SATYAGRAHA

SATYAGRAHA Le Satyagraha est le principe de la désobéissance civile par la non-violence instauré par Mohandas Karamchand Gandhi [1869-1948].

SATYAGRAHA

 Le Satyagraha est le principe de la désobéissance civile par la non-violence instauré par Mohandas Karamchand Gandhi [1869-1948].

 

« Geneviève Legay, porte-parole d’Attac dans les Alpes-Maritimes, a été blessée alors qu’elle participait pacifiquement samedi à la mobilisation interdite des « gilets jaunes » à Nice. Elle a été emportée par une charge policière.

Les images sont spectaculaires. On y voit une dame, cheveux blancs, gilet jaune sur le dos, tenant un drapeau arc-en-ciel à la main, manifestant dans les rues de Nice. Puis, quelques instants plus tard, on y voit une dame, cheveux blancs, inerte au sol, son drapeau à quelques centimètres d’elle. Des policiers l’enjambent sans lui porter immédiatement secours.

Une charge policière vient d'emporter cette militante reconnue d'Attac, qui a pacifiquement bravé l'interdiction de manifester, samedi 23 mars à Nice. »

(La Rédaction de Mediapart – 24 mars 2019)

« Lundi 25 mars, dans un entretien à Nice-Matin, Emmanuel Macron a souhaité "un prompt rétablissement, et peut-être une forme de sagesse" à la militante d'Attac grièvement blessée à la tête samedi, lors d'une manifestation de "gilets jaunes" interdite à Nice. "Je souhaite d'abord qu'elle se rétablisse au plus vite et sorte rapidement de l'hôpital, et je souhaite la quiétude à sa famille. Mais pour avoir la quiétude, il faut avoir un comportement responsable", estime le président de la République à propos de Geneviève Legay, 73 ans.

" Quand on est fragile, qu'on peut se faire bousculer, on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits et on ne se met pas dans des situations comme celle-ci", juge-t-il, tout en soulignant que "cette dame n'a pas été en contact avec les forces de l'ordre".

Geneviève Legay a 73 ans.

Tout aussi fragile donc que Geneviève Legay, Mohandas Karamchand Gandhi a lui aussi 73 ans quand le 14 juillet 1942 il fonde le mouvement Quit India appelant à la désobéissance civile par la non-violence contre le pouvoir britannique en place.

Ce mouvement Quit India prit et fit sens suite à « la marche du sel », laquelle s’opposait notamment et initialement à l‘augmentation injuste des taxes à l’encontre du peuple…

Gandhi, que Winston Churchill qualifiait alors de « fakir séditieux »

S’en suivit une répression féroce se traduisant notamment par quelques 92.000 arrestations.

France : 8.500 arrestations depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes. [Population de la France : Recensement 2019 = 67.000.000 h (67 millions)]

Inde : 90.000 arrestations depuis le début du mouvement Quit India. [Population de l’Inde : Recensement 1942 = 390.000.000 h (390 millions)]

L’Inde était donc, à l’époque, près de six fois plus peuplée que la France d’aujourd’hui.

Par analogie et proportionnellement, la répression en France est à ce jour égale à près de 60% de celle en Inde en 1942…

Vous avez dit démocratie ?...

Mister Emmanuel Macron, you and your oligarchy, Quit France !

Monsieur Emmanuel Macron, vous et votre oligarchie, Quittez la France !

Jean FONT – 25 mars 2019

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.