HYDROXYCHLOROQUINE CONTRE REMDESIVIR: LE MENSONGE D'ÉTAT!

Alors que sommes dans un régime de plus en plus ouvertement despotique (interdiction de vendre des livres, y compris en grande surface!) on s’apprête à distribuer le médicament phare pour le SARS CoV 2 de Gilead...

Gilead qui fabrique le Remdesivir a, d'ores et déjà, fait un fric fou grâce aux politiques occidentales axées sur la terreur médicale.

Le Remdesivir pour lequel l'Europe a déboursé plus d'un milliard d'Euros est, après de très nombreuses publications scientifiques, considéré par les personnes compétentes comme un médicament sans effet sur le SARS-Cov 2 et extrêmement dangereux pour les reins des patients auquel il est administré (souvent sans information)!

Le jour même ou le Remdesivir était autorisé en France, on interdisait l'utilisation de l'Hydroxychloroquine! Peut-on affirmer que les nullards qui se prétendent nos gouvernants, mais qui hélas disposent de tous les pouvoirs, ne sont pas SOUDOYÉS PAR LE LOBBYING PHARMACEUTIQUE?

Cette histoire n'est pas anodine! C'est sur ordre des lobbies que nous sommes une deuxième fois confiné et que le gouvernement Maqueron use de toutes les forces de la répression pour imposer le silence... La complicité des merdias et la fermeture des librairies sont un signe tout aussi évident de cette tyrannie au profit des ultrariches (Big Pharma et GAFA entre autres).

Fabrice Di Vizio, avocat du collectif C19 et de l’association Victimes Covid-19 France revient sur le recours qu’il a déposé au Conseil d’Etat accompagné d’une plainte au pénal après le refus de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) d’autoriser plus largement l'hydroxychloroquine prônée par le professeur Didier Raoult...

Hydroxychloroquine : "Tous les scandales de santé publique commencent comme ça" © RT France

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.