jean-françois richard84
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 août 2018

Consultations citoyennes sur l'Europe

Mobilisons-nous afin d'exiger plus de démocratie lors des Consultations citoyennes sur l'Europe qui se déroulent actuellement en France d'avril à fin octobre 2018 !

jean-françois richard84
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C’est devant le congrès réuni à Versailles le 3 juillet 2017, qu’Emmanuel Macron nous a annoncé sa volonté de donner un souffle nouveau à la construction européenne en organisant des «Conventions démocratiques de refondation de l’Europe » auxquelles tous les peuples européens seront conviés, la France devant en être l’ardent promoteur, pour ne pas dire le fer de lance.

Dans son Livre Blanc sur l’avenir des Institutions Européennes, Jean-Claude Juncker, Président de la Commission Européenne, nous décrit les cinq scénarios possibles de refonte de nos actuelles institutions. Six possibilités s’offrent donc aux peuples européens : le Brexit, à savoir le retour au souverainisme / les quatre scénarios d’ajustement plus ou moins profonds de nos actuelles Institutions Européennes décrits par Jean-Claude Juncker / et enfin la cinquième possibilité de réelle construction, ce fédéralisme qui semble à priori impossible, et que Jean-Claude Juncker n’a d’ailleurs fait que survoler dans son Livre Blanc.

C’est lors de son discours de La Sorbonne en date du 26 septembre 2017, qu’Emmanuel Macron nous a décrit ce qu’allaient être les « Conventions démocratiques de refondation de l’Europe ».

Il nous a exposé quel était son choix parmi les quatre scénarios de refonte de nos actuelles Institutions Européennes et reprend l’idée pertinente avancée par Jean-Claude Juncker d’une Europe à plusieurs cercles, avec des niveaux d’intégration plus ou moins développés : « il y aura plusieurs cercles au sein de cette Union Européenne, et ce, de façon à permettre à ceux qui veulent aller plus loin, plus vite, de le faire sans être empêchés,… ».

Il nous invite aussi, nous les citoyens français, à nous impliquer dans ce processus de refonte de nos institutions européennes lors des « Consultations citoyennes sur l’Europe » qu’il a initiées et qui se déroulent en France d’avril à fin octobre 2018, consultations qui consistent essentiellement en un questionnaire sous forme de propositions/réponses à cocher autour du choix qu’Emmanuel Macron a déjà fait.

Et là, clairement, ce n’est absolument pas la vision que nous avons de la démocratie, nous, simples citoyens regroupés autour d’une association loi 1901 : c’est la raison d’être de notre lettre ouverte à Emmanuel Macron ! Pour nous, la question primordiale de nos futures Institutions Européennes qui représente un véritable choix de société à portée historique, cette question, pouvons-nous la confier à un seul homme ?

Nous nous élevons contre cette présidentialisation à outrance de nos régimes démocratiques qui fait que nous ne sommes plus gouvernés démocratiquement ! Sur la question d’importance capitale qu’est le devenir de l’Europe, nous considérons que la réponse appartient au Peuple Souverain. Seuls les citoyens sont aptes à se prononcer directement par le biais d’un référendum sur une telle question : il y a six scénarios possibles qui vont du souverainisme jusqu’au fédéralisme, aussi soumettons les au choix des citoyens, et ne laissons pas Emmanuel Macron décider seul.

Aussi, si comme nous vous êtes des démocrates convaincus, si comme nous vous pensez que les citoyens doivent commencer à se réapproprier cet espace démocratique que nous avons depuis trop longtemps déserté, alors rendez-vous sur le site de notre association, www.ceeaction.eu , téléchargez notre lettre ouverte à Emmanuel Macron afin de la compléter et de la lui envoyer ce de façon à exiger la tenue d’un référendum à l’issue de ses Consultations citoyennes sur l’Europe.

A l’occasion de votre visite sur le site de notre association, vous pourrez aussi constater que notre action ne consiste pas uniquement à réclamer plus de démocratie avec notre lettre ouverte… Nous avons aussi réalisé un long travail d’investigation : le Plan d’Action Citoyen CEEAction vous attend, et il correspond en fait à ce qu’auraient dû être les Consultations citoyennes sur l’Europe… car nos deux présidents, Macron et Juncker n’ont fait qu’une partie du travail. Jean-Claude Juncker nous a ouvert le champ des possibles : il nous a présenté toutes les possibilités de refonte de nos institutions car effectivement il n’y en a pas plus de cinq (+ la 6ème qui consiste à quitter). Quant à Emmanuel Macron, il a pointé les dysfonctionnements de nos actuelles Institutions Européennes et a fait des propositions visant à y remédier, mais il les a faites à minima, ce de façon à ce qu’elles soient acceptables par les autres dirigeants européens.

Ce faisant ils n’ont pas abordé la question essentielle, qui est celle des buts poursuivis ! C’est cela l’objet de notre Plan d’Action Citoyen : quelles nouvelles Institutions Européennes, mais surtout, en vue de quelles réformes ? Nous avons donc posé les faits de manière à décrire précisément les trois crises auxquelles sont actuellement confrontés la majorité des peuples européens : les crises citoyenne, économique, et environnementale. Ensuite nous avons analysé nos actuelles Institutions Européennes et vu en quoi non seulement elles ne permettaient pas de résoudre nos crises, mais pire, elles les aggravent ! En analysant le Brexit et ses conséquences, nous constatons que le retour au souverainisme ne permet pas non plus de les résoudre. Enfin nous verrons que sur les cinq scénarios de refonte proposés par Jean-Claude Juncker, un seul permet une sortie de crise efficace, et ce n’est malheureusement pas celui retenu par Emmanuel Macron…

C’est ce qu’auraient dû être les Conventions démocratiques de refondation de l’Europe : poser les faits de façon à définir nos crises actuelles et confronter chaque scénario de refonte de nos Institutions Européennes à ces crises. Et ensuite que le Peuple Souverain se prononce par voie référendaire !

En conclusion, pour découvrir le seul scénario réellement efficace, il vous faudra vous rendre sur notre site (www.ceeaction.eu) et télécharger notre Plan d’Action : un texte relativement long, compte tenu de son objet qui est de poser les faits de façon à essayer de cerner les phénomènes d’interdépendance qui lient nos trois crises entre elles, ce qui est la seule manière de pouvoir y remédier, à vrai dire. Une approche globale donc, qui est conçue à la façon d’une thèse universitaire : il y a plus d’une centaine de citations certaines et reconnues destinées à valider les faits que nous avons relevés.

Afin de rendre ce projet accessible au plus grand nombre, nous avons rédigé une courte synthèse de dix pages, Le Manifeste, qui expose les conclusions auxquelles nous ont conduits les faits que nous avons posés dans la version intégrale de deux cent pages.

Enfin, les trois documents (lettre ouverte à Emmanuel Macron / Le Manifeste de dix pages / Le Plan d’Action intégral de deux cent pages) sont disponibles sous forme de pdf téléchargeable gratuitement sur notre site. Gratuité qui vous permettra de constater que notre Plan d’Action Citoyen CEEAction est bel et bien ce qu’il prétend être : le plan d’action du peuple, conçu par le peuple, pour le peuple !

La balle est dans votre camp, mes chers concitoyens : vous disposez maintenant d’un Plan d’Action Citoyen et de sa lettre ouverte à notre Président, aussi, réussirez-vous à vous mobiliser afin d’exiger plus de démocratie ?

Jean-François Richard responsable communication à titre bénévole de l’association loi 1901, Adidd, chargée de porter le projet CEEAction.

www.ceeaction.eu

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
L’« année zéro » de la diplomatie allemande
La Russie vient de donner une rude leçon de géopolitique à l’Allemagne en lui rappelant sa vulnérabilité militaire et économique. Pour la diplomatie allemande, qui a misé sur la carte russe pendant vingt ans, l’humiliation est profonde, et le constat brutal. Premier volet de notre série sur « l’adieu au pacifisme » outre-Rhin.
par Thomas Schnee
Journal — Liberté d'expression
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon
Journal — Climat
Près de Montélimar, des agriculteurs exténués face à la canicule : « Beaucoup de travail et de questions »
Mediapart a sillonné la vallée de la Valdaine et ses environs dans la Drôme, à la rencontre d’agriculteurs qui souffrent des canicules à répétition. Des pans de récoltes grillées, des chèvres qui produisent moins de lait, des tâches nouvelles qui s’accumulent : paroles de travailleurs lessivés, et inquiets pour les années à venir.
par Sarah Benichou
Journal
Un homme condamné pour violences conjugales en 2021 entre dans la police
Admis pour devenir gardien de la paix en 2019, condamné pour violences conjugales en 2021, un homme devrait, selon nos informations, prendre son premier poste de policier en septembre dans un service au contact potentiel de victimes, en contradiction avec les promesses de Gérald Darmanin. Son recrutement avait été révélé par StreetPress.
par Sophie Boutboul

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat