Une femme avec neuf enfants laissés à la rue par la Ville de Strasbourg

P1410403-460x349.jpg

“Je ne me sens pas en capacité de faire évacuer des terrains sans offrir d’alternative.” Roland Ries, Maire de Strasbourg, Conseil municipal du 26 avril 2014

“Je crois qu’il est de la responsabilité d’une ville, d’une cité, d’élus qui se veulent humanistes (…) d’accueillir ces populations qui parfois n’ont pas le choix et qui ne partent pas toujours de chez elles simplement parce qu’elles en ont envie, mais aussi, parfois, parce qu’elle n’ont pas le choix et qu’elles y sont contraintes.” Mathieu Cahn, adjoint au maire en charge de la lutte contre les discriminations, Conseil municipal du 22 septembre 2014

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/75221

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.