Gazage nocturne à la ZAD du Moulin

Le maire de Kolbsheim avait donné rendez-vous à 18 h à la mairie après l’évacuation de la ZAD. Il y avait du monde, jusqu’à 300 personnes.

Gazage nocturne à la ZAD © Jean-Claude Meyer

José Bové sur la ZAD du Moulin à Kolbsheim

Gazage nocturne à la ZAD © Jean-Claude Meyer

Nous avons été invités à entrer dans le parc du château et sur la terrasse d’où on profite d’une vue splendide sur la plaine et les Vosges.

On attendait José Bové et sa collègue députée européenne responsable de la commission transport.

Après avoir été interviewés par les télés et les radios, Bové est passé en direct sur le journal de France 3 Alsace à 19h.

Puis ils se sont adressés à la foule dont l’esprit était à la résistance.

Enfin, on nous a proposé de descendre dans le jardin du château.

Vers le bas, la forêt domine sur le parc aménagé.
On s’est tous et toutes dirigé-e-s vers la ZAD.

Il faisait déjà nuit lorsque nous somme arrivés à la barricade toujours en place près du moulin et de la grange.

Deux rangées de gendarmes s’abritaient derrière la barricade zadiste!


José Bové a tenté de passer. Malgré sa qualité de député européen, il a été bousculé et repoussé. Alors que des dizaines de personnes se portaient sur la barricade, les gendarmes ont projeté une première dose de gaz.

La barricade est en partie tombée, arrachée par les opposants au GCO.
Entre temps les gendarmes avaient tous enfilé leurs casques.

Pas un caillou, pas un projectile n’a été lancé sur les militaires qui nous arrosaient copieusement.
On a reculé et la plupart, suffoquant, nous avons repris le chemin du parc et du château.


Ne nous parlez plus de démocratie!

 

D'autres images ici

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/99878

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/99864

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.