9 mars au Sénat: le cluster raciste et négationniste du génocide des Tutsi du Rwanda

Depuis une quinzaine d’années, certains membres de l’association « France-Turquoise », accompagnés en réseau par des journalistes, des essayistes et des universitaires, développent un nouveau discours de négation de l’extermination des Tutsi.

http://afrikarabia.com/wordpress/11-9-mars-2020-au-senat-le-cluster-raciste-et-negationniste-du-genocide-des-tutsi-du-rwanda/

Le florilège de leurs déclarations fait surgir les « éléments de langage » d’une idéologie presque décalquée de la propagande haineuse qui préparait le génocide au Rwanda. S’agit-il vraiment, par des affirmations péremptoires et fausses, de « défendre la mémoire de l’armée française » engagée dans l’opération Turquoise en 1994 ? Ces polémistes ne sont-ils pas plutôt poussés en première ligne par des acteurs parisiens cherchant à dissimuler la folle politique de l’Elysée au Rwanda entre 1990 et 1994 ? Ignorent-ils que leurs initiatives aggravent les risques d’extermination des Tutsi congolais ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.