/km seront supérieures à celles d'une voiture thermique. En France les trois quart de l'électricité sont d'origine nucléaire! Les autres sources sont le gaz et, pour une petite partie, les énergies renouvelables. La voiture électrique est donc, avant tout, une voiture... nucléaire! Et les mêmes décisionnaires porte-flingues imbéciles se font une santé écolo en promouvant la bagnole nucléaire! Mais il y pire en parlant de la voiture électrique.

Avez-vous entendu parler de la pollution produite par la production des batteries et des piles??? Non bien sûr! Les batteries et piles sont faites avec des matériaux rares dont on sait que la réserve relativement faible... Si les ventes de véhicules électriques venaient à exploser très vite les industriels seraient à cours de matière première... De plus leur traitement industriel est des plus polluant, très très polluant! Écologique la voiture électrique?

Tant que les industriels (autant dire les 12 % de très riches) ne se tourneront pas vers la production d'électricité non polluante et pérenne (hydrolique marin et continental, géothermie) celle-ci aura un bilan négatif au niveau de la pollution: que faire des déchets nucléaires ingérables, des centrales nucléaires à durée de vie extrêmement courte, des parcs d'éoliennes soumis de plus en plus à des trusts qui les implantent n'importe où (et surtout pas en mer!)...

Ne soyez donc pas surpris que les écologistes "bon teint" (des bobos inconscients) vous vantent les mérites du tout électrique comme au beau temps des années 70 où l'on promouvait la construction des centrales nucléaires! Ce sont les agents des grands trusts (S. Royale par exemple).

Mais il faut le dire: la voiture écologique n'existe pas! On peut tout au plus identifier des véhicules qui consomment peu et qui ont un moindre impact tout au long de leur cycle de vie. Une voiture « légère » de 1100 kg consommera toujours moins qu'une voiture de 2400 kg...

Les solutions sont simples.

Renationaliser les autoroutes pour financer des transports en commun gratuits suffisamment denses et nombreux.

Pour les trajets courts financer un parc de petites voitures gratuites privilégiant le co-voiturage...

En récupérant par exemple les soixante à quatre-vingt milliards d'euro de l'évasion fiscale. Mais cela suppose d'utiliser les services anti-fraude à bon escient et d'en augmenter considérablement les effectifs!

Nationaliser les banques pour permettre le financement rationnel d'une ré-industrialisation raisonnée. Donc diminuer le chômage!

Faire évoluer l'énergie utilisée pour le transport vers le gaz et l'électricité propre...

Bon, moi je vous dis ça...

Maintenant c'est vous qui votez, hein? Alors....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.