Strasbourg: après l'incendie d'un campement rom

DSC01598-460x252.jpg

La ville de Strasbourg ne perd pas son temps.Les restes calcinés des baraques de Roms à peine dégagés, suite à l’incendie de vendredi dernier, l’Eurométropole se hâte de clôturer l’espace ainsi providentiellement libéré du côté du Chemin-Long à Koenigshoffen, afin de rendre impossible la réinstallation des familles victimes ou d’autres familles. Au fait, la ville les a-t-elle relogées, comme c’est de tradition pour toute autre population?

DNA
Reichsfeld
Le feu dans les combles : sept personnes à reloger

Et les quinze du campement de Roms?

Ce mardi matin, un buldozzer est au travail. Il creuse un fossé afin d’installer un nouveau grillage pour rétrécir encore l’espace vital des occupants du terrain.

http://la-feuille-de-chou.fr/archives/79624

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.