Humanitude

Humanitude 7

 

On disait : "ça ira, les nantis à la lanterne",

Mais ils sont toujours là,

Plus avides que leurs pères,

Si on les laissait faire...

 

On disait : "tu verras, demain, par toute la terre,

Citoyen, grâce à nos bras,

On oubliera la misère,

L'esclavage, les cris, les guerres...

 

Citoyens, faut-il qu'on vous l'explique ?

Ils ont travesti la République ,

Arraché le pouvoir de nos mains,

Volé notre destin ! Citoyens !

 

Au grand guignol de la politique

Ils envoient leurs pantins médiatiques ;

Parfois même de vrais comédiens,

Pour accroître leurs gains !  Citoyens !

 

Ils affament l'Asie et l'Afrique,

Exhibant une aisance impudique !

Existe-t-il plus grands malandrins

Que ces spécula-tueurs ?

 

Citoyens du monde,

Le travail abonde

Pour le doux comme pour le violent,

De ce jour jusqu'à la fin des temps.

 

Faisons de la terre

Le grand vaisseau-mère

Pour que, lorsque la vie nous reprend,

Nous la léguions sans honte aux enfants.

 

Quand notre colère,

Juste et nécessaire,

Aura dissuadé les vautours,

Fleuriront le Partage et l'Amour.

 

L'infini nous attend,

Frères humains,

En avant !

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.