jean estivill
Abonné·e de Mediapart

27 Billets

0 Édition

Billet de blog 10 avr. 2022

jean estivill
Abonné·e de Mediapart

La gauche est morte, vive la gauche

jean estivill
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il faut connaître son histoire, pour apprécier la portée des resultats electoraux:

1967 législatives emportées haut la main par les gaullistes .

1968 grève généralisée, 10 millions de grévistes.

Dissolution,marée gaulliste.

1969 référendum,de Gaulle battu, s' en va.

1969,  présidentielles le parti socialiste avec Defferre, 5 %

Rien n' est ,donc jamais écrit.Mais reste aujourd'hui le gâchis de savoir les luttes qu 'on aurait économisées avec le programme de Jean Luc Mélenchon,école,hôpital ,sécurité sociale,retraite...

Rien de changé pour nous, qui sommes dans la lutte,continuer à se battre comme avant. Avec cette certitude, c "est que l' offensive qui à commencé contre les acquis démocratiques,les avancées sociales sont la feuille de route des larbins du capitalisme mondialisé, et en France,quel symbole,! ceux obtenus avec le CNR.

Les plus à plaindre, les plus démunis.,tous ceux pour lesquels,le programme des insoumis étaient une garantie immédiate, contre le processus de dégradation de leur conditions de vie,avec en particulier le blocage des prix,sont ceux qui dans les prochains mois souffriront de ce résultat électoral.

La France insoumise, par ses militants,son programme , son score est la bonne nouvelle pour redonner espoir à tous les républicains, les démocrates qui se reconnaissent dans la gauche.

Rousselle, Hidalgo  ,Jadot ont apporté la preuve,avec leur scores misérables, leurs déclarations scandaleuses contre Jean Luc Melenchon, qu' ils sont résignés à la disparition de la gauche en France,et ne visent chacun à sa façon qu'à tirer son épingle du jeu , pour sa carrière politique.

L' entreprise d' organiser,d' unir ,de donner une issue à ses combats, au peuple, est le mérite de l' ère du peuple. Elle est l 'avenir renouvelé d' une gauche,détruite, dévoyée par ceux qui osent encore s 'en réclamer, les nommés Rousselle, ,Hidalgo, Jadot...

A l' image de la droite traditionnelle qui comme cette gauche qui n existe plus à été incapable de faire autre chose que courir derrière ,la marionnette du Capital, Zemmour. A l' opposé de Chirac qui avait créé des limites claires ,empêchant toute dérive idéologique vers l ' extrême droite ,Pecresse à terminé de liquider la droite,comme les premiers la gauche.

Aux mesures anti sociales déjà annoncées, aux méthodes autoritaires,liberticides ,au mépris du peuple, des deux représentants du Capital , Macron ,et Le Pen, .Syndicats, mouvement des gilets jaunes,  France insoumise et les organisations qui les ont soutenus, ont la réponse . Elles réside dans la lutte quotidienne, opiniâtre, la résistance. Quant au vote du second tour de cette élection, Jean Luc Mélenchon à donné la bonne réponse.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte