B & P en soirée Mac Ron

L’un venait de BFM, l’autre de Médiapart. Pour se rencontrer par hasard à la soirée Mac Ron du 15 avril 2018. Ils avaient eu tous deux l’idée d’interviewer le Président Macron.

Le lectorat de Bouvard & Pécuchet ne pouvait rêver meilleure fin: « B & P en soirée Mac Ron ».

L’un venait de BFM, l’autre de Médiapart. Pour se rencontrer par hasard à la soirée Mac Ron du 15 avril 2018. Ils avaient eu tous deux l’idée d’interviewer le Président Macron.

Alors B & P se reconsidérèrent.

B jouait gagnant-perdant: il y allait de la médiamétrie de BFM contre l’influence manifeste du patron milliardaire. P, lui, jouait perdant-gagnant: deux cents mille nouveaux abonnés contre 4 millions d’euros de Tva.

Alors B & P se croisèrent.

Maintenant, que pourrait bien retenir Flaubert de cette soirée théâtrale?... Pas seulement des ombres, un certain type d’énoncé. Sur les bons conseils de D-R Dufour, Flaubert pointerait sans doute les bégaiements d’un maître:

1. face à P, l’énoncé unaire de la Légitimité : « Est Président qui dit Je » - Vème République oblige.

2. face à B, l’énoncé unaire de l’Action : « Mon programme est mon Projet » - Start-up France oblige.

3. face aux Voyeurs réunis, l’énoncé unaire de l’Esprit : « Je marche comme vous marchez » - Mac Ron oblige.

Flaubert verrait assez de quoi « ça parle ». Ces bégaiements ne sont pas tant ceux d’un magister en tenue de soirée que ceux d’un dominus à la manœuvre ou en marche. Quand le Président Macron dit : Je suis d’une constance extrême, Flaubert entend la version douce... du Duce : la nostra feroce volontà totalitaria. Car, à quel personnage a-t-il là affaire, lui qui devient comme on sait tous ses personnages? Au dominus en majesté, pardi! Soit un Populiste d’extrême-centre qui se donne à voir partout et nulle part et qui agit ici et maintenant.

Alors B & P se plièrent au Vouloir de Macron.

Plusieurs fois, le Je-Président s’est dit intraitable. Et Flaubert aussitôt de se demander en quoi pareille autorité serait véritablement intraitable... En se réglant sur La notion d’autorité de Kojève, il serait facile pour notre Flaubert d’imaginer à quelle "figure autoritaire" appartient Macron. Sûrement pas à celle du Père (la Nation est has been), ni à celle du Maître-magister (l’apprenti-philosophe de Nanterre est pour le coup à terre), ni même à celle du Juge (l’arbitrage est toujours-déjà rendu). Ne reste à Macron que la figure du Chef. Or, qu’est-ce qu’un chef sans charisme?... Le Flaubert de B & P a bien sûr trouvé la réponse: une télé, une radio, une presse, un internet qui marchent pour Macron au point de le rendre intraitable.

Mais P doit encore se rendre à l’évidence: adieu les abonnés nouveaux par centaines de mille, adieu les 4 millions d’euros - Le lait tombe, dirait La Fontaine. Oui, P aura joué pour Macron à l’insu de son plein gré: en boostant B qui n’en demandait pas tant, en crédibilisant lemédia macronique par excellence, BFM.

Alors B & P finirent le Dictionnaire des idées reçues.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.