Jean Claude MEYER du 18
Vieux râleur emm...dant!
Abonné·e de Mediapart

511 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 sept. 2021

CHARLINE VANHOENACKER TAXÉE D'ANTISÉMITISME PAR DES SUPPORTERS DE ZEMMOUR

Le 16 septembre, l'humoriste belge Charline Vanhoenacker a publié sur les réseaux sociaux une vidéo dans laquelle on la voit écrire "zob" et dessiner au feutre rouge une moustache d'Hitler sur une affiche d'Eric Zemmour....

Jean Claude MEYER du 18
Vieux râleur emm...dant!
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je vous laisse essayer d'écouter l'ignoble commentaire de Pacscal Praud (si vous y arrivez) car on entrevoit ici la vidéo de Charline incriminée!

ÉRIC ZEMMOUR : PASCAL PRAUD FLINGUE CHARLINE VANHOENACKER © Actu Médias

Lisez encore ça:

«Quand la militante se disant humoriste Charline [Vanhoenacker] verse publiquement dans l’antisémitisme ! Une honte de plus pour France Inter !» Nadine Morano (LR).
Parce que Zemmour ne verse pas publiquement dans le racisme les plus abominable???

Parce que Zemmour quand il veut imposer des prénoms "français" ne pense pas comme une bite! Comme un zob?

Parce que Zemmour quand il veut chasser et mettre en prison une partie de la population sur la base de ses origines ça ne rappelle pas les idées d'un certain Hitler quand il écrivait "Mein kampf" ?

Parce que le dernier bouquin de Zemmour, le donneur de leçon qui veut des "français" parfaits au même titre que les blondinets de la wehrmacht, n'est même pas capable d'écrire sa première page sans faire une grosse faute d'orthographe....

TRISTE! Et soutien à Charline et son équipe!

Perso, je crois que ces réactions épidermiques organisées par la droite facho servent les plans les plus obscurs de notre cher président...

Lui, de son côté, s'attelle à faire monter la pression entre la flicaille et la population... C'est dans son "projet!"

A quoi servent ces bordées de haine, ces flics qui étouffent les manifestants avec leur boucliers et leurs gaz sur 4 à 5 rangs...

A quoi servent ces annonces ignobles de réactualisation du matériel des flics au moment ou aucune petite retraite n'est vraiment revalorisée pour suivre l'augmentation du cours de la vie ?

La réalité me semble évidente. Il faut monter les populations l'une contre l'autre!

A un moment ça va bien péter!

Que pensez qu'il va se passer? Allez, pour finir, je vous la fait en trois questions à la manière du Jupi-classe de Charline...

A - Maqueron fera une grande allocution où il reconnaitra qu'il faut revaloriser les petits salaires et les petites retraites... Et tout rentrera dans l'ordre?

B - Maqueron interdira toute expression raciste ou insultante aux flics et aux merdias...

C - Maqueron profitera des émeutes pour cadenasser policièrement le pays. Loi martiale. Dissolution des assemblées et du gouvernement.  Marine le Pen appelée au poste de premier ministre et Zemmour au ministère de l'immigration. Libertés d'expression sous contrôle... Bref la dictature grand teint qu'attend toute la droite!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Logement
Face au risque d’expulsion à Montreuil : « Je veux juste un coin pour vivre »
Ce mardi, une audience avait lieu au tribunal de proximité de Montreuil pour décider du délai laissé aux cent vingt personnes exilées – femmes, dont certaines enceintes, hommes et enfants – ayant trouvé refuge dans des bureaux vides depuis juin. La juge rendra sa décision vendredi 12 août. Une expulsion sans délai pourrait être décidée.
par Sophie Boutboul
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — France
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema