Jean-François Charpenet
Abonné·e de Mediapart

10 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 sept. 2019

L'évolution des subtilités de l'assurance prêt immobilier en France

Obtenir un prêt immobilier est un engagement à long terme. Les prêts au logement peuvent s'étendre sur 25 à 30 ans ou plus. Nous savons tous que la vie n'a pas de carte de garantie. D'où l'importance de recourir à une assurance prêt immobilier.

Jean-François Charpenet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Qu'est-ce que l'assurance prêt immobilier ?

Imaginez une situation où celui qui a un prêt immobilier sur une base mensuelle ou trimestrielle expire dans des circonstances imprévues. C'est donc aux membres de la famille à charge qu'il incombe de rembourser le prêt. Si le prêt n'est pas remboursé et que les versements ne sont pas effectués régulièrement, il peut arriver que la maison ou la garantie soit saisie.

Dans tous ces cas, un bien qui est précieux pour la famille ou qui peut être utilisé en cas de besoin peut être saisi en raison du non-remboursement du solde du prêt. C'est donc dans de telles situations qu'il faut se préparer à l'avance pour protéger sa famille et ses proches. C'est la raison pour laquelle l'assurance prêt immobilier devient importante et cruciale et, pourrait-on dire, impérative !

Comment bénéficier de l'assurance prêt immobilier ?

L'assurance prêt immobilier peut généralement être utilisé tout en obtenant le prêt au logement. Il est disponible auprès de l'institution financière auprès de laquelle vous obtenez le prêt et est souvent combiné avec le prêt au logement. Bien qu'il soit conseillé de se prévaloir de l'assurance prêt immobilier, il faut noter qu'il est parfois vendu comme une partie obligatoire du prêt au logement, ce qui ne devrait pas être fait. Il n'y a pas de règlement d'assurance qui rend obligatoire l'emprunt en même temps que l'assurance. Vous devez donc faire preuve de diligence raisonnable et choisir le régime d'assurance qui répond à vos besoins plutôt que celui qui vous est offert.

Comment fonctionne cette assurance ?

L'assurance prêt immobilier est semblable à une assurance temporaire. Vous êtes couvert par cette assurance jusqu'à la période de remboursement de votre prêt. La durée de l'assurance expire après le paiement du solde du prêt. Toutefois, si la personne qui paie le prêt expire au cours de la période de prêt, l'assurance prêt peut être réclamée par la famille pour rembourser le montant impayé du prêt au logement. De cette façon, la banque ne saisit pas la maison ou les autres biens donnés en garantie.

Avantages complémentaires

Plusieurs fournisseurs d'assurance prêt immobilier offrent également des régimes d'assurance prêt immobilier avec des avenants facultatifs pour améliorer leurs prestations de couverture. Les avenants comme les maladies graves ou en phase terminale, les décès accidentels, le chômage et l'invalidité peuvent être couverts par les régimes de protection de prêt au logement.

L'assurance prêt immobilier n'est pas obligatoire lors de l'obtention d'un prêt au logement. Cependant, comme moyen de protéger vos finances et vos biens, une assurance de cette nature devient importante. En tant qu'acheteur d'assurance, vous devez vous rappeler de faire vos propres recherches avant de vous prévaloir de cette option. Les institutions financières peuvent essayer de vous vendre de l'assurance pour leurs profits, mais vous devez acheter celle qui répond à vos besoins. De plus, vous n'êtes pas tenu de souscrire l'assurance immédiatement lorsque vous demandez un prêt. Vous pouvez acheter l'assurance plus tard par l'intermédiaire d'une autre institution financière, d'une banque ou d'un portail qui vend de l'assurance. L'assurance prêt immobilier vous procure donc la tranquillité d'esprit dont vous avez tant besoin, car elle protège votre famille contre toute éventualité imprévue.

Important aussi pour les prêteurs

Les institutions financières ne veulent pas que leurs prêts se transforment en créances irrécouvrables. Dans toutes les situations, leur objectif est de protéger leurs prêts afin d'éviter qu'ils ne se transforment en créances irrécouvrables. Par conséquent, ces institutions financières veulent que les emprunteurs souscrivent une assurance prêt immobilier.

Jean Francois Charpenet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat·e à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : l’ancien ministre Jean-Vincent Placé visé par une plainte
Selon les informations de Mediapart et de l’AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après la plainte pour harcèlement sexuel d’une ancienne collaboratrice. D’après notre enquête, plusieurs femmes ont souffert du comportement de l’ancien sénateur écolo, devenu secrétaire d’État sous François Hollande.
par Lénaïg Bredoux
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan
Journal — Santé
Vaccination à marche forcée : antidote sanitaire, toxicité démocratique
Certains récalcitrants au vaccin, actifs ou passifs, minorent son utilité sanitaire. Mais les partisans de l’injection sous pression négligent ses conséquences démocratiques, alors que la nouvelle vague touche des populations inégalement protégées.  
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras