Gilets jaunes 50 000 ou 500 000 ?

Les journalistes de radio et télévision annoncent, depuis 2 mois, des chiffres je gilets jaunes et de forces de l'ordre qui se contredisent, sans jamais s'en rendre compte. Sont ils à ce point inculte en esprit scientifique (critique) ? ou sont ils manipulés à l'insu de leur plein gré ?

Ayant participé samedi dernier à une manifestation à Valence où j'ai personnellement compté plus de 9000 participants sur un tiers de la manifestation, la préfecture a déclaré 2 500 manifestants et j'ai observé une centaine de policiers ; soit un policier pour plus de 20 manifestants. Ce matin j'entend à la radio qu'il devrait y avoir 3000 gilets jaunes à Bourges et le gouvernement prévoit 500 policiers pour y faire face. Cela fait un policier pour 6 manifestants dans un évènement qu'ils jugent à risque. Ces rapports correspondent aux vidéo qu'on peut voir. Or depuis plus d'un mois, ces mêmes journalistes annoncent 80 000 forces de l'ordre, mobilisés ; Si j'applique la proportionnalité (programme de mathématiques du collège), il doit y avoir au minimum 6 x 80 000 = 480 000 gilets jaunes. Et depuis plus d'un mois le nombre des gilets jaunes annoncé par le ministère de l'intérieur ne dépasse pas 50 000 soit dix fois moins !

Je ne comprends pas comment un journaliste digne de ce nom qui va nous commenter de l'économie sur un ton très docte ne soit pas capable de noter de telles incohérences. De même ces mêmes journalistes annoncent que le pouvoir d'achat augmente "en moyenne" ce qui n'a aucun sens en effet si le pouvoir d'achat de Bernard Arnaud augmente de 10 milliards d'euros et que 9 millions de français voient le leur baisser de 1000 €, la moyenne va augmenter mathématiquement. En effet c'est une moyenne pondérée par le chiffre du pouvoir d'achat, et non une moyenne réelle. En terme de pouvoir d'achat il faut connaître la médiane, la limite entre les deux groupes de même nombre de ceux qui ont perdu plus et ceux qui on perdu moins (ou gagné plus en terme de pouvoir d'achat) que la limite. Ou on peut donner aussi combien de Français ont perdu en pouvoir d'achat et combien ont gagné. on verrait bien à ce moment là que le discours de Macron qui annonce une augmentation du pouvoir d'achat est peut être vrai en moyenne pondérée mais totalement faux en réalité ou en terme de médiane : Il y a plus de Français qui ont perdu en pouvoir d'achat que de Français qui ont gagné en pouvoir d'achat. Je propose que les journalistes qui annoncent de telles choses aient des cours de rattrapage du programme de mathématiques du collège.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.