Mécaniques du complotisme: Rwanda, le génocide des Tutsi et la conspiration

Le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994 est le dernier massacre de masse du XXe siècle. Son déclenchement, son déroulement et ses conséquences sont associés à plusieurs rumeurs complotistes. Illustration des mécanismes de construction et de propagation de complots imaginaires manipulés par les pouvoirs ou agités dans l'ombre. Ou comment une théorie complotiste peut devenir un phénomène culturel.

https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme

Présentation de "Mécaniques du complotisme". 11 septembre, vaccins, premiers pas sur la lune, sionisme, grand remplacement, chemtrails… Les enquêtes d'opinion le montrent : sur un nombre grandissant de sujets, les Français sont friands de complotisme. Hier cantonnées aux marges, les théories les plus improbables ont gagné en audience et en respectabilité. De l'internaute anonyme au chef d'Etat populiste, des librairies spécialisées aux plateformes de streaming, des cafés du commerce aux plateaux télé, on les retrouve désormais dans toutes les strates de la société. Par quelle mécanique une théorie complotiste née dans l’imagination de quelques uns parvient-elle à devenir un phénomène culturel majeur ? Pour comprendre cette progression, appréhender leur attrait et, peut-être, atteindre leurs relayeurs crédules, il faut en revenir à leurs origines et identifier leurs concepteurs.

 

Rwanda, le génocide des Tutsi et la conspiration (1/4) : la fabrique des preuves

https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme-saison-7-covid-19-une-epidemie-de-fausses-informations/rwanda-le-genocide-des-tutsi-et-la-conspiration-14-la-fabrique-des-preuves

Tout commence par un mystérieux attentat contre un avion présidentiel. Un attentat qui, 25 ans après les faits, n'a toujours pas été résolu. Cette opération militaire va pourtant devenir le symbole du déclenchement du génocide des Tutsi et le point de départ du complotisme des génocidaires. Un complotisme qui remonte en réalité à la période de l'indépendance dans les années 1960.

 

Rwanda, le génocide des Tutsi et la conspiration (2/4) : Paul Barril, le clown du révisionnisme

https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme-saison-7-covid-19-une-epidemie-de-fausses-informations/rwanda-le-genocide-des-tutsi-et-la-conspiration-24-paul-barril-le-clown-du-revisionnisme

A qui profite le crime ? A ceux qui ont gagné la guerre bien sûr ! En partant de ce raisonnement simple, un ancien officier du GIGN, le capitaine Paul Barril, va être le premier porte-parole d'un "révisionnisme populaire" qui consiste à transformer les bourreaux en victimes et vice-versa. Où l'on retrouve dans le rôle du diffuseur de rumeur, l'animateur de télévision Thierry Ardisson, grand amateur de complotisme...

 

Rwanda, le génocide des Tutsi et la conspiration (3/4) : les intellectuels du négationnisme

https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme-saison-7-covid-19-une-epidemie-de-fausses-informations/rwanda-le-genocide-des-tutsi-et-la-conspiration-34-les-intellectuels-du-negationnisme

Quoi de commun entre un journaliste camerounais, un constitutionnaliste belge et un écrivain-enquêteur français ? Réponse : leur tendance récurrente à refaire l'histoire du génocide des Tutsi, en attribuant au vainqueur de la guerre, Paul Kagame, la responsabilité du massacre d'un million de personnes au printemps 1994. Et ce, contre toute vraisemblance ou savoir historique.

 

Rwanda, le génocide des Tutsi et la conspiration (4/4) : les politiques face à la mémoire

https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme-saison-7-covid-19-une-epidemie-de-fausses-informations/rwanda-le-genocide-des-tutsi-et-la-conspiration-44-les-politiques-face-a-la-memoire

Pour ce dernier volet de notre série, explorons le complotisme des responsables politiques français. Car s'il n'est pas une exception en la matière (les Belges ont aussi leurs complotistes), certains de ses acteurs se démarquent par leur constance et leur virulence. C'est notamment le cas de l'ancien secrétaire général de l'Elysée, Hubert Védrine.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.