GCO: lettre aux élus alsaciens sourds et aveugles

GRAND CONTOURNEMENT OUEST Le ministre de l'écologie Rugy reste sourd, sa secrétaire d'Etat Wargon aussi, les écologistes patentés aussi, la grande majorité des élus et les médias régionaux de même, et les Alsaciens semblent jouer une fois de plus le rôle de victime.

Panzerdivision Vinci © la feuille de chou

GRAND CONTOURNEMENT OUEST DE STRASBOURG

Publication de « La Feuille de chou », média indépendant, Jean-Claude Meyer :

 version 1er juin 2019

Lettre ouverte aux élus alsaciens

 

Mesdames et Messieurs les élus alsaciens, pourquoi présentez-vous le GCO comme une solution alors qu'il aggravera les problèmes?

 

Les embouteillages

Pourquoi affirmez-vous contre l'avis des experts que le GCO diminuera l'engorgement de Strasbourg ?

Tenez-vous pour négligeable le fait que, la seule sortie du GCO vers Strasbourg-Centre étant la gare de péage d'Ittenheim, l'A 351 soit bloquée aux heures de pointe sur Hautepierre par 14 000 véhicules supplémentaires ?
Pour absorber ce supplément de trafic, le Transport en Site Propre Ouest ( TSPO ) sera, au niveau de l'A 351, implanté sur la bande d' arrêt d'urgence : approuvez-vous cette disposition qui condamne les bus du TSPO, pourtant censés faciliter l'accès des travailleurs à Strasbourg-Centre, à être bloqués dans les bouchons et la sécurité des usagers de l'A 351 gravement remise en cause ?

Trouvez-vous acceptable que par une décision de la ministre des transports du 30/11/2018 la signalisation de l'A 4 et de l'A 35 au niveau des échangeurs de Vendenheim et de Duppigheim détourne la circulation vers Strasbourg-Centre par le GCO, avec allongement de distance et péage obligatoire ?

En effet, sans cette signalisation incitative, 90% des véhicules arrivant par l'A 4 et l'A 35 accéderaient directement à Strasbourg-Centre par le trajet le plus court et gratuit.

Ne vous inquiète-t-il pas que les automobilistes côtoient jour et nuit sur le GCO 40 000 poids lourds en transit européen nord-sud avec des ralentissements et des accidents comme il s'en produit sur l'A 5 allemande ?

La pollution

Pourquoi maintenez-vous contre l'avis des experts que le GCO diminuera la pollution sur Strasbourg en désengorgeant l'autoroute urbaine A 35 ?

Savez-vous que lorsque la « Bundesstrasse » ( B9 ) du « Bienwald » entre Kandel et Lauterbourg sera transformée en autoroute, 40 000 poids lourds venant d'Allemagne du nord s'y engouffreront quotidiennement pour rejoindre Mulhouse par l'A 35 à bas coût ( 17€ ) ?

Êtes-vous conscients que la pollution apportée par les vents dominants d'ouest impactera les villages du Kochersberg et toute l'agglomération strasbourgeoise, s'ajoutant àla pollution actuelle provoquée par l'A 35 ?
Savez-vous que 75% des poids lourds circulant sur l'A 35 chargent et déchargent à Strasbourg et n'emprunteront en aucun cas le GCO et donc que la pollution engendrée par l'A 35 restera sensiblement la même ?

Feignez-vous d'ignorer que pour éviter les encombrements sur l'A 35, ces camions, pour éviter le détour payant par le GCO, préféreront emprunter la VLIO ( Voie de Liaison Intercommunale Ouest ) et donc congestionneront les communes proches de Strasbourg ?

 

Le boulevard urbain

Un "boulevard urbain" remplacera, nous dit-on, l'A 35 dans sa stricte partie de contournement de Strasbourg ( mais probablement aussi, ce qu'on ne nous dit pas, dans les parties terminales de l'A 4 et de l'A 35 ).

Mais savez-vous que le nombre de véhicules par jour y passera de 180 000 actuellement à 150 000, que le trafic ne sera donc allégé que de 15%, et que donc la pollution restera massive ?

Comment pouvez-vous vanter la « qualité de vie » qu'entraînera pour les habitants l'existence de ce « boulevard urbain » emprunté par 150 000 véhicules quotidiens au milieu d'un dense réseau de constructions résidentielles à l'exemple de l'avenue du Rhin , modèle de ce qu'on fait de plus raté et de plus épouvantable en matière d'urbanisme ?

L'écotaxe

Vous nous répondrez certainement qu'une écotaxe sera imposée aux poids lourds pour limiter leur nombre sur l'A 35.

Mais alors, si elle est supérieure à la taxe allemande perçue sur l 'A 5, laquelle est calculée en fonction du nombre d'essieux, du degré de pollution et du kilométrage parcouru, les poids lourds passeront par l'Allemagne, désertant le GCO, et ce sont nos impôts qui compenseront le manque à gagner du péage ?

Si elle lui est inférieure, les poids lourds passeront en masse par l'Alsace avec les conséquences déjà signalées, auxquelles s'ajoutera la dégradation des chaussées !

Que répondez-vous à cela ?

 

Vous venez d'avoir la preuve que le GCO n'entraînera que des nuisances ( embouteillages et pollution aggravés ) sans aucun avantage pour les Alsaciens. Continuez-vous à soutenir ce projet ?

 

La solution : la coopération transfrontalière

Pourquoi, vous qui êtes de fervents Européens, ne pas vous entendre avec nos voisins allemands pour transférer sur le raille trafic poids lourds en transit européen nord-sud ?
Pourquoi ne pas réduire le trafic automobile en développant les transports collectifs : le TSPO, le réseau ferré secondaire - comme le font si admirablement les Allemands - , le tram-train, le covoiturage ?

 


Le financement du GCO

Ne vous apparaît-il pas comme hautement fragile ?

En effet, selon les DNA du 27/04/18, il se décompose ainsi :
- capitaux propres de Vinci, plus 368 M € d'une filiale belge
- prêt de 186 M € d'un pool bancaire (dont le Crédit agricole régional) et 173 M € de la Banque européenne d'investissement.

Nous vous rappelons qu'en tant qu'élus du peuple vous êtes comptables de l'avenir de l'Alsace.

Votre réponse sur ces différents points sera donc pour nous du plus haut intérêt et nous vous en remercions par avance.

Avec nos sentiments républicains !

« La Feuille de chou »

Strasbourg

Contact : f2c.media@gmail.fr

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.