Deux rassemblements anti-Tafta au Parlement européens

CHHr1XnWgAE7X59.jpg

Ce mardi 10 juin, deux rassemblements étaient programmés devant le Parlement européen à Strasbourg à l’occasion du vote sur le Tafta.

Vote remis à plus tard car le président Schultz n’était pas assuré de sa majorité, des députés de droite comme de gauche allant voter contre Tafta, en particulier les tribunaux arbitraux.

Le 1er à 8h30 à l’appel d’écologistes et de la gauche radicale, le second à 10h30 à l’initiative du Front national en présence de Bruno Gollnich.

Dès 8h30 donc, une centaine de militants et parlementaires de gauche anti-TAFTA se sont rassemblés devant le Parlement européen (photos © Christo Miche) :

 CHHxjtKWQAApq75.jpg

Jean-Luc Mélenchon commente le report de vote sur Tafta :

Jean-Luc Mélenchon sur le report du vote européen Tafta © Jean-Claude Meyer

 

 

 

Le service d’ordre mis en place par la préfecture était pour une fois assez débonnaire. Il s’agissait pour eux de faire respecter la consigne de fin de la 1re manif à 10h afin qu’il n’y ait pas de rencontre entre les deux rassemblements.

Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2015-06-10-%C3%A0-13.57.39.png

Les réformistes de la 1re manif ont respecté la consigne alors que la gauche radicale est restée derrière un barriérage ce qui a permis de conspuer Gollnish aux cris de “Ni Tafta, ni FN”.

On a aussi pu vérifier que “chassez le naturel, il revient au galop”. Après que Laurent Husser a dénoncé un des filmeurs de la scène, à un gros bras en costard-cravate, ce dernier l’a bousculé en le tutoyant grossièrement.

P1470594-460x378.jpg

Toutefois si le FN était assez visiblement représenté par quelques uns de ses pontes nationaux (B.Gollnish) et locaux (L.Husser) et des représentants locaux du FNJ, il y avait aussi quelques membres de l’ultra-droite et du GUD, sans parler de ceux qui constituait le service d’ordre non cravaté.

On a pu voir à cette occasion les effets de l’offensive prétendument écologiste de l’extrême-droite qui se mêle aux manifestations comme les deux “Natio & écolos” du cercle Proudhon lors de la Marche contre Monsanto il y a 2 semaines, ou le Collectif FN Nouvelle Écologie aux côtés de Gollnish et ses hommes de main ce jour.

Gollnish: la "finance apatride et vagabonde" et la liberté d'informer... © Jean-Claude Meyer

 

 

 

Heureusement, la scène a été photographiée et filmée par un de nos confrères sur place qui a témoigné et nous a confié ses documents: “J’ai vu L. Husser appeler un homme en costume-cravate et lui indiquer le vidéaste de la Feuille de chou. Aussitôt l’information s’est relayée à l’intérieur du service d’ordre et plusieurs tentatives d’intimidation et d’encerclement ont été effectuées. A plusieurs reprises le premier homme en costume-cravate s’est collé au vidéaste de la Feuille de chou puis s’est imposé devant lui pour l’empêcher de filmer le discours de B.Gollnish. Si les premières tentatives d’expulsion du vidéaste ont échoué car le service d’ordre s’est aperçu de la présence de témoins, la dernière fut la bonne et j’ai pu filmer l’homme en costume attraper le vidéaste par le bras et le menacer.”

Le service d'ordre FN en action contre la presse indépendante. Photographies et vidéos ci-dessous:

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/81695

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.